De pierre et de cendre de Linda NEWBERY

Publié le par Hélène

                                               de-pierre-et-de-cendre.jpg

 ♥ ♥

Un roman victorien plutôt bien mené

 

L’auteur :

 

Linda Newbery est une auteure anglaise qui a publié son premier roman en 1988. Elle est auteur pour adultes mais aussi pour enfants.

 

L’histoire :

 

En 1898, Samuel Godwin, jeune artiste peintre, est engagé à Fourwinds, belle propriété victorienne du Sussex située aux abords d’un lac, par le riche veuf Ernest Farrow pour donner des leçons de dessin à ses deux filles, Juliana et Marianne. Très vite, Samuel comprend que des événements tragiques se sont déroulés à Fourwinds et que l’on s’emploie à garder secret un passé proche pour le moins scandaleux.

 

Ce que j’ai aimé :

 

-          L’atmosphère typique des romans victoriens emporte immédiatement le lecteur dans un souffle romanesque : demoiselles éplorées, femmes de tête émotives, lac embrumé, silhouette fantômatique les soirs de grand vent, sentiments refoulés… L’aventure commence…

 

« La brume s’accrochait au sol, si bien que les arbres avaient l’air de plonger leurs racines dans quelque marais vaporeux. Je tournai la poignée. La partie gauche du portail s’ouvrit en un cri grinçant, désagréable, dont la nuit renvoya l’écho.

Mais dans l’instant même, un autre bruit effrayant entra si fort en concurrence avec la protestation de la grille, que j’en eus le cœur battant et les nerfs à vif. C’était un hurlement de douleur. » (p. 17)

 

-          Le mystère qui entoure cette belle propriété et ses non moins charmantes locataires est savamment dosé.

-          Les émois du cœur viennent bien évidemment apporter le touche fraîcheur et passion à ce récit : un homme perdu entre trois femmes mystérieuses, toutes belles et disponibles, ne peut qu'être indécis quant à la suite des évènements... Laquelle va-t-il demander en mariage ???

 

Ce que j’ai moins aimé :

 

-          La biographie de Samuel que l’on trouve à la fin du roman et qui nous apprend ce qu’il est devenu par la suite. Je n’aime pas savoir ce que deviennent les personnages, ils vivent le temps d’une histoire, ensuite laissons-les en paix… 

-        Certaines scènes frôlent la facilité des romans à l’eau de rose… La psychologie des personnages reste assez sommaire, et s’il reste un bon roman victorien, De pierre et de cendre n’égale pas les romans de Wilkie Collins ou des sœurs Brontë…

 

Premières phrases :

 

« L’affiche a quasiment disparu derrière la foule qui se presse aux portes de la galerie. Mon verre à la main, je me déplace sur le côté, spectateur de ma propre exposition ; et tandis qu’entrent les invités, j’affecte le radieux sourire que je devrai arborer tout au long de la soirée. »

 

Vous aimerez aussi :

 

Le treizième conte de SETTERFIELD

Et bien sûr La dame en blanc de Wilkie COLLINS

 

De pierre et de cendre, Linda NEWBERY, traduit de l’anglais par Joseph Antoine, Phébus, avril 2008, 400 p., 23.50 euros

De pierre et de cendre, Linda NEWBERY, traduit de l’anglais par Joseph Antoine, Le livre de poche, avril 2009, 380 p., 6.95 euros

 

Lecture commune avec : avec Miss Alfie, Céline, George, Karine Lael, Manu, Syl, Vilvirt.

D’autres avis : Lilly, Cryssilda, Sylire, Choupynette...

 

Publié dans Littérature Europe

Commenter cet article

sylire 12/01/2011 19:29



J'en garde un bon souvenir mais ce n'est pas une lecture incontournable, c'est certain.



Hélène 13/01/2011 10:59



C'est aussi mon avis



Manu 11/01/2011 20:39



Je n'ai malheureusement pas pu être au rdv mais ce n'est que partie remise !



Hélène 12/01/2011 08:45



C'était ma première lecture commune et je dois dire que cela m'a beaucoup plu !



Miss Alfie 11/01/2011 10:32



Réticences en grande partie partagées, heureusement que je l'ai lu avant WIlkie Collins car je pense que je l'aurai abandonné car je n'aime pas vraiment les auteurs qui pompent le style d'un
autre (je n'ai jamais réussi à lire Régine Desforges tant le début de "La bicyclette bleue" est pompé sur "Autant en emporte le vent" !).



Hélène 11/01/2011 10:57



Je suis comme toi, et cela joue dnas les raisons pour lesquelles je suis mitigée sur celui-ci ..



clara 11/01/2011 10:01



Je l'ai dans ma PAL ! Il risque d'y rester...



Hélène 11/01/2011 10:57







Céline 10/01/2011 21:32



C'est un roman qui se lit aisément, et malgré tout, je n'ai pas été séduite. Je trouve que les ficelles sont parfois un peu trop grosses. Et le mystère est très vite éventé, en fait ...



Hélène 11/01/2011 08:50



Je comprends ta réticence, je suis entre l'enthousiasme et la déception pour ma part..



ANkya 10/01/2011 21:02



Ahhh je n'ai toujours pas lu la dame en blanc (dans ma PAL depuis un an et demi...)



Hélène 11/01/2011 08:50



Fais attention elle risque de s'évaporer...



Anis 10/01/2011 20:54



Je l'ai lu moi aussi et j'ai passé un bon moment de lecture. Mais il faut avouer que ce n'est pas un roman inoubliable qui, comme tu l'as justement noté cède parfois à quelques facilités.



Hélène 11/01/2011 08:49



Une pâle copie quelquefois des romans du genre. Mais on se laisse prendre malgré tout quand on aime les romans victoriens..



vilvirt 10/01/2011 16:57



Moi aussi j'ai beaucoup apprécié ! J'ai trouvé les personnages plus complexes qu'ils n'y paraissaient, et l'intrigue m'a passionné ! 



Hélène 11/01/2011 08:48



Un bon moment de lecture effectivement, mais pas inoubliable à mes yeux !



Aifelle 10/01/2011 16:44



Il est sur ma LAL depuis une éternité. Je l'y maintiens, et puis j'aime cette couverture.



Hélène 11/01/2011 08:47



Il a beaucoup plu aux lectrices de cette lecture commune, maintiens le dans ta lal !



Karine:) 10/01/2011 13:04



J'ai beaucoup aimé aussi, surtout pour l'atmosphère.  Par contre, j'ai trouvé que les personnages avaient souvent des côtés moins évidents et ça, j'ai apprécié!  Et j'aime les hommages
à la littérature anglaise donc, ça ne pouvait que me plaire!



Hélène 10/01/2011 16:33



Je suis moins enthousiaste que toi mais je reconnais que c'est un roman agréable



Syl. 10/01/2011 12:40



Je n'ai jamais lu Wilkie Collins. J'ai demandé à George un titre et elle m'a proposée "Armadale". A++



Hélène 10/01/2011 16:32



"Armadale" me semble un bon début effectivment. Tu vas te régaler...



Syl. 10/01/2011 09:07



Bonjour, Moi aussi j'ai aimé, peut-être un peu plus que toi ! Je pense que si la psychologie des personnages n'a pas été assez développée, c'est pour mettre plus de force sur le drame qui se
prépare. Bonne journée...



Hélène 10/01/2011 12:34



Peut-être, j'ai trouvé quand même quelques facilités, même si au fond mon âme de midinette s'est laissée prendre..



George 10/01/2011 09:03



j'ai aussi beaucoup apprécié ce roman ! mais j'ai un gros faible pour Wilkie, si difficile à égaler ;)



Hélène 10/01/2011 12:34



Wilkie Collins reste LA référence dans le genre... Celui-ci n'est qu'une pâle copie..