17ème Printemps des poètes - 1

Publié le par Hélène

17e Printemps des Poètes 

7 au 22 mars 2015

 

L'INSURRECTION POETIQUE

 


"La poésie peut encore sauver le monde en transformant la conscience" Lawrence Ferlinghetti

 

Fait de langue, la poésie est aussi, et peut-être d'abord, « une manière d'être, d'habiter, de s'habiter » comme le disait Georges Perros. 


Parole levée, vent debout ou chant intérieur, elle manifeste dans la cité une objection radicale et obstinée à tout ce qui diminue l'homme, elle oppose aux vains prestiges du paraître, de l'avoir et du pouvoir, le voeu d'une vie intense et insoumise. Elle est une insurrection de la conscience contre tout ce qui enjoint, simplifie, limite et décourage. Même rebelle, son principe, disait Julien Gracq, est le « sentiment du oui ». Elle invite à prendre feu. 

Jean-Pierre Siméon, directeur artistique du Printemps des Poètes 

Publié dans Poésie française

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philisine Cave 06/03/2015 18:12

Sacrée entrée en matière concernant la poésie. J'aime beaucoup. Bisous

Aifelle 06/03/2015 13:53

J'en parle aussi aujourd'hui ; je vais essayer de ne manque manquer la soirée d'ouverture sur FC.

Hélène 06/03/2015 17:39

J'aime cette manifestation !