Mais leurs yeux dardaient sur Dieu de Zora Neale Hurston

Publié le par Hélène

♥ ♥

"Elle était une ornière sur la route. Foison de vie sous la surface mais sans cesse martelée par les roues."

Janie revient à Eatonville en Floride et ce retour aux sources lui permet de revenir sur son parcours.

Mariée par sa grand-mère au vieux Logan Killicks, elle ne suit que peu de temps les voeux de son aïeule qui voulait la mettre à l'abri du besoin en la mariant. Rapidement, elle se rend compte que jamais elle ne parviendra à aimer cet homme. Avide de liberté et d'amour, elle s'évade alors avec Joe Starks, un homme aux ambitions dévorantes. Mais là encore, elle est déçue, jusqu'au jour où elle rencontre Tea Cake...

« Fut un temps moi j’ai jamais compté d’arriver à rien, Tea Cake, sauf à étre morte de toujours rester tranquille à ma place et me forcer de rire. Mais toi t’es venu et t’as fait quèque chose de moi. Alors moi chuis bien heureuse de n’importe quelle chose qu’on traverse ensemble. »

Trajectoire d'une femme qui s'émancipe peu à peu au fil de ses relations, ce roman est paru aux Etats-Unis en 1937 et ce fut le premier roman écrit par une afro américaine. De nombreux dialogues ou monologues sont écrits en "black english", magnifiquement traduits par Sika Fakambi, dont il faut saluer ici le travail !

Ce que j'ai moins aimé :

Je n'ai pas été autant touchée que prévu par cette histoire, dont Zadie Smith disait "J'aime ce roman comme aucun autre." et que l'on comparait à Scott Fitzgerald, Hemingway... Il faut dire que la barre était haute !

Bilan : Un beau destin de femme.

 

Présentation de l'éditeur : Zulma 

D'autres avis : Abracadabooks

 

Merci à l'éditeur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Moka 27/12/2018 10:44

Un joli cadeau des éditions Zulma qu'il me tarde de lire en 2019 !

Alex-Mot-à-Mots 26/12/2018 18:37

Tu en attendais aussi trop, sans doute.