Je voudrais que cela ne finisse jamais de Ake EDWARDSON

Publié le par Hélène

 je voudrais que cela ne finisse jamais 

 ♥ ♥ ♥ ♥

Un très bon roman  policier très marquant.

 L’auteur :

Ake EDWARDSON est un journaliste suédois également écrivain de romans policiers. Il habite à Göteborg sur la côte occidentale de la Suède. Son personnage principal, Erik Winter, est commissaire à Göteborg

 

L’histoire :

Suède, Göteborg, un été de canicule. Une jeune fille est retrouvée morte dans un parc de la ville. Érik Winter va se charger de l'enquête tout en replongeant dans une enquête similaire vieille de 5 ans et qui n'avait pas été élucidée. Et si l'assassin était le même ? C'est une histoire simple, mais efficace.

 

Ce que j’ai aimé :

 

-          L’atmosphère : l'action se passe en Suède à notre époque. La chaleur de cet été torride pèse sur les épaules de notre héros et sur celles du lecteur qui se met lui aussi à transpirer tant l'atmosphère pesante est bien rendue.

-          Le suspens : haletant, l’auteur se plaît à créer des pistes nombreuses, et des fausses pistes encore plus nombreuses… Le lecteur ne s’ennuie pas une seconde.

-          La subtilité de la psychologie : les rapports humains sont décrits avec finesse et ici la jeunesse tient la première place de façon subtile et éphémère...

 

Ce que j’ai moins aimé :

 

-          On voudrait que cela ne finisse jamais…

 

Premières phrases :

  "Elle ressentit une douleur au pied droit, sous les orteils. Elle avait pourtant marché prudemment mais, à cet endroit, le fond était couvert d'algues qui ressemlaient à de grandes et grosses herbes, brunes et écoeurantes, oscillant au gré du courant comme des fleurs fanées."

Vous aimerez aussi :

 

Pour le meilleur et pour le pire de Gunnar STAALESEN

 

Je voudrais que cela ne finisse jamais, Ake EDWARDSON, JC Lattès, septembre 2005, 392 p., 21.50 euros

POCHE : Je voudrais que cela ne finisse jamais, Ake EDWARDSON, 10/18, octobre 2009, 391 p., 8.20 euros

  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E


J'ai aimé le livre de Staalesen Pour le meilleur et pour le pire, je pense que celui-ci me plaira alors. 



Répondre
H


Oui, c'est le même genre, je pense que tu aimeras...



A


Je l'ai déjà noté ailleurs, tu en rajoute une couche. Les polars nordiques sont décidément très attirants.



Répondre
H


Celui-ci vaut vraiment le détour.


Il est vrai que depuis mankell, de nombreux noms scandinaves au talent indéniable ont fleuri.



M


Je craque complètement pour les polars des pays nordiques. Il faut absolument que je découvre cet auteur également.


 



Répondre
H


Il vaut vraiment le détour, je suis certaine qu'il te plaira..



K


J'ai beaucoup aimé les polars d'Ake Edwardson, notamment les premiers que j'ai lu  "Danse avec l'ange" et "Un cri si lointain"... ceci dit, il vaut peut-être mieux ne pas les enchaîner !




Répondre
H


Je les lis avec un peu de distance entre eux, mais je crois qu'il y en a un nouveau qui va sortir bientôt, comment résister ? Après vérification il sort la semaine prochaine...