Rentrée littéraire 2010

Publié le par Hélène

Au mois d'août j'ai souhaité mettre en avant les rentrées littéraires précédentes, tellement éphémères, pour reparler avec plaisir de ces romans qui m'ont marquée.

En 2010 je retiendrai :

Parle leur de batailles de rois et d'éléphants de Mathias ENARD

Présentation de l'éditeur : 13 mai 1506, un certain Michelangelo Buonarotti débarque à Constantinople. A Rome, il a laissé en plan le tombeau qu'il dessine pour Jules II, le pape guerrier et mauvais payeur. Il répond à l'invitation du Sultan qui veut lui confier la conception d'un pont sur la Corne d'Or, projet retiré à Leonardo da Vinci. Urgence de la commande, tourbillon des rencontres, séductions et dangers de l'étrangeté byzantine, Michel Ange, l'homme de la Renaissance, esquisse avec l'Orient un sublime rendez-vous manqué.

 

Un bûcher sous la neige de Susan Fletcher

Présentation de l'éditeur : Au coeur de l'Ecosse du XVe siècle, Corrag, jeune fille accusée de sorcellerie, attend le bûcher. Dans le clair-obscur d'une prison putride, le révérend Charles Leslie, venu d'Irlande, l'interroge sur les massacres dont elle a été témoin. Mais, depuis sa geôle, la voix de Corrag s'élève au-dessus des légendes de sorcières et raconte les Highlands enneigés, les cascades où elle lave sa peau poussiéreuse.
Jour après jour, la créature maudite s'efface. Et du coin de sa cellule émane une lumière, une grâce, qui vient semer le trouble dans l'esprit de Charles.

Mon avis : Le souffle lyrique aère ces pages et leur offre une dimension supérieure. Jeune femme sauvage, Corrag vit en harmonie avec les éléments, et nous offre une vision pure de cette nature souvent ignorée au bénéfice des hommes et de leurs tourments. Nous parcourons les High lands à ses côtés, et comme pour Charles, c’est tout à coup une autre vision du monde qui s’offre à nous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

kathel 02/08/2021 13:21

Bonne idée, ce retour !
De cette rentrée, j'ai oublié certains romans (beaucoup) et me souviens bien de Au nord du monde de Marcel Theroux, Indignation de Philip Roth, Rosa candida de Audur Ava Olafsdottir... et Dans la nuit brune d'Agnès Desarthe pour les romans français.