Nouvelles graphiques d'Afrique de Laurent BONNEAU

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥

"Muet comme le soleil

Brûlant comme le silence

La dureté de la terre

Prend le reflet du ciel

Si longtemps

Qu'elle pénètre le corps

La terre craquelée du crépuscule

Continûment

Fuit le vent

encore haut et brûlant

Plein de lumière

C'est dans ce ciel nu

Que le soleil luit

Au-dessus du sable gris

Puis nait la nuit."

 

La forme de la nouvelle, peu usitée en Bd permet à Laurent Bonneau d'exposer une vision touchante de l'Afrique contemporaine. 

Il peint un continent magnifique, aux couleurs ocre et pastel lumineuses, continent riche de ses ressources naturelles, continent aux hommes altiers. Mais continent pillé par les occidentaux, et maintenant aussi par les chinois. L'instabilité politique règne dans tous les pays, à chaque instant tout peut partir en fumée et la guerre s'installer durablement. L'argent tient tout, et c'est l'économie de nos pays qui finance les guerres là-bas et qui envoie de fait des enfants-soldats au front. Et pourtant, alors que nous savons ce qui se passe "Nous savons, mais nous n'apprenons pas." 

"Dans le fond, le véritable danger pour l'état ne se situe pas tant dans les actions armées comme aujourd'hui, qu'à travers les relations avec les entreprises occidentales. Ce sont elles qui imposent de manière sous-jacente l'économie du pays. On nous fait croire que tout va bien, mais ça peut exploser à tout moment."

Face à cette situation, certains se résignent : 

"Est-ce seulement possible de photographier l'extrême patience de ceux qui attendent toute leur vie dans ce vent de poussière emportant tel un souffle les bruits et les odeurs âcres sans que rien n'arrive jamais ?"

D'autres prennent le risque de fuir, comme ce migrant qui quitte son pays en pirogue avec ces mots à la résonance macabre :

"Au vu de ce périple interminable, je ne sais quand tu pourras lire cette lettre que je garde sur moi, mais je tente de me convaincre que ce temps est proche pour alimenter l'espoir."

Comment de fait alimenter l'espoir pour ce continent ? La réponse vient d'un vieux sage lucide :

"La seule véritable arme de l'homme est la parole."

Un album incontournable sur ce continent millénaire qui a tant à nous apprendre.

 

Présentation de l'éditeur : Des ronds dans l'O 

D'autres avis : Découvert chez Jérôme et Noukette

 

Nouvelles graphiques d'Afrique de Laurent Bonneau, Des ronds dans l'O, 25 euros

 

Aujourd'hui chez Jacques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y
Pas très courant les nouvelles en BD, mais les couleurs et les dessins me plaisent bien
Répondre
H
C'ets une bd magnifique !
M
Magnifique ouvrage. Plus qu'une BD, un livre d'art !
Répondre
H
Exactement !
A
Bien que les illustrations soient magnifiques, je ne suis pas sûre d'adhérer totalement.
Répondre
H
J'ai trouvé qu'il présentait une vision très juste de l'Afrique !
S
Cela fait un moment qu'il me fait de l'oeil celui-ci. Le graphisme me plait beaucoup , le thème aussi évidemmeent!
Répondre
H
Fonce !
J
J'ai adoré ! C'est un voyage en Afrique qui ne s'oublie pas.
Répondre
H
Idem !
Y
C'est un bel album, c'est indéniable. Un sacré roman graphique, même si ce sont des nouvelles.
https://chroniquesdelinvisible.wordpress.com/2015/06/17/nouvelles-graphiques-d-afrique-la-bd-de-la-semaine/
Répondre
H
Je l'ai beaucoup apprécié !
J
Un peu hésitant. Ca a l'air très beau pourtant.
Répondre
H
Il ne faut pas hésiter !
D
ah je note car en ce moment je lis difficilement alors un roman graphique pourquoi pas
Répondre
H
Il est très beau et très fort, je te le conseille !
N
Je suis on ne plus d'accord ! Il est somptueux et nécessaire cet album !
Répondre
H
Un vrai coup de coeur !
K
Je sens l'incontournable, là!
Répondre
H
Exactement !!