Chantons l'amour !

Publié le par Hélène

 

La nuit n’est jamais complète.
Il y a toujours puisque je le dis,
Puisque je l’affirme,
Au bout du chagrin,
une fenêtre ouverte,
une fenêtre éclairée.
Il y a toujours un rêve qui veille,
désir à combler,
faim à satisfaire,
un cœur généreux,
une main tendue,
une main ouverte,
des yeux attentifs,
une vie : la vie à se partager.

 

Paul Éluard. (1895-1952) in Derniers poèmes d’amour Poésie d’abord

Publié dans Poésie française

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Céline 18/02/2019 11:38

Ah Paul Eluard, je ne me lasserai jamais de ces mots !

krol 17/02/2019 20:00

J'aime ce poème optimiste.

manou 15/02/2019 16:13

Un poème magnifique que j'ai plaisir à redécouvrir ! Merci

Alex-Mot-à-Mots 14/02/2019 12:09

Merci pour cette minute de poésie.

MistiCat 14/02/2019 10:20

Merci pour ce très beau poème que je ne connaissais pas et que je découvre grâce à toi !