La nuit des temps de René BARJAVEL

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ 

"Les littérateurs appellent ça l'amour de la science. Moi j'appelle ça la curiosité. Quand elle est servie par l'intelligence, c'est la plus grande qualité de l'homme." p. 165

Une expédition en exploration au Pôle Sud détecte des signaux perçus avec un appareil de sondage sous glaciaire. Les scientifiques découvrent alors une cité souterraine, à 900 mètres de profondeur, issue d'une civilisation datant vraisemblablement de 900 000 ans. Tous les écrans se tournent vers cette découverte extraordinaire. Puis, au coeur de cette cité, les explorateurs découvrent bientôt deux corps en état de biostase, un homme et une femme. Ils décident de les réveiller. La femme est tirée de son sommeil par Simon, le médecin de l'expédition, elle se nomme Eléa et Simon tombe immédiatement amoureux de cet être venu des profondeurs du temps. Peu à peu, les scientifiques en apprennent un peu plus sur cette civilisation des Gondas vivant il y a 900 000 ans dans un Antarctique tropical du fait d'une inclination différente de la Terre.

Deux thématiques essentielles parcourent le roman : tout d'abord celle de la découverte scientifique et de ses conséquences, mettant en lumière une vision plutôt pessimiste du genre humain :

"Ce qu'il y a à connaitre ici c'est fantastique. Et ce que nous pouvons en tirer pour le bien des hommes est inimaginable. Mais si nous laissons intervenir nos nations, avec leur idiotie séculaire, leurs généraux, leurs ministres et leurs espions, tout est foutu ! " p. 165

"Et voilà ! Ils sont là ! Ils sont nous ! Ils ont repeuplé le monde, et ils sont aussi cons qu'avant, et prêts à faire de nouveau sauter la baraque. c'est pas beau ça ? C'est l'homme !" p/ 320

Dans ce monde tourmenté en butte aux luttes de territoire, le couple d'Elea et Païkan et porté par un amour inconditionnel reste un refuge, une lueur d'espoir. Leur amour transcende les époques pour vivre désormais pur et intact au panthéon de notre littérature !

Ce roman était à l'origine un scénario destiné à devenir un film de science-fiction, mais faute de financement, Barjavel a dû le convertir en roman. Publié en 1968 si le roman n'a connu du succès que tardivement, aujourd'hui, il fait partie des romans de science-fiction incontournables !

 

Présentation de l'éditeur : Pocket

 

Publié dans Science Fiction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Lu au collège. Il faudrait que je le relise.
Répondre
Y
Lu et apprécié il y a très longtemps... Il faudrait que je relise pour voir si l'effet est toujours aussi bon
Répondre
B
J'avais découvert Ravage au collège et j'ai lu ensuite La nuit des temps. Moi qui ne suis pas une grande fan de SF, j'avoue que j'ai été conquise par ce très beau roman. J'aimerais ne l'avoir jamais lu pour avoir le plaisir de le découvrir. La chute est extraordinaire.
Répondre
H
je l'ai relu avec plaisir !
A
Qu'est-ce que j'avais aimé cette lecture !
Répondre
H
Un bon souvenir !
C
C'est ce livre ,découvert au collège, qui m'a donné le goût des livres. J'ai lu à la suite tous les livres de l'auteur... J'aimerai bien le relire.
Répondre
H
Je compte en lire d'autres de l'auteur !
F
un livre qui m'avait marquée.
Répondre
H
Je l'ai lu ado et il m'avait aussi marqué !
Z
Lu il y a fort longtemps. Le style n'est-il pas un peu daté ?
Répondre
H
Non, je n'ai pas ressenti ce côté daté
V
Un livre qui a donné un prénom original à ma fille.
Répondre
H
Très joli choix !
A
Je ne l'ai pas lu.... et pourtant il me tente ! J'adore tes lectures Hélène !
Répondre
H
Merci !
V
toujours pas lu, il me fait peur même si je sais que j'ai tort.
Répondre
H
Il mérite le détour !
C
Lu il y a pas mal de temps. Un vrai régal que cet auteur !
Répondre
H
Pour ce titre, je suis d'accord !
G
Lu il y a une bonne vingtaine d'années. A l'époque, j'avais lu quelques Barjavel et j'avais adoré ! Depuis, j'ai le projet d'en lire d'autre et même d'en relire. Mais bon, les projets VS ma PAL ....!!!
Répondre
H
J'ai rangé ma Pal hier et je me suis dit qu'il fallait vraiment que je fasse qqch...
M
Un roman de SF que j'ai adoré et lu plusieurs fois sans jamais le regretter...ni être déçue
Répondre
H
:-)
M
Lu comme beaucoup il y a longtemps...et beaucoup aimé. Je crois que je le relirai très volontiers dans un creux de lecture...
Répondre
H
J'ai beaucoup aimé et pourtant, la SF ce n'est pas trop mon truc !
A
Aaaah Barjavel ! Il y a une époque, c'était un de mes auteurs chouchou ! Enfin, il l'est toujours, d'une certaine manière, mais comme je crois avoir quasi tout lu de lui, et que ça remonte, il n'y a plus trop d'occasion de le vérifier. La nuit des temps fait partie des romans que j'ai vraiment aimés parmi ses oeuvres.
Répondre
H
Il faudrait que j'en lise d'autres ! Lesquels me conseillerais tu ?
A
Ce livre a bercé mon adolescence, je l'ai lu et relu mais aujourd'hui, j'aurais peur d'être déçue ! J'avais aimé Ravages aussi de cet auteur ! ;)
Répondre
H
Je n'ai pas accroché à "Ravages" mais celui ci oui !
L
J'ai adoré ce roman, beaucoup moins les autres romans de cet auteur.
Répondre
H
Effectivement j'ai lu 'Ravage" l'an dernier, en diagonale je l'avoue !
A
Je l'ai lu il y a une éternité ! Je m'en souviens à peine.
Répondre
H
Je l'avais lu ado aussi, j'en gardais un bon souvenir qui s'est confirmé !
N
J'ai adoré ce roman (plutôt pessimiste si je me souviens bien !) quand je l'ai lu il y a déjà quelques années. Mais j'ai peur d'être déçue si je le relis, peur qu'il ait mal vieilli...
Répondre
H
Oui assez pessimiste effectivement. Les aspects politiques sont un peu désuets mais l'homme reste l'homme...
K
J'en ai un souvenir mitigé (genre amour impossible...)
Répondre
H
Oui mais c'est beau les amours impossibles !
I
J'avais aimé l'aspect romanesque, un peu moins le style (parfois inutilement "fleuri"), et j'avais un peu tiqué sur la manière par moment manichéenne dont l'auteur dépeint certains personnages secondaires (qui s'explique ceci dit par le fait que le roman date de 1966 : les caractéristiques dont il affuble les protagonistes américains vs les russes nous rappellent que nous sommes en pleine guerre froide). Mais tout cela ne m'a pas empêchée de passer un très bon moment, et de le dévorer !!
Répondre
H
je n'ai pas été choquée par le style, mais j'ai ressenti le manichéisme !