Le vestibule des causes perdues de Manon MOREAU

Publié le par Hélène

♥ ♥

"Mara avait compris que c'était vrai ce qu'on disait. Que le chemin donne au pèlerin ce dont il a besoin, au moment où il en a besoin."

Sur le chemin de Compostelle, se croisent Mara, jeune femme désœuvrée, Clotilde, nouvellement divorcée, Bruce, parisien un peu direct, ou encore Robert, Le Breton, Flora et Henrique, brésiliens sulfureux, ou Arpad. Tous transportent sur le chemin leur peine, espérant que la marche leur permettra de mettre de le distance entre eux et leurs maux. Tous espèrent arriver à Saint Jacques de Compostelle plus légers. Et le chemin va les surprendre...
"Mara avait une théorie : les pieds tapent sur la terre, le sang remonte dans le cœur, c'est l'énergie de la terre qui gagne l'esprit, tout est bouleversé."

Ce que j'ai aimé :

La bienveillance, l'entraide rencontrée transforme ce chemin en lumière !

"En marchant jusqu'à Santiago, et surtout, en faisant l'hospitalera ici, j'ai rencontré tant d'histoire inextricables, de pèlerins emmêlés... Et pourtant, on marche, on se parle, on s'épuise, on prie parfois. On se refile des pansements, des idées réconfortantes, des pommades miraculeuses... Le chemin de Saint-Jacques, pour moi, c'est le vestibule des causes perdues."

Ce que j'ai moins aimé :

Les bons sentiments, un peu trop prégnants.

Bilan :

Un roman qui donne envie de se lancer sur le chemin !

 

Présentation de l'éditeur : Pocket

Sur le même sujet : RUFIN Jean-Christophe Immortelle randonnée  En avant, route ! de Alix de SAINT ANDRE ; BERTRANDY Antoine Vers Compostelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Une lecture qui t'a donné envie de marcher sur ce chemin de Saint-Jacques ?
Répondre
H
oh oui !
M
Un titre attirant que tu me donnes envie de découvrir...je n'ai jamais fait le chemin de Compostelle seulement des tronçons pour le plaisir :)
Répondre