Le Maître du Jugement dernier de Léo PERUTZ

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

"Chacun de nous porte son propre Jugement dernier en lui-même." p. 201

Vienne 1909, le baron Von Yosh assiste à un récital privé chez le célèbre acteur Eugen Bischoff. Lors de la soirée, l'acteur est retrouvé mort et les circonstances de cette mort restent mystérieuses : s'agit-il d'un suicide ? D'un meurtre ? Le baron von Yosh, amoureux de Dina, la femme de Bischoff, est rapidement soupçonné et lui-même en vient à douter de sa mémoire. Aurait-il cédé à une pulsion de mort inhérente à l'être humain ? Les identités des uns et des autres se craquèlent lentement, quand dans l'ombre semble oeuvrer des forces obscures régissant les âmes humaines.

"Mon cher ami, qui d'entre nous peut-on définir aussi facilement ?  On ne vient pas à bout du caractère d'un homme avec quelques formules à l'emporte pièce. Le caractère humain n'est pas une chose aussi simple que vos bobines de fil vert par exemple, qui sont de pôle positif ou négatif." p. 83

Tout à la fois enquête prenante au suspens palpable et étude psychologique affûtée, Le Maître du Jugement dernier est un chef d'oeuvre de maîtrise aux accents fantasmagoriques. Le récit est pris en charge par Von Yosh, ce qui ajoute au trouble du lecteur qui ne sait jamais s'il doit accorder du crédit au témoignage de cet homme fou amoureux, ou le soupçonner de mensonges romanesques... L'imagination de l'emmène-t-il pas vers un au-delà mensonger, vers un piège qui risque de se refermer sur son esprit rationnel ? 

Un roman démoniaque...

 

Présentation de l'éditeur : Zulma 

D'autres avis : Babelio 

 

Le maître du Jugement dernier, Léo Pérutz, roman traduit de l'allemand par Jean-Claude Capèle, Zulma, 2014, 224 p., 8.95 euros

 

Merci à ma nièce Clémentine pour ce cadeau !

Publié dans Littérature Europe

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 15/09/2016 14:58

Que de questions à la fin de ta lecture !

Hélène 16/09/2016 08:02

C'est une fin ouverte !

monpetitchapitre 15/09/2016 11:54

Ah, tu m'intrigues là, je le note!

Hélène 16/09/2016 08:01

A découvrir !

Laure 14/09/2016 20:42

Je garde un très bon souvenir de cette lecture ancienne.

Hélène 16/09/2016 08:01

Une belle découverte !

Moka 14/09/2016 16:10

Tu as le don de conclure ton article en beauté. Comment résister au diable?

Hélène 16/09/2016 08:01

ehehe

Jerome 14/09/2016 12:48

Suspens, psychologie et fantasmagorie... malgré ton enthousiasme j'ai l'impression qu'il n'est pas pour moi celui-là !

Hélène 16/09/2016 08:01

Il pourrait te plaire pourtant. mais tu as encore Burke à découvrir avant non ?

Sandrine 14/09/2016 09:53

Un roman démoniaque ? Je prends ! Et voilà qui pourrait me réconcilier avec l'auteur découvert il y a peu mais vraisemblablement pas avec le bon titre...

Hélène 14/09/2016 09:54

J'ai encore "le cavalier suédois" dans ma pal, c'est celui là qui t'a déçu ?

Electra 14/09/2016 09:30

Joli cadeau de ta nièce ! Je ne pense pas que ce soit fait pour moi ce genre de roman mais ravie que tu en sois enchantée !

Hélène 16/09/2016 08:00

oui elle est souvent de bon conseil.