Encabanée de Gabrielle FILTEAU-CHIBA

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥

"Ma cabane, quelques planches dans le bois. Un petit prisme rectangulaire. Une boîte de Pandore. Je n'ai jamais vu les choses aussi clairement. "

Anouk décide de se retirer de la société de consommation et de la société des hommes pour quelques temps. Elle choisit une cabane au Kamouraska, inspirée par Anne Hébert et son roman, et passe l'hiver là-bas, racontant ses journées dans son carnet de bord. Elle apprend peu à peu à se retrouver seule face à elle-même, et seule face à la nature. Elle écoute les coyotes qui rôdent, essaie de s'adapter à la neige qui tombe abruptement durant ce rude hiver, surveille son poêle, établit des listes :

"Liste n° 120
Choses que j'aimerais conserver en pots:
- Le chant des baleines à bosses
- L'odeur de la croustade aux pommes
- Des lucioles immortelles pour nos noces
- L'odeur de nos draps après cette nuit
- Une mèche de tes cheveux
- La couleur de ce matin "

Elle finira même par rompre sa solitude en accueillant dans sa cabane une âme perdue...

«  Les plus belles saisons de ma vie ont commencé ici, à créer en ce lieu un îlot propre à mes valeurs. Simplicité, autonomie, respect de la nature. le temps de méditer sur ce qui compte vraiment. le temps que la symphonie des prédateurs, la nuit, laisse place à l'émerveillement ».

L'auteure a elle-même vécu dans une cabane pendant trois ans, et elle s'est inspirée de cette expérience pour écrire. Elle raconte :

"Tout ce que je voulais c’était être maître de ma vie, être dans la nature, marcher pendant des heures, rencontrer des animaux et dessiner des flocons de neige. Ce désir de m’arracher au moule avait quelque chose d’enfantin, mais en fait, cela m’a permis de plonger dans ma propre vie d’adulte et de définir mon propre avenir, et cela passait par la nature et les arts." (entretien avec France Culture)

Militante pour la cause environnementale, elle entremêle savamment réflexions philosophiques sur la sagesse d'une vie loin d'une société souvent aliénante, et considérations écologistes pour sauver cette nature tellement régénératrice.

Une belle découverte !

 

Présentation de l'éditeur : Le mot et le reste

Sur le même thème : Sylvain Tesson Dans les forêts de Sibérie ; Indian creek : un hiver au coeur des Rocheuses de Pete FROMM ; Solitudes australes de David Lefevre ; Une année à la campagne de Sue HUBBELL  ; Walden ou la vie dans les bois de Thoreau ; Thoreau : La vie sublime

Retrouvez ce livre dans votre librairie la plus proche

Lu grâce à l'opération Masse critique de Babélio

tous les livres sur Babelio.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

zazy 28/02/2021 14:18

Cela me semble une belle expérience

Dominique 27/02/2021 18:32

je l'ai lu avec grand plaisir comme toi, j'aime beaucoup l'éditeur et je surveille ses parutions c'est comme ç que j'ai découvert ce livre

Alex-Mot-à-Mots 26/02/2021 11:40

A lire au coin du feu, ou en pleine canicule....

manou 26/02/2021 07:04

Une belle expérience de vie riche d'enseignement...à découvrir c'est certain, tu m'en donnes envie !

gambadou 25/02/2021 17:23

Noté pour ma fille, qui en plus s'appelle Anouk !

luocine 25/02/2021 11:30

Un thème qui commence à me lasser, dommage pour ce livre si l'auteure a du talent !