Japon : le Japon vu par 17 auteurs, Collectif

Publié le par Hélène

 

                                                 japon vu par 17 auteurs

   ♥ ♥ ♥

 Les auteurs :

 

Kan TAKAHAMA, David PRUDHOMME, Jirô TANIGUCHI, Aurélia AURITA, François SCHUITEN et Benoît PEETERS, Emmanuel GUIBERT, Nicolas de CRECY, Taiyô MATSUMOTO, Joann SFAR, Little Fish, Moyoko ANNO, Frédéric BOILET, Fabrice NEAUD, Daisuké IGARASHI, Kazuichi HANAWA, Etienne DAVODEAU

 

Présentation de l’éditeur :

 

A l'origine, un voyage, un échange entre deux cultures, française et japonaise, qui va remuer bien des choses chez chacun des auteurs qui participent à l'aventure : un séjour au Japon ne laisse pas indemne... En découlent huit récits d'auteurs européens qui rendent avec imagination, humour et poésie tout l'exotisme de ce pays insaisissable et
mystérieux. Comme en réponse à ces impressions de dessinateurs-voyageurs, huit auteurs de l'Archipel donnent à voir leur Japon, celui du quotidien, de la modernité ou des légendes. Tout au bout de cet assemblage sensible d'anecdotes et de nouvelles tissées par des regards si différents, l'envie est grande de partir saisir soi-même un peu du pays du Soleil Levant.

 

Ce que j’ai aimé :

 

La diversité des univers permet de donner une vision globale du Japon. Les histoires se suivent etjapon.jpg ne se ressemblent pas : Kan Takahama nous présente une jeune fille qui retourne sur les lieux de son enfance, David Prudhomme nous emmène dans un univers onirique aux côtés de chaussures qui fuguent, nous retrouvons l’univers feutré de Jirô Taniguchi au sein d’une famille et de la relation tendre qui se noue entre deux jeunes gens, Aurélia Aurita suit les périples d’une jeune femme avide de croquer la vie et décidée à ne pas mourir sans avoir vu des merveilles, Schuiten et Peeters  et Emmanuel Guibert ont choisi le mode du récit illustré pour nous entraîner dans des récits aux allures étranges, Nicolas de Crécy peint l’errance d’un publicitaire qui se promène avec son projet de dessin publicitaire personnifié, Taiyô Matsumoto campe un conte traditionnel japonais, Joann Sfar nous offre le point de vue d’un européen qui rend visite à un ami à Tokyo qui l’initie aux mœurs japonaises, dans les planches de Little Fish les bulles sont absentes, mais il nous offre une tranche de vie très imagée, chez Moyoko Anno une jeune fille vend des grillons, Frédéric Boilet nous initie au recyclage japonais, Fabrice Neaud se centre aussi sur un européen en visite, Daisuké Igarashi nous convie à la fête des chevaux-grelots, dans un univers tout aussi onirique que Kazuichi Hanawa, et enfin Etienne Davodeau nous montre le lien subtil qu’un homme établit entre lui et une montagne, son jumeau…

Ils ont tous un petit supplément d’âme…japonaise qui permet de voyager par pages interposées…

Cette initiative permet de surcroît de découvrir des auteurs et d’être sensible plus ou moins à leur univers pour ensuite aller –ou non- leur rendre visite dans un album bien à eux et plus long…

  "Je redevins un écolier et reconquis l'oubli de moi-même, la saine bêtise, la pure exaltation. Quand nous chevauchions de front nos bicyclettes sur Shijô-dôri, laissant derrière nous, aux bons soins du couchant, nos rouleaux saturés de dessins et de signes, nous étions heureux. Qaund miroitaient devant nous les lanternes de Gion, à travers les larmes que la vitesse et le vent du soir faisaient monter à nos yeux, nous glapissions des mots sans suite et nous étions heureux. Quand nous conçûmes l'immense canular du faux palanquin à la grande hallebarde, du haut duquel Kin, visage blanc, sourcils peints et lèvre sfardées de rouge, invectiva la foule en frappan des cymbales, nous touchâmes aux confins de l'ivresse. Et quand l'hiver isolait l'un et l'autre d'entre nous en tête à tête dans l'atelier humide, à pleurer l'inconstance d'une femme, à gémir sous un accès de détresse, je sais aujourd'hui combien nous étions heureux."(Emmanuel Guibert, "Shin.Ichi")

 

Ce que j’ai moins aimé :

 

Rien…

 

Vous aimerez aussi :

 

Sélection littérature japonaise 

 

D’autres avis :

 

 

 

A girl from earth  

 

Japon : le Japon vu par 17 auteurs, Collectif, Casterman Ecritures, novembre 2005, 254 p., 17 euros

 10-jours-japonaisChallengeDragonFeu

 

 

 

 

 

 

 

 

 BD Mango bleuTop-bd-2012

 

 

 

 

 

 

Publié dans Manga - Manhwa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

emmyne 30/03/2012 15:14


... et j'aimerai bien que celui-ci la rejoigne la pile !

Hélène 30/03/2012 21:21



Il le mérite !



Mango 29/03/2012 06:12


Rien que des grands! J'ai bien envie de lire ce collectif à mon tour. 

Hélène 29/03/2012 09:30



Je trouve le principe très intéressant !



Noukette 28/03/2012 22:57


Tanigushi, Guibert, Sfar, Davodeau... Rien que pour ça, ça doit valoir le coup !

Hélène 29/03/2012 09:31



Oh oui, cela permet de découvrir en plus d'autres auteurs moins connus, une belle initiative !



Natiora 28/03/2012 18:46


Dès qu'il y a le mot Japon je marche forcément =D Je prends note de ce titre, merci !

Hélène 29/03/2012 09:31



Il le mérite !



OliV / 28/03/2012 18:39


même le fait que ça soit un collectif d'auteur ... tu as aimé ? !! ... bon, ok il y a du beau monde pour une belle direction ... mais, à feuilleter pour moi ^^

Hélène 29/03/2012 09:32



J'ai beaucoup apprécié, une très belle découverte pour moi !



jerome 28/03/2012 17:25


Sympa, un recueil de nouvelles en BD. Et puis avec tous ces augteurs différents, on peut vite surmonter une déception en passant  à l'histoire suivante.

Hélène 29/03/2012 09:32



Exactement, il n'y a que des avantages à mes yeux !



Nadael 28/03/2012 10:45


Voilà une bonne manière de faire connaissance avec différents auteurs et d'avoir des regards divers sur le Japon.

Hélène 29/03/2012 09:32



C'est tout à fait la réflexion que je me suis faite...