Mon calendrier de l'avent - Le livre le plus déstabilisant

Publié le par Hélène

Véritable coup de cœur de mon année 2019, pourquoi est-il déstabilisant me demanderez-vous ?

Pour une raison très simple : il est inachevé et comme je ne le savais pas en le lisant, j'ai donc été prise au dépourvue quand, à la fin d'un chapitre, les personnages se sont retrouvés "orphelins". Mais Richard Wagamese, qui nous a quitté à l'âge de 61 ans, avait laissé quelques notes qui éclairent le lecteur sur la fin qu'il souhaitait.

Starlight est un personnage apaisant, un être rare, de ceux qui caressent les cerfs et se fondent dans la nature, avec un profond respect pour elle et ses habitants. Il saisit la beauté brute à travers ses photographies, et sait aussi sonder les âmes humaines pour y puiser cette beauté naturelle invisible quelquefois. Il est cet être bienveillant capable d'entraide, d'une humanité profonde, et d'un amour inconditionnel qui met en confiance et permet à l'humain ou l'animal de donner le meilleur de lui même. S'il guide ses deux protégées vers la lumière, il permet aussi au lecteur de panser ses plaies et de garder espoir en l'homme.

A découvrir ICI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BlueGrey 18/12/2019 15:44

J'ai découverte Wagamese il y a peu avec le très beau "Les étoiles s'éteignent à l'aube"... Et celui-ci est sur ma LAL, évidemment !

Bonheur du Jour 13/12/2019 06:59

J'aime beaucoup votre calendrier de l'Avent ! A propos de Wagamese, je viens de découvrir cet auteur et je lirai celui dont vous parlez, car il me tente bien. Merci !

Daphné 10/12/2019 21:32

C'est une bonne idée ce calendrier de l'avent! Voilà un livre que j'ai très envie de lire, j'espère povoir le faire très vite!
Daphné

Alex-Mot-à-Mots 10/12/2019 14:40

Une lecture déstabilisante, en effet. Je pense que je n'aurai pas dû le lire, tant j'avais aimé ses précédents romans traduits.

MistiCat 10/12/2019 11:41

Je ne connais pas ce roman mais effectivement j'aurais été déstabilisée moi aussi.
perso, le livre qui m'a le plus déstabilisée cette année est Soif d'Amélie Nothom : je ne m'attendais pas du tout au thème ni à la manière qu'elle a choisi pour le traiter.
Bizzz

Dominique 10/12/2019 10:32

j'ai beaucoup aimé ce roman et regretté qu'il ne soit pas tout à fait terminé