Au cœur du cœur d’Andrée CHEDID

Publié le par Hélène

Andree-Chedid-Au-coeur-du-coeur.jpg

 

 

♥ ♥ ♥

 

 « Oser encore recourir à l’espoir

Oser encore

 

Porter l’instant et le rendre à lui-même

Répondre quel qu’il soit

Au baiser de la terre,

Vouloir ce Plus loin dont on ne sait le nom. » (p. 39)

 

L’auteur :

 

Andrée Chédid est une femme de lettres et poétesse française d'origine libanaise décédée en février dernier. Elle est la mère du chanteur Louis Chedid, de la peintre Michèle Chedid-Koltz et la grand-mère du chanteur Matthieu Chedid.

 

L’histoire :

 

Figure de proue de la poésie et du métissage culturel, Andrée Chedid fait l'objet d'un hommage lors de l'édition 2010 du Printemps des poètes. L'occasion rêvée de redécouvrir l'oeuvre d'un auteur prolifique avec des textes qui s'étalent de 1949 à nos jours.

 

Ce que j’ai aimé :

 

-          En transparence, derrière les mots lumineux de ses poèmes, se dessinent le portrait d’une femme admirable, attentive aux autres, débordante d’amour, de rebellion  contre ceux qui dérangent le monde, une femme intelligente qui distille par ses écrits l’espoir.

 

« La peine est de ce monde, ô mes amis que j’aime,

Mais chaque fleur d’orage porte la graine de demain. » (p. 33)

 

 « Elisons encore la vie

Au sommet du jour blessé. » (p. 40)

 

  -          Elle place la poésie au cœur du monde, la rendant accessible à tout un chacun, puisque pour elle, il s’agit seulement de regarder et d’aimer le monde.

« Vivre en poésie, ce n’est pas renoncer ; c’est se garder à la lisière de l’apparent et du réel, sachant qu’on ne pourra jamais réconcilier, ni circonscrire. » (p. 26)

 

«  La poésie suggère. En cela, elle est plus proche qu’on ne pense de la vie, qui est toujours en deçà de l’instant qui frappe. » (p. 27)

 

«  Les habiles, les jongleurs de mots sont plus éloignés de la poésie que cet homme qui –sans parole aucune – se défait de sa journée, le regard levé vers un arbre, ou le cœur attentif à la vois d’un ami. » (p. 27)

 

«  Ce qui nous dépasse, et dont nous portons le grain aussi certainement que nous portons notre corps, cela s’appelle : Poésie. » (p. 28)

 

-          Elle questionne la vie humaine et nous offre une formidable leçon d’humanité.

 

« La poésie chez Andrée est une philosophie de l’existence, elle fonde une éthique de la fraternité : lien universel et éternel entre les hommes, elle nous invite à sortir de notre étroite peau » pour que l’intimité de chacun s’ouvre à la résonance du monde et que nous donnions sens à l’aventure humaine par la partage. » (Préface)

 

-          Savourons les poèmes de cette grande dame en écoutant son mot d’ordre :

 

« Sacre l’éphémère. » (p. 49)

 

Ce que j’ai moins aimé :

 

-          Trop court.

 

 

Au cœur du cœur, poèmes choisis et préfacés par Matthieu CHEDID et Jean-Pierre SIMEON, Andrée CHEDID, Librio poésie, 94 p., 3 euros

 

blogoclub

Publié dans Poésie étrangère

Commenter cet article

Yv 03/06/2011 14:09



J'aime beaucoup ses romans, je suis un peu moins connaisseur de sa poésie. Mais tout ce que j'ai lu d'elle est très beau et très bien.



Hélène 05/06/2011 10:24



Tu peux donc te tourner vers sa poésie, à l'image de sa personnalité je pense.



Aifelle 03/06/2011 09:20



Je viens pour la même raison que Juliette, on est des filles bassement matérielles



Hélène 03/06/2011 12:53



Je te l'ai envoyée, régale toi !!



Manu 02/06/2011 12:40



La poésie et moi, ça fait deux. Mais j'ai beaucoup aimé découvrir la romancière.



Hélène 02/06/2011 13:09



Oui, j'ai été surprise de rencontrer une auteure aussi accessible dans ses textes.



Juliette 02/06/2011 10:43



C'est toi qui as une recette qui déchire sa race et qui implique des courgettes et des sardines et du crumble???



Hélène 02/06/2011 13:09



Je te l'envoie.



sylire 02/06/2011 10:02



Bravo d'avoir choisi de la poésie. Ce n'est pas le plus facile à commenter.



Hélène 02/06/2011 13:10



Effectivement, ce n'est pas évident à commenter, mais c'est une forme littéraire que j'affectionne particulièement.



clara 02/06/2011 08:08



Auteure notée .. et plein de titres ! 



Hélène 02/06/2011 13:10



C'est l'avantage du blogoclub !!!



Pascale 01/06/2011 14:21



tout à fait d'accord avec toi : trop court ! je suisune fan inconditionnelle d'Andrée Chedid ! ce petit librio est parfait pour découvrir cette auteure et parfait pour les amateurs pour avoir un
condensé de son oeuvre poétique.



Hélène 02/06/2011 13:11



Oui, ils permettent de la rendre accessible. Une belle découverte pour moi/