Déception et abandon du mois de juillet

Publié le par Hélène

 

Le facteur émotif de Denis THERIAULT

Bilodo est un facteur atypique : poussé par la curiosité, il aime lire les courriers qu'il achemine. Il est surtout friand des courriers de Ségolène qui échange des haïkus avec un certain Gaston Grandpré. Quand un coup du sort frappe Gaston, Bilodo voit là l'occasion de se rapprocher de sa belle...

L'intrigue est attrayante, originale, centrée sur la rédaction d'haïkus avec de nombreux détails techniques. Pour autant, dés le début de ma lecture j'ai eu l'impression que ce roman manquait d'âme. Le style m'a laissé en dehors et le destin du jeune Bilodo ne m'a pas passionnée. Beaucoup de pirouettes artificielles m'ont définitivement perdue en route...

Présentation de l'éditeur : Anne Carrière

D'autres avis : CathuluClara ;  Hélène ; Antigone ; Noukette 

 

Commenter cet article

sous les galets 06/08/2015 06:56

Dommage car il me tentait bien: le titre, la couv, le pitch....mais tu as vraiment l'air déçue...

Hélène 06/08/2015 07:54

Parce que comme tu le dis, il était vraiment tentant. Il m'a manqué la petite musique qui fait la différence !

Noukette 06/08/2015 01:01

Dommage... J'ai trouvé ce petit roman original et très plaisant à lire, même s'il n'a rien de révolutionnaire... ;-)

Hélène 06/08/2015 07:54

Oui tu es plus indulgente que moi ...

Electra 03/08/2015 11:04

Oui mais ... ça ne marche pas toujours !
Un seul abandon, ça le fait !

Hélène 04/08/2015 09:34

Yes !

dasola 02/08/2015 11:30

Bonjour Hélène, comme les haïkus et moi, cela fait deux, je passe sans regrets. Bon dimanche.

Hélène 02/08/2015 11:33

Tu peux !

zarline 31/07/2015 11:03

L'idée de départ est sympa mais je crois que le mot haiku m'aurait paumé dès le début ;-)

Electra 31/07/2015 10:14

Je n'y aurais pas touché ;-)
Oh je vois dans tes autres déceptions Léonor de Recondo ? je vais voir ton article de ce pas !

Hélène 31/07/2015 10:16

Il était tentant quand même non ?