Déception et abandon du mois d'avril

Publié le par Hélène

La piste mongole de Christian GARCIN :

Ce roman avait tout pour me plaire : à chemin entre le récit de voyage et le roman, il se passe en Mongolie, avec des personnages "peu ordinaires" : une apprentie chamane, uen Sibérienne capable de voir l'Invisible, un Chinois qui maitrise ses rêves... Et la quatrième de couv' de conclure "De Oulan Bator à Pékin, du lac Baïkal aux montagnes mongoles, les mondes se chevauchent, les histoires se répondent, et l'imagination n'a pas de limites." J'ai dit banco !

Et au début tout se passait bien, même si, je l'avoue j'étais un peu perdue avec les noms mongols je confondais notamment Pagmajav,Amgaalan, et Shamlayan. Mais bon, je suis habituée avec les romans nordiques et ce n'est pas cela qui a motivé mon abandon. Je me suis perdue dans les strates du roman : se superposent le récit du narrateur parti à la recherche d'un ami à lui disparu en Mongolie en cherchant lui-même un ami à lui (vous suivez ?) 1ère strate, l'histoire de Pagmajav 2ème strate, personnage étrange qui fait des rêves étranges (3ème strate), le récit du chinois Chen Wanglin (4ème strate) qui écrit lui aussi une histoire (5ème strate). Et en sus, les uns rêvent des autres dans des rêves prémonitoires chamaniques. La boucle et bouclée.. Mais pour moi, ce fut trop de strates, j'ai dit strop...

D'autres avis :

Télérama ICI aussi

 

Commenter cet article

Manu 05/05/2014 20:16

Je tenterai donc la Mongolie avec un autre titre.

Liliba 01/05/2014 18:29

Ouh là ça a l'air bien compliqué !!! Et je déteste quand je m’emmêle les pinceaux avec les personnages aux noms imprononçables !!!

Alex-Mot-à-Mots 01/05/2014 17:52

Une seule déception ? Ce n'est pas si mal.

gambadou 30/04/2014 11:29

C'est vrai que le thème avait l'air intéressant

Aifelle 30/04/2014 09:11

Ah mince, j'aurais pu craquer aussi pour ce genre de roman.