Derniers feux sur Sunset de Stewart O'NAN

Publié le par Hélène

♥♥♥

"Tel était bien le problème avec Hollywood : tout se transformait en scénario."

1937. Francis Scott Fitzgerald ne le sait pas encore mais il vit ses dernières années.

Zelda est internée et si elle espère sortir, ses crises constantes n'oeuvrent pas en ce sens... Scott a beau lui rendre visite avec ou sans Scottie, il ne peut que constater le fossé qui s'installe entre eux et les sépare irrémédiablement. Zelda vit dans un autre univers, et même si elle le surnomme encore "mon bécasseau" et que tous les deux tentent de se rassurer avec des "te souviens-tu", ils s'éloignent indubitablement l'un de l'autre. Scott part alors pour Hollywood acculé par ses dettes et ses problèmes avec l'alcool, acceptant le métier peu glorieux de scénariste à La Metro Goldwyn Mayer. Là-bas, il rencontre la jeune Sheilah Graham, journaliste au charme irrésistible !

Dans les décors en carton pâte d'Hollywood, Francis Scott Fitzgerald évolue en titubant, la plupart des projets de scénarios qu'on lui confie tombe à l'eau, il doit repartir de zéro et donner de la consistance à des intrigues et des personnages qui en sont initialement dépourvus. La plupart de ces scénarios ne sera pas tourné, à l'exception de Trois camarades. Il hante les fêtes de la ville mythique, aux côtés de ses collègues Dorothy Parker et Robert Benchley, croisant ses stars si facilement déchues, ces acteurs mythiques de l'époque, de Marlène Dietrich à Clark Gable, ou ses écrivains comme Hemingway.

Portrait d'une époque et de ce milieu des scénaristes, Derniers feux sur Sunset évoque avec brio malgré quelques longueurs "l'envers du paradis", évoquant aussi la montée du nazisme, et dressant le portrait émouvant de cet homme qui, sentant ses derniers instants venir avec ses problèmes cardiaques, s'attelle sans relâche à la rédaction de son dernier roman Le Dernier Nabab, qu'il laissera inachevé.

 

Présentation de l'éditeur : Points ; Editions de l'Olivier

D'autres avis : Télérama ; La cause littéraire

Du même auteur : Emily

 

Derniers feux sur Sunset, Stewart O'NAN, Points, août 2017, 456 p., 8 euros

 

Sélectionné pour le prix du meilleur roman Points 2018

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Titine 30/01/2018 16:52

C'est un roman qui m'avait beaucoup plu. Je l'ai trouvé très intéressant sur l'envers du décor hollywoodien et sur les dernières années de Fitzgerald. J'étais allée écouter l'auteur au festival America pour une conférence sur Fitzgerarld et c'était passionnant.

Hélène 05/02/2018 08:05

J'ai été conquise aussi !

Géraldine 28/01/2018 12:46

Ce roman me branche bien, histoire de faire plus ample connaissance avec ce couple mythique !

Hélène 29/01/2018 10:27

Une belle façon de les découvrir

Luocine 20/01/2018 14:42

il était à mon club de lecture mais j en'ai pas eu le temps de le lire, je le regrette maintenant

Hélène 26/01/2018 08:44

L'occasion se représentera !

Ingannmic 18/01/2018 17:37

J'aime beaucoup O'Nan mais j'avais laissé passer ce titre, sur lequel j'avais lu de nombreux avis mitigés. Maintenant qu'il est sorti en poche, et vu que tu as visiblement aimé malgré les longueurs, je vais peut-être revoir ma copie !

Hélène 26/01/2018 08:52

Je semble être une exception, mes camarades ont du mal à le lire effectivement !

NovaBaby 18/01/2018 17:36

Je l'avais vu pa art, et je dois avouer qu'il me tente assez !