Matin brun de Franck PAVLOFF

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥

"Sait on assez où risquent de nous mener collectivement les petites lâchetés de chacun d'entre nous ?"

Charlie et son copain vivent à une époque trouble : la montée de l'Etat Brun. On leur demande d'abord de se débarasser de leurs chiens et chats s'ils ne sont pas bruns. Il se plient. Mais à trop se plier ne risque-t on pas d'être confronté au pire ? Et l'escalade du pire se construit petit à petit avec le secours de ces hommes qui ne veulent pas admettre la vérité, ou préfèrent le déni à l'action. Des hommes qui pensent que de petites compromissions ne sont pas graves : 

« Par mesure de précaution, on avait pris l’habitude de rajouter brun ou brune à la fin des phrases ou après les mots. Au début, demander un pastis brun, ça nous avait fait drôle, puis après tout, le langage c’est fait pour évoluer et ce n’était pas plus étrange de donner dans le brun, que de rajouter putain con, à tout bout de champ, comme on le fait par chez nous. Au moins, on était bien vus et on était tranquilles. »

AInsi, ils cherchent à s'adapter progressivement à l'horreur de cet Etat Brun, la normalité et le regard d'autrui étant plus importants pour eux que l'exercice de leur raison propre. De compromissions en compromissions, la dictature se met en place...

Franck Pavloff avait écrit ce texte après la révélation d'alliances de candidats de partis classiques avec le Front National au deuxième tour des élections régionales, en 1998, l'Etat Brun faisant référence aux "chemises brunes" des miliciens nazis. Matin Brun est le texte d'un auteur en colère contre ce qu'il nomme "le repli sur soi". 

Publié pour la première fois en 1998, Albin Michel propose en 2014 une nouvelle édition avec les illustrations du célèbre artiste de Street Art C215.

 

Ce texte court et puissant d'une simplicité glaçante mérite d'être lu et relu pour éviter le pire...

 

Présentation de l'éditeur : Albin Michel 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Je le relis régulièrement !
Répondre
H
il faut !
Y
Lu et relu, il faudrait que je le retrouve pour le faire lire
Répondre
H
oui il est tellement petit que j'ai mis du temps aussi à le retrouver !
P
Acheté après le 21 avril 2002, dévoré et offert à une quinzaine de personnes depuis. Je pense que chaque citoyen français devrait le lire un jour dans leur vie. Bises
Répondre
H
Je te rejoins parfaitement !
M
Une lecture incontournable et édifiante ! Je l'ai offert maintes fois dans son ancienne version surtout à des ados. Il est très court et se lit rapidement mais suscite beaucoup d'interrogations.
Avec les illustrations de C215, il a encore plus de force...Merci de relayer ce type de lecture sur ton blog. Cela me touche beaucoup...et nous ne sommes pas assez nombreux à le faire.
Répondre
H
Il est bon de revenir à des essentiels !
N
Elle est magnifique cette édition, je l'ai feuilletée plusisuers fois...!
Répondre
H
Oui à offrir et offrir encore !
I
Je l'ai lu dans sa précédente édition, donc sans les illustrations,et j'avais été sidérée par la capacité de l'auteur à en dire tellement en si peu de mots !!
Il parvient en quelques pages seulement à susciter la réflexion..
Répondre
H
Exactement !
A
Une lecture indispensable !
Répondre
H
oh oui !
E
Je ne connais pas l'auteur mais je comprends bien son cri d'alarme. J'ai pas réécouté Saez lors des élections régionales.
Répondre
H
Lis le !
V
j'aime beaucoup, je l'ai déjà étudié avec des élèves, ça marche très bien.
Répondre
H
Je pense qu'il peut intéresser les élèves !
A
Je ne l'ai pas lu, une bonne occasion de le faire cette nouvelle parution. Je viens de terminer le dernier roman de Franck Pavloff et j'ai aimé.
Répondre
H
J'aimerais bien lire d'autres oeuvres de lui !