Des nouvelles du Mexique sélectionnées et présentées par François GAUDRY

Publié le par Hélène

des nouvelles du mexique

♥ ♥ ♥

 Les auteurs :

Jorge IBARGÜENGOITIA - José de la COLINA - José AGUSTIN - Antonio SARABIA - Luis Arturo RAMOS - Guillermo SAMPERIO - Elmer MENDOZA - Paco Ignacio TAIBO II - Eusebio RUVALCABA - Alberto RUY SANCHEZ - Daniel SADA - Mónica LAVIN - Fabio MORABITO - Juan VILLORO - Xavier VELASCO - Enrique SERNA - Mauricio MOLINA - Mario BELLATIN - Ana GARCIA BERGUA - Rosa BELTRAN - Ana CLAVEL - David TOSCANA - Guillermo FADANELLI - Mario GONZALEZ SUAREZ - Eduardo Antonio PARRA - Eloy URROZ - Ignacio PADILLA - Jorge VOLPI - Alvaro ENRIGUE - Fernando de LEON - Socorro VENEGAS - Miguel TAPIA ALCARAZ

 

François Gaudry est traducteur littéraire. Il a traduit de nombreux ouvrages aux éditions Métailié et Phoebus. Il est l'initiateur de cette anthologie de textes mexicains.

Interview sur Evene  http://www.evene.fr/livres/actualite/mexique-litterature-salon-du-livre-1855.php

 Présentation de l’éditeur :

 La littérature mexicaine des trente dernières années offre l’image d’un extraordinaire foisonnement et d’une diversité thématique qui font éclater toutes les représentations réductrices.  Il n’y a pas une littérature mexicaine, mais des écrivains mexicains singuliers. Qu’ils s’expriment dans le registre de la satire, du réalisme, du fantastique, de la chronique, de l’humour ; que leur univers romanesque soit noir, inquiétant, désespérant, corrosif, insolite, drôle ; qu’ils s’éloignent de leur pays ou en scrutent les plaies, les grâces et les rêves, tous témoignent d’une relation unique avec le Mexique, ses dires, son histoire, son présent. Et le prouvent, avec talent, par leurs nouvelles.

 

Ce que j’ai aimé :

Ces nouvelles nous plongent dans des univers très divers, au travers de nouvelles parfois très courtes, un univers dense et passionnant se dessine sous la plume des auteurs en présence.

« Il n’y a pas, semblent dire toutes ces voix qui font le pari de l’art de la fiction, UNE littérature mexicaine, mais des écrivains mexicains singuliers. Qu’ils s’expriment dans le registre de la satire, du réalisme, du fantastique, de la chronique, de l’humour ; que leur univers romanesque soit noir, inquiétant, désespérant, corrosif, insolite, drôle ; qu’ils s’éloignent de leur pays ou en scrutent les plaies, les grâces et les rêves, tous témoignent d’une relation unique avec le Mexique, ses dires, son histoire, son présent. » (Préface)

Dans cette préface François Gaudry dresse un rapide portrait très enrichissant de la littérature mexicaine des trente dernières années. Le choix des écrivains et des nouvelles est de qualité, permettant au lecteur de profiter de la richesse des lettres mexicaines.

 Les récits proposés sont tout à fait accessibles : qu'il s'agisse de l'histoire d'un homme marabouté dont les mains sentent la mort (Paco Ignacio taibo II), du destin d'un mélomane prêt à tout pour rencontrer un pianiste de renom (Eusebio Ruvalcaba), d'une jeune voisine veuve un peu envahissante d'autant plus qu'elle ne se sépare pas des cendres du défunt (Monica Lavin), d'un road movie dantesque en compagnie d'un iguane (Juan Villoro), d'un jeune écrivain en mal de reconnaissance qui reçoit tout à coup le cadeau du ciel : une lettre d'Octavio Paz, mais ce sera sans compter sur les talents de dessinatrice de sa jeune enfant (Enrique Serna), d'un nouveau collègue plein de zèle inquiétant pour un ancien (David toscana), ou encore du tournage de Don Quichotte par Orson Welles (Jorge Volpi).

Une très belle façon d'aborder cette littérature foisonnante et passionnante...

 

Ce que j’ai moins aimé :

 -          Rien

 Vous aimerez aussi :

Dans la même collection : Histoires d’amour d’Amérique Latine  présentées par Claude Couffon

D’autres avis :

Presse :

L’HUMANITE, Alain Nicolas
« Orientée vers les écrivains des trente dernières années, cette anthologie de textes courts rassemble tout ce qui bouge dans cette littérature. »

LES ECHOS, Philippe Chevilley

« Des Nouvelles du Mexique, parue  aux éditions Métailié, spécialistes de la littérature latino-hispanique, est indispensable. En trente-quatre textes et autant d’auteurs phares, un véritable feu d’artifices nous est offert. »

LA TRIBUNE, Laurène Champalle

« Une trentaine de courts récits des meilleurs auteurs mexicains contemporains, soigneusement sélectionnés et présentés par François Gaudry, fin connaisseur. »

LE FIGARO LITTERAIRE, Thierry Clermont

Trente-deux écrivains, dont un bon nombre traduits en français pour la première fois, sont réunis dans ce volume. L’occasion de découvrir la richesse d’une littérature qui depuis trois décennies ne cesse de surprendre et de séduire. »

 

Des nouvelles du Mexique, Métailié, Suite hispano américaine, février 2009, 382 p., 13 euros 

Commenter cet article

Philisine Cave 28/01/2013 19:02


J'aime lire les nouvelles. Ce recueil qui doit certainement regrouper le meilleur des auteurs mexicains, doit être génial. Bises

Hélène 29/01/2013 09:01



Oui vraiment très bien !



jerome 26/01/2013 19:33


Je connais très mal la littérature mexicaine. J'ai juste dû lire un roman de Guillermo Fadanelli il y a fort longtemps.

Hélène 27/01/2013 10:36



Je l'ai découverte grâce à ce recueil, maiantenant j'ai envie de tout lire !!!



Anis 26/01/2013 12:25


Pardon, il y en a 4 (auteures).

Hélène 27/01/2013 10:36



Oui c'est vrai, un peu faible !



Anis 26/01/2013 12:23


Cela m'a intéressée car je vois qu'il y a quand même deux auteurs femmes (ou trois) dans la liste des tente-cinq (meilleurs ) auteurs. Cela bouge pas mal au Mexique.

Hélène 27/01/2013 10:36







clara 26/01/2013 07:27


Moi qui aime le snouveles, je note ce titre ! En plus je ne connais pas du tout la iittérature mexicaine. Merci Hélène !

Hélène 27/01/2013 10:36



Oui note la collection, tu verras, elle est parfaite !



luocine 25/01/2013 09:17


c'est tentant...


mais j'ai un réticence aux nouvelles , surtout d'auteur différents. J ai l'impression de passer du coq à l'âne


Luocine

Hélène 25/01/2013 09:19



Il y a quand même dans ce recueil une unité : le pays, et les univers sont assez proches malgré tout. Mais je comprends ce que tu veux dire, il faut vite plonger dans les univers car on les
quitte rapidement...