Courts métrages sélectionnés pour le Prix SNCF DU POLAR

Publié le par Hélène

Du 3 au 11 février, se déroule le Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand. La SNCF est partenaire de ce festival, et met en place cette année pour la première fois, un évènement en ligne pour permettre à tous les amateurs de films et de polar de vivre le Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand partout en France ! 


À partir du 8 février 00h00 et jusqu’au 12 février, les 8 courts métrages sélectionnés pour le Prix SNCF DU POLAR sont visibles en ligne gratuitement.


À l’issue de leur séance, les internautes peuvent voter pour leur court métrage préféré qui sera peut être désigné au printemps PRIX SNCF DU POLAR 2017 dans la catégorie Court Métrage.

Pour voir les courts métrages cliquer ici

 

Voici ma brève présentation des courts-métrages, par ordre de préférence : 

Hasta que la celda nos separe / Jusqu'à ce que la prison nous sépare De MARIANA & JOSERRO EMMANUELLI

Deux cambrioleurs pourchassés décident de se marier. Pour ce faire, ils enlèvent le prêtre, les témoins, la demoiselle d'honneur et même ceux qui font office de pères. Puis la police sonne à la porte...

Un magnifique travail sur la lumière, à l'image de l'amour des deux protagonistes prêts à tout pour s'unir avant la prison ou la mort. Leur union illumine ce court-métrage non dénué d'humour. Une belle réussite !

 

Over. Au-dessus de nos têtes De JÖRN THRELFALL

Over présente une scène de crime. Au cours de 9 plans larges, nous observons le déroulement d'une histoire intrigante, racontée à rebours.Que s'est-il passé dans cette discrète rue pavillonnaire ? Un meurtre ? Un délit de fuite ? Un accident ? La réalité est tragique et tout-à-fait inattendue.

La construction est très originale puisque elle fonctionne à rebours, on remonte le temps, ce qui permet d'accentuer l'opposition entre ce cadavre et la tranquillité du quartier. L'incongruité du corps apparait d'autant plus que les plans rappellent combien ce quartier d'Heathrow est dépourvu de danger. La chute est remarquable dans tous les sens du terme...

 

Un petit côté drive De YOANN LUIS

Un père tourmenté accompagne son fils en voiture. Ce dernier va profiter du trajet pour lui annoncer une nouvelle importante…

Une mise en scène très esthétique avec des plans magnifiques qui offre une réflexion sur la tolérance et l'acceptation. Assez glaçant !

 

Simon Parker De YOUNG MIN KIM

Un homme rentre chez lui où l'attend une avalanche de messages vocaux laissés par son ami. Tous évoquent la disparition de sa petite amie.

Un court métrage très froid, à l'image de son personnage principal qui reste de marbre alors que les messages affolés du répondeur s'enchainent à une vitesse vertigineuse. La tension dramatique monte crescendo, pour une fin glaciale !

 

The man from the council / Le syndic De BARNABY SOUTHCOMBE

Un tueur à gage voit sa journée, déjà mal commencée, empirer. Tous ses principes sont mis à l'épreuve par un gamin de 10 ans, une femme au foyer peu coopérative et un voisin indiscret.

Beaucoup d'humour dans ce court, avec ce personnage atypique aux principes fondamentalement humains... Une belle réflexion aussi sur la violence allant crescendo.

 

Premier jour De YOHANN CHARRIN

Safia, jeune policière de 25 ans, réalise son rêve et intègre le prestigieux  36 quai des Orfèvres après 5 années de service à Clichy-sous-Bois. Elle se retrouve confrontée, dès son premier jour, à un dangereux criminel qui met sa droiture à rude épreuve.

Des plans serrés pour un huis clos somme toute assez étonnant, même si je n'ai pas été sensible à l'humour des collègues de Safia, ni au jeu de l'actrice.

 

Hit De DANIEL & JARED DAP

Shane, 24 ans, est recruté par un ami pour cambrioler une usine située dans le voisinage. Rien ne se passe comme prévu.

De hasards en mauvais choix, comment la vie peut voler rapidement en fumée...
 

The Fly la mouche De OLLY WILLIAMS

Au cours d’un braquage, un chauffeur attend dans sa voiture le retour de ses complices pendant 3 minutes insoutenables et dévastatrices. Son boulot, c'est de rester concentré, mais un ennemi implacable va l'attaquer : une mouche  !

Un court-métrage mettant en scène un homme sur les nerfs, rapidement violent tant ses nerfs sont mis à vif par la perversité de son ennemi. L'humour est gâché à mes yeux par la violence des détails...

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 09/02/2017 13:58

Merci pour le lien et l'info.

Hélène 10/02/2017 09:05

Je t'en prie !

Valérie 08/02/2017 20:05

Il y a souvent de très bons choix dans ces courts métrages. Je me souviens encore très bien de celui qui a remporté le prix il y a deux ans.

Hélène 10/02/2017 09:04

je vais aller voir celui dont tu parles !

manou 08/02/2017 08:18

Quelle bonne idée d'aller les voir ! merci pour l'info

Hélène 10/02/2017 09:03

Oui j'ai beaucoup apprécié !