Si c'est un homme de Primo LEVI

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Si c’est un homme est un récit autobiographique de Primo Lev, emprisonné dans le camp de concentration d’Auschwitz de 1943 à 1945. Chargé de rédiger un rapport technique sur le fonctionnement du camp, Primo Levi s’en servira pour écrire son propre récit, relatant les conditions inhumaines dans lesquelles les hommes sont emprisonnés. S'il décrit les difficultés physiques, la faim, la soif, le froid, les blessures, il met surtout l'accent sur les blessures morales, bien plus profondes. Les hommes perdent non seulement l'espoir, mais ils laissent aussi peu à peu leur humanité dériver loin d'eux.

« Nous avons voyagé jusqu’ici dans les wagons plombés, nous avons vu nos femmes et nos enfants partir pour le néant ; et nous, devenus esclaves, nous avons fait cent fois le parcours monotone de la bête au travail, morts à nous-mêmes avant de mourir à  la vie, anonymement. Nous ne reviendrons pas. Personne ne sortira d’ici qui pourrait porter au monde, avec le signe imprimé dans sa chair, la sinistre nouvelle de ce que l’homme, à Auschwitz, a pu faire d’un autre homme. » p 82

L’extermination ne signifie pas seulement la mort des hommes, mais aussi leur extermination morale : « Qu’on imagine maintenant un homme privé non seulement des êtres qu’il aime, mais de sa maison, de ses habitudes, de ses vêtements, de tout enfin, littéralement de tout ce qu’il possède : ce sera un homme vide, réduit à la souffrance et au besoin, dénué de tout discernement, oublieux de toute dignité : car il n’est pas rare, quand on a tout perdu, de se perdre soi-même ; ce sera un homme dont on pourra décider de la vie ou de la mort le cœur léger, sans aucune considération d’ordre humain, si ce n’est, tout au plus, le critère d’utilité. On comprendra alors le double sens du terme « camp d’extermination » et ce que nous entendons par l’expression « toucher le fond ». »

Malgré tout, des éclairs transparaissent, des hommes comme Alberto, Lorenzo, permettent de croire encore en l'homme et en sa bonté, le souvenir des jours heureux et des œuvres marquantes de l'humanité comme La divine Comédie, tout cela le rend quelquefois à lui-même, même si la marque de ces jours passés en enfer restera indélébile.

Si c'est un homme est un roman essentiel pour éclairer l'histoire tragique de notre XXème siècle.

 

Présentation de l'éditeur : Pocket

A lire également : Pour Primo Levi de Mario Rigoni Stern

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

 

Publié dans Littérature Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Dominique 08/03/2021 15:11

indispensable sur le sujet

manou 08/03/2021 11:53

Un livre indispensable en effet que je ne relirai jamais je crois tant il m'a marqué...On ne sort pas indemne de cette lecture.

Alex-Mot-à-Mots 08/03/2021 10:13

Une lecture indispensable.

keisha 08/03/2021 08:25

Essentiel, bien sûr, et si tu peux, tu liras la 'suite'

Ingannmic 07/03/2021 09:51

J'ai découvert cet incontournable récemment, et j'ai été touchée par la manière dont il s'efforce, a posteriori, de livrer un témoignage "brut", en effaçant toutes les considérations qui auraient pu, avec le recul, lui venir..