Hommage

Publié le par Hélène

       

"Sachez-le toujours le choeur profond reprend la phrase interrompue

Du moment que jusqu'au bout de lui-même le chanteur a fait ce qu'il a pu

Qu'importe si chemin faisant vous allez m'abandonner comme une hypothèse

 

Je vous laisse à mon tour comme le danseur qui se lève une dernière fois

Ne lui reprochez pas dans ses yeux s'il trahit déjà ce qu'il porte en lui d'ombre

Je ne peux plus vous faire d'autres cadeaux que ceux de cette lumière sombre

Hommes de demain soufflez sur les charbons

 

A vous de dire ce que je vois."

 

Aragon Les poètes Epilogue

Publié dans Divers

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 08/01/2015 18:44

Une très belle citation.

Hélène 12/01/2015 13:02

D'un auteur que j'aime et admire !

Philisine Cave 07/01/2015 21:40

Merci, Hélène, du fond du coeur.

Hélène 12/01/2015 13:01

Le coeur doit parler ce soir !

claire jeanne 07/01/2015 21:15

Oui, nous sommes tous CHARLIE ce soir !

Hélène 12/01/2015 13:01

:(