La valse des arbres et du ciel de Jean-Michel GUENASSIA

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

"Vois-tu il est des moments dans la vie, où tout, en nous aussi, est paix et harmonie, et où la vie entière nous paraît un chemin à travers la bruyère." Texte de Vincent 1878

1890 à Auvers sur Oise. Marguerite Gachet, fille du Dc Gachet établi à Auvers, vit entre un père autoritaire et un frère effacé et décalé. Heureusement, elle s'évade en peignant et rêve de partir aux Etats-Unis pour enfin, être libre, loin de ce qui la ramène à terre. L'arrivée d'un nouveau patient du Dc Gachet bouleverse ses plans. En effet, Vincent Van Gogh et sa peinture éblouissante font irruption dans la vie de la jeune femme.

Jean-Michel Guenassia s'est intéressé ici aux deux derniers mois de Vincent Van Gogh, non pas du point de vue de sa peinture, mais de son histoire personnelle. En effet des thèses récentes d'historiens américains ont contesté le suicide de l'artiste, laissant entendre que l'origine de sa mort était à chercher ailleurs. De plus, de nombreux faux ont circulé après sa mort, laissant ainsi l'âme romanesque de l'écrivain s'immiscer dans les brèches de l'histoire fascinante de Van Gogh. Qui était ce docteur Gachet, qui se prétendait ami des impressionnistes ? Pourquoi lui et son fils ont-ils donné autant de vrais que de faux tableaux au musée d'Orsay ? Qui était sa fille Marguerite dont on connait si peu, mais à qui la rumeur prête une relation amoureuse ?

L'écrivain peint donc un Vincent, rejeté, ayant à peine de quoi vivre sommé de demander sans cesse de l'argent à son frère, mais néanmoins, il montre un artiste qui fourmillait de projets. Habité par sa peinture, exalté par ses heures passées à parcourir la campagne, Auvers et sa campagne, il semblait porté par la conviction que ce qu'il peignait était un aboutissement. L'auteur entrecoupe son récit d'articles de presse de l'époque ou d'extraits de lettres de Vincent à Théo, pour mettre en perspective ce destin atypique.

Parallèlement, le lecteur découvre la discrète Marguerite, prise dans les rets de sa condition féminine, promise à un mariage arrangé sans amour, obligée de suivre les hommes dans sa trajectoire.

Une belle lumière s'échappe de ces pages, illuminant le destin de ces êtres d'un nouvel éclairage étonnant.

Une belle découverte !

 

Présentation de l'éditeur : Le livre de poche

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Daphné 21/04/2020 22:54

oh, je l’avais noté il y a déjà longtemps, puis complètement oublié. Tu me le remets en tête.
Daphné

Géraldine 20/04/2020 12:55

Un sujet intéressant et sans doute une vision un peu inédite. Je note !

Alex-Mot-à-Mots 19/04/2020 09:25

J'avais aimé lire les derniers jours du peintre et l'hypothèse de l'auteur.

Philisine Cave 18/04/2020 12:33

J'aime beaucoup la plume de cet auteur. Je le retrouverai avec plaisir avec ce roman. Merci pour ta chronique.

luocine 17/04/2020 11:41

J'avais été très déçue par ce livre et pourtant j'avais aimé son roman "le club des optimistes", je mets le lien sur mon article en espérant que ça ne te dérange pas;
http://luocine.fr/?s=Guenassia&submit=Search

manou 17/04/2020 09:09

Je l'ai moi-aussi beaucoup aimé et lu avec grand plaisir...J'ai aimé découvrir à la fois les personnages et l'époque. Merci pour ta présentation

zazy 16/04/2020 22:15

J'ai aussi apprécié cette lecture

Parisianne 16/04/2020 21:20

Bonsoir,
Voilà un auteur qui sait nous surprendre, c'est toujours un plaisir de découvrir l'univers dans lequel il va nous entraîner.
Amicalement
Anne