Déception et abandon du mois de septembre

Publié le par Hélène

Le bal mécanique de Yannick GRANNEC

Tout commençait plutôt bien avec une intrigue plantée dans le monde peu reluisant de la téléréalité. Josh Shors est animateur à Chicagi d'une émission alliant subtilement -ou pas - décoration intérieure et thérapie familiale. Son père, Carl, est un peintre qui finit sa vie à St Paul de Vence et qui découvre un secret de famille qui le conduit au suicide (oui, il est comme ça Carl, radical !) Alors qu'il apprend qu'il va lui-même devenir père, Josh se retrouve à devoir démêler les fils de son histoire familiale avec au centre un tableau de Otto Dix représentant son père.  

C'est long, trop long, si bien que j'ai abandonné les personnages à leur sort, tout comme j'avais lâché en cours de route La déesse des petites victoires.  Les personnages sont très nombreux et on peine à comprendre au premier abord leurs liens, liens qui s'expliquent par la suite sans doute mais je n'ai pas eu la patience d'attendre. En lisant le billet de Clara, je me dis que j'ai peut-être eu tort de m'arrêter à cette première partie centrée sur Josh, mais que voulez-vous, il y a tant de livres qui m'attendent, que quand ça bloque, eh bien je préfère passer au suivant !! 

 

Présentation de l'éditeur : Anne Cariière 

D'autres avis sur Babelio (avis bien plus positifs que le mien !) Télérama

 

Commenter cet article

Noukette 03/10/2016 23:17

Mince alors... Son côté "pavé" me faisait un peu peur mais pour le reste j'étais plus que tentée je dois dire...

Hélène 04/10/2016 08:19

Tu verras bien.

jerome 03/10/2016 12:45

Il m'attend mais mes appréhensions ressemblent beaucoup à ton ressenti. Du coup il va attendre encore un peu :)

Hélène 04/10/2016 08:18

Quoiqu'il en soit, passe cette fichue première partie !

maggie 02/10/2016 19:00

Ce n'est pas ma période artistique préférée, je verrais plus tard si j'ai envie de le lire...

Hélène 03/10/2016 08:34

... Ou pas !

zazy 30/09/2016 23:28

J'ai bien aimé La déesse des petites victoires et, si je le trouve à la bibli, je lirai celui-ci aussi. Mais quand ça coinc, ça coince. Je connais le cas avec deux livres en ce moment

Hélène 03/10/2016 08:33

Il y a des périodes aussi...

Laure 30/09/2016 19:13

J'ai toujours du mal à arrêter des romans en cours, mais c'est toi qui as raison, quand ça bloque, ça bloque :-)

Hélène 03/10/2016 08:33

Surtout que celui ci est quand même très gros ! Se forcer pendant 500 pages, non merci !!

Bernieshoot 30/09/2016 17:34

je ne suis pas un adepte des romans où il faut attendre la seconde partie pour y trouver un intérêt et du plaisir

Hélène 03/10/2016 08:32

Merci de me comprendre ! Cela signifie quand même que le romancier n'a pas bien fait son job non ? ;-)

Yv 30/09/2016 13:29

C'est parce que tu as mauvais esprit... ;)

Hélène 03/10/2016 08:31

C'est ça ;-)

Alex-Mot-à-Mots 30/09/2016 11:01

Ma libraire me l'avait chaudement recommandé, tout en me disant que le plus intéressant était la seconde partie.

Hélène 03/10/2016 08:31

J'aurais peut-être dû persévérer mais.. pas envie !

Electra 30/09/2016 09:16

comme toi, je n'arrivais pas à abandonner mais maintenant j'ai moins de scrupules car tant de livres nous attendent et puis comme toi, la multitude de personnages peut dérouter ou alors l'auteur doit mieux faire patienter le lecteur :-)

Hélène 03/10/2016 08:30

Et puis ce n'est pas comme si j'avais abandonné au bout de 4 pages, généralement avant de le refermer je vais au moins à l apage 100 !

manou 30/09/2016 07:32

Il y a tant de choses à lire ! Pendant longtemps par respect pour l'auteur j'ai terminé mes lectures_et c'est vrai que comme Clara on peut avoir des surprises à la fin _mais je suis d'accord avec toi : notre liste est si longue et tant de livres nous attendent qu'il vaut mieux passer au suivant et ce faire plaisir ! Une belle journée

Hélène 03/10/2016 08:29

Je deviens de moins en moins patiente de ce côté là !