Album de Gudrun Eva MINERVUDOTTIR

Publié le par Hélène

♥ ♥

Comment évoquer notre enfance autrement que sous forme d'instantanés, flashs issus de notre mémoire sélective ou souvenirs créés eux-mêmes par les récits ou photographies des parents ? L'enfance ne serait-il qu'une création de notre être ? 

Album nous permet de feuilleter sous forme de textes courts l'enfance et l'adolescence d'une petite fille qui vit en Islande auprès de sa mère divorcée. Son grand-père est en prison et sa mère se met en couple avec un nouvel homme qui lui apporte un demi-frère, puis une petite soeur. Puis, vient l'heure de la séparation, douloureuse puisqu'il faut quitter ce demi-frère à qui la narratrice s'était attachée.

Par touches subtiles, l'enfance et ses sensations millénaires prennent formes : les tactiques pour éviter le pot, les étés à la ferme, les amitiés, l'amour des livres, les cauchemars de spaghettis meurtriers, la fierté du vélo rouge, les chevaux...

Puis l'adolescence se profile, l'esprit qui s'éveille et comprend de mieux en mieux ce qui l'entoure, les implications, perdant peu à peu son insouciance pour une meilleure compréhension du monde.

Un condensé d'enfance sensible et touchant comme elle s'installe dans la mémoire, par touches, flashs diffus, scènes décousues qui marquent on ne sait pas bien pour quelle raison.

L'ensemble crée un être humain de chair et de mots touchant et attachant.

Cet ouvrage a reçu l’Icelandic Literary Prize.

Mes réticences :  Je l'ai trouvé un peu court et rapide pour réellement être conquise par cette évocation de l'enfance.

 

Présentation de l'éditeur : Editions Tusitala ; Pocket

D'autres avis : Découvert chez Jérôme ; Aifelle

 

Album, Gudrun Eva Minervudottir, traduit de l'islandais par Catherine Eyjolfsson, Pocket, 2015, 113 p., 5.40 euros

Publié dans Littérature Europe

Commenter cet article

athalie 14/09/2017 18:10

Des instantanés fort réussis, et les changements subtils qui mènent à l'adolescence très pertinemment suggérés, mais, comme toi, je l'ai trouvé un peu trop court ... Ce qui est un compliment, finalement !

Jerome 12/09/2017 12:03

C'est très particulier au niveau de la forme mais j'avais vraiment beaucoup aimé ce tout petit livre.

Hélène 13/09/2017 08:15

Je ne suis pas autant tombée sous le charme

Alex-Mot-à-Mots 11/09/2017 11:49

Dommage pour son côté rapide, mais ce que tu en dis me tente tout de même.

Hélène 13/09/2017 08:14

Un beau recueil

Aifelle 11/09/2017 10:38

Il est court c'est vrai, mais j'ai apprécié ces fragments de souvenirs. Ils ont un charme certain.

Hélène 13/09/2017 08:14

Oui je le reconnais