Les armes secrètes de Julio CORTAZAR

Publié le par Hélène

♥ ♥

Plongée dans un univers fascinant

 

L'auteur :

http://www.lacauselitteraire.fr/julio-cortazar

 

Ce que j'ai aimé :

"Lettres de Maman" : un homme a reçu une lettre surprenante de la part de sa mère, il hésite à en faire part à sa femme, n'osant remuer un passé trouble sur lequel s'est construit un fragile équilibre dans le couple.

"Bons et loyaux services" : une femme de ménage est appelée à accomplir des tâches hors du commun. Une nouvelle étrange, décalée.

"Les fils de la vierge" : il s'agit de la nouvelle qui a inspiré le film "Blow-up" de Antonioni. Un photographe surpend une scène étrange sur l'île Saint Louis. Ce n'est qu'en développant ses négatifs qu'il semble prendre conscience de la signification de ce qu'il a vu. 

"Lorsqu'on se promène avec un appareil photo, on a comme le devoir d'être attentif et de na pas perder ce brusque et délicieux ricochet de soleil sur une vieille pierre, ou cette petite fille qui court, tresses au vent, avec une bouteille de vent ou un pain dans les bras."

                     

"L'homme à l'affût" nous raconte les rapports compliqués entre un saxophoniste de renom et son biographe.Le saxophoniste est entraîné dans une spirale qui l'éloigne peu à peu de la réalité ou, au contraire le fait s'en approcher trop dangereusement...Ses doutes et hésitations jalonnent son parcours. De son côté le biographe invente un musicien plus sain, plus proche de ce que veulent ses fans. 

"Les armes secrètes" : une jeune femme se refuse à son cher et tendre, hantée par le souvenir traumatisant d'une mauvaise rencontre pendant la guerre. 

"C'est drôle, les gens croient que faire un lit, c'est toujours faire un lit ; que donner la main, c'est toujours donner la main ; qu'ouvrir une boîte de sardines, c'st ourir indéfiniment la même boîte de sardines. "Tout est exceptionnel au contraire."" 

 

Dans ces nouvelles, il suffit d'un rien pour que la réalité ne se dérobe et que tout devienne incertain, baignant dans un univers flou aux contours surnaturels... Julio Cortazar donne jour à un univers fascinant, étrange quelquefois à la limite du fantastique qui provoque comme une attirance irrésistible et donne envie de revenir vers ses mots. 

 

Ce que j'ai moins aimé :

 

J'avoue que pendant la lecture je n'ai pas crié au coup de coeur, mais après lecture, me reste une impression troublante.

 

Premières phrases :

"Cela aurait fort bien pu s'appeler liberé provisoire. Chaque fois que la concierge remettait une lettre à Luis, il lui suffisait de voir la tête minuscule du général José de San Martin sur l'enveloppe pour comprendre qu'il lui faudrait de nouveau passer le pont." 

 

Vous aimerez aussi :

Du même auteur : Marelle

Autre : Les nouvelles de Borges

 

A l'honneur au salon du livre http://www.gallimard.fr/Actualites/Centenaire-Julio-Cortazar

 

Les armes secrètes, Julio Cortazar, traduit de l'espagnol par Laure Guille-Bataillon, folio, 7.90 euros

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Naïk 04/11/2014 22:41

Bonjour, je viens de publier un billet sur ce livre, mais mon édition, plus ancienne, ne comporte pas les mêmes nouvelles... mais c'est très juste, j'ai attendu avant d'écrire ce billet et j'étais surprise de voir que ces textes restaient bien à l'esprit.

Philisine Cave 26/03/2014 17:24

J'ai vraiment envie de lire Cortazar qui semble posséder une plume fantastique. Tu as un livre à me conseiller ?

hélène 28/03/2014 08:37

Je ne connais pas bien cet auteur... Il me semble que "Marelle" doit être parmi les plus connus et le plus original.

Kathel 22/03/2014 08:49

Il est dans mes étagères... ce serait le moment de l'en ressortir, de lire au moins une nouvelle !

Hélène 24/03/2014 08:30

Il est assez fascinant. J'aimerais bien lire son "Marelle" maintenant !