Déception et abandon du mois de décembre

Publié le par Hélène

reine-de-la-baltique.jpg

 

La reine de la baltique de Viveca STEN

 

Pitch :

Un corps est retrouvé sur une plage de l’ile de Sandhamn, au large de Stockholm. Suicide ? Noyade ? L’inspecteur Thomas Andreasson est chargé de l’enquête. Habitué de ce lieu de villégiature, il s'y voit proposer une aide inattendue : celle de Nora Linde, une amie d’enfance, jeune avocate à la perspicacité redoutable.

Leur été vire au cauchemar quand une femme est assassinée dans sa chambre d’hôtel. Et si, désormais, plus personne n’était à l’abri ? Andreasson, qui croyait tout savoir de sa petite île paradisiaque, n’est pas au bout de ses macabres découvertes...
Avec les enquêtes d’Andreasson et Linde, Nº1 des ventes en Suède, Viveca Sten s’impose comme une des nouvelles grandes voix du polar nordique.

« Viveca Sten s’affirme d’emblée comme la grande rivale de Camilla Läckberg... Un formidable premier roman. » Kristianstadsbladet 
« Un premier roman absolument exceptionnel. » De Telegraaf

 

Mon avis :

Vous aimez Camilla Läckberg et ses héroïnes à la psychologie sommaire et à la vie familiale ennuyante ? Eh bien alors oui, dans ce cas, lisez Viveca Sten qui égale sa consoeur dans l'art de camper des personnages inintéressants aux réflexions philosophiques profondes :

"Elle était assez satisfaite de son apparence. Dans l'ensemble, en tous cas. Elle aimait surtout ses longues jambes athlétiques, résultat d'années de jogging. Elle avait les idées si claires quand elle courait. Côté seins, il n'y a vait pas de quoi pavoiser, surtout après deux grossesses, mais bon de nos jours il y avait les push-up. Ca pouvait toujours servir."

Ouah ! tant de réflexions passionnantes dés la page 18, que vont nous réserver les suivantes, suspens...

A la page 43 on apprend que "Les mecs, tous pareils, toujours à bouder dans leur coin, de vrais gosses."

Je dois avouer que je n'ai pas poursuivi plus loin ma découverte philosophique, parce que trop, c'est trop, je ne pouvais pas ingurgiter tant de pensées lumineuses d'un seul coup...

Sauf que le lendemain, bizarrement, je n'ai pas eu envie de reprendre le cours du destin de ces personnages ô combien intéressants ....

http://www.babelio.com/livres/Sten-La-Reine-de-la-Baltique/412244/critiques?pageN=2

Commenter cet article

Patrice 18/12/2015 09:28

J'avais lu ce livre à l'époque et j'étais resté également un peu sur ma fin, en tout cas en réel décalage avec le commentaire inscrit sur la 4ème de couverture.

Yv 30/12/2013 10:20


Comme je te comprends, tant de réflexions méritent repos, mais je remarque que pour une fois, les phrases d'accroche sont avérées, V. Stern est la rivale de C. Lackberg... dans la médiocrité

Hélène 30/12/2013 12:07



Exactement !



cathulu 30/12/2013 10:02


Camilla L., jamais réussi à lire un de ses livres alors merci de m'épargner un faux pas avec cette auteure !

Hélène 30/12/2013 12:08



Fuis !



jerome 30/12/2013 08:59


Rhooo, abandonner un polar, nordique en plus... rien de plus logique en fait !

Hélène 30/12/2013 09:04



Moqueur ! c'ets sûr que ça ne risque pas de t'arriver ;)



Aifelle 30/12/2013 08:14


Camilla Lackberg ne me tente pas du tout, donc je laisse celui-ci de coté aussi

Hélène 30/12/2013 08:24



Oui laisse !