Idées cadeaux de Jean-Marc Laherrère

Publié le par Hélène

Présentation :

Jean-Marc Laherrère, fan de polar, débordé par les polars même s'il m'arrive de m'échapper pour lire autre chose (SF, fantazy, littérature générale ou jeunesse avec mes enfants).
Membre de l'association 813 (des amis des littératures policières), j'ai la chance d'être depuis des années voisin et ami de Claude Mesplède Le connaisseur du genre en France. Il m'a tout appris, et m'a ouvert toutes les portes qui me permettent aujourd'hui d'écrire dans des revues, d'animer des rencontres et de connaître une bonne partie du monde du polar en France et même parfois à l'étranger.
Un défaut, très gros défaut, je ne sais pas respecter les consignes, et je suis incapable, quand on me demande de conseiller un livre, de n'en conseiller qu'un, comme vous allez pouvoir le constater.

Son blog : http://actu-du-noir.over-blog.com/

Les questions :

Pourquoi offrir un livre ?

Premièrement, parce que je n'offre des cadeaux qu'aux gens que j'aime et que je connais bien. Et quand je connais quelqu'un, je sais forcément ce qu'il lit, et donc ce qu'il aime. Ce qui m'assure de ne pas trop me tromper. Aussi parce que j'aime par dessus tout faire partager mes enthousiasmes, mes coups de cœur, et faire découvrir un auteur à quelqu'un.

  Un livre que vous offrez en toutes circonstances ?

Il n'y en a pas ... mais si je ne veux pas trop me tromper j'offre une vieille série noire, assez rare "Chapeau" de Michèle Rozenfarb, ou un livre de la série des racontars de Jon Riel, à quelqu'un qui veut découvrir le polar un James Lee Burke, "Dans la brume électrique avec les morts confédérés" (rivages).

 Un livre pour donner envie de voyager :

Ceux qui me donnent à moi l'envie de voyager. A commencer par les polars des grands espace de chez Gallmeister, "Little bird" (et la suite de la série) de Craig Johnson, ou "Dérive sanglante" de William Taply, mais aussi "Patagonia Tchou Tchou" de Raul Argemi (rivages) qui donne des fourmis dans les jambes. 

 Un livre pour donner envie de rire :

S'il n'y avait qu'un seul nom ce serait Donald Westlake, avec soit le génial "Aztèques dansants", soit "Pierre qui roule" le premier de la série John Dortmunder (rivages). Mais il faudrait ajouter absolument le grand classique "fantasia chez les ploucs" de Charles Williams (folio), et quelques autres déjantés américains, Christopher Moore et son "Blues de coyote" (folio), les polars écolos hilarants de Carl Hiaasen (à commencer par "Miami park") ... En Europe le conseillerai Andrea Camilleri et son commissaire Montalbano, de plus en plus drôle, et un auteur français qui ne publie plus en ce moment, et c'est bien dommage, le marseillais Philippe Carrese, au hasard "les veuves gigognes" (fleuve noir)

Terry Pratchett et ses Annales du Disque Monde et son chef-d’œuvre écrit à quatre mains avec Neil Gaiman : De bons présages.

Un livre pour donner envie de philosopher :

Là une référence s'impose "la caverne aux idées" de José Carlos Somoza, polar philosophique à la construction absolument géniale (actes sud)

Un livre pour donner envie d'aimer :

Là aussi une référence s'impose à moi : Marcus Malte avec "Les harmoniques" (série noire) ou Carnage constellation (folio).

Un livre pour donner envie de rêver :

Pour rêver, rien, je lis des romans qui ont tendance à faire faire de cauchemars plutôt que des rêves !!
Ceci dit, côté SF un auteur comme Ian Banks et son cycle de la culture, "Etoiles mourantes" écrit par Jean-Claude Dunyach et Ayerdhal ou en fin "la horde du contrevent" d'Alain Damasio ont titillé mon imagination éveillée ... Ce qui est une façon de faire rêver.

Un livre pour donner envie de savourer :

Deux références immédiates et évidentes : la série Pepe Carvalho , le gourmet de Barcelone créé par Manuel Vazquez Montalban et (de nouveau) celle du commissaire Montalbano du sicilien Andrea Camilleri. Mais aussi "Saturne" et "la disparition des ouvrières" de Serge Quadruppani (traducteur de Camilleri en français, il n'y a pas de hasard) et pour sortir de la cuisine méditerranéenne, chez Piquier, la série consacrée au mandarin Tân qui se déroule au Vietnam du XVII sous la plume de Tan Van Tran Nuth.

Un livre pour donner envie de se révolter :

Il y en a tant !!
Pour ceux qui voudraient se révolter dans la bonne humeur une adresse  : le mexicain Paco Ignacio Taibo II et pour commencer ses deux chef-d'oeuvre : "Ombre de l'ombre" et "A quatre mains".
Pour se révolter encore dans la bonne humeur "le gang de la clé à molette" d'Edward Abbey.Pour ceux qui n'ont pas peur de se rendre malade devant l'injustice et la douleur du monde, quelques titres très durs : "La griffe du chien" de Don Winslow, "Raphael derniers jours" (aussi publié sous le titre de "The brave" de Gregory McDonald, "La frontière" de Patrick Bard.
Pour décortiquer les injustices de ce monde de façon moins traumatisante, mais non moins talentueuse, "Sombre sentier" ou "Lorraine connection" de Dominique Manotti, ou "les derniers jours d'un homme" de Pascal Dessaint, ou très proche de nous "Le bloc" de Jérôme Leroy

Un livre pour donner envie de se cultiver :

L'auteur qui a toujours réussi à me faire sentir mon inculture  sans que ce soit gênant pour apprécier ses romans était le cubain Alejo Carpentier, et en particulier dans "la danse sacrale". Mais ce n'est pas un polar ...

Un livre pour donner envie de cuisiner :

Une référence, déjà citée , la série Pepe Carvalho de Manuel Vazquez Montalban (on peut commencer par "La solitude du manager" ou "meurtre au comité central").

Un livre pour donner envie de lire :

On peut  des dictionnaires ? "le dictionnaire des littératures policières" de Claude Mesplède ? Ou "une brève histoire du roman noir" de Jean-Bernard Pouy ?

La série Jack Taylor de l'irlandais Ken Bruen qui multiplie les citations et donne vraiment envie de découvrir d'autres auteurs.

 

 

Publié dans Idées cadeaux

Commenter cet article

Lystig 06/07/2012 12:45


très bonne idée, les dictionnaires !

Hélène 06/07/2012 17:10



oui on n'y pense pas assez !



Catherine 03/07/2012 15:12


Effectivement, le "un livre" s'est à chaque fois transformé en "plusieurs livres" mais du coup, c'est une mine d'or
.


Bonne semaine, bonnes lectures, et un bel été à tous !

Hélène 03/07/2012 19:59



Oui, j'ai puisé de nombreux titres...