L’autre jardin de Francis WYNDHAM

Publié le par Hélène

autre jardin

 

 ♥

Un court récit au charme indéniable.

 

 

L’auteur :

Francis WYNDHAM est un romancier anglais. L’autre jardin fut publié en Angleterre en  1987.

 

L’histoire :

A la fin des années trente, dans une petite ville au sud de l’Angleterre, le narrateur se lit d’amitié avec sa voisine plutôt fantasque : Kay Desmarets. Leur amitié durera plusieurs années.

 

Ce que j’ai aimé :

       

-          Le charme de ce petit récit situé dans l’Angleterre des années 30, dans la middle class anglaise. La guerre effleure seulement ces familles, le jeune narrateur lui-même ayant été réformé pour suspection de tuberculose. Et pourtant le temps est comme suspendu dans ce roman, les évènements grondants au loin influant plus qu’il n’y paraît sur leurs vies.

-          Le portrait de Kay est touchant : inadaptée à la société, mal aimée de ses parents, et admirant naïvement son frère Sandy, elle est l’archétype de la jeunesse insouciante refusant de s’installer dans l’âge adulte, peut-être par peur de ses déconvenues, peut-être aussi parce que l’occasion ne se présente pas… Elle épouse à merveille la dilution du temps durant cette période si particulière, ne se fixant nulle part, hésitante, souvent en retard sur les évènements. Le jeune narrateur est fasciné par cette figure féminine si vivante et indécise malgré ses trente ans.

 

Ce que j’ai moins aimé :

-          Je ne suis pas certaine que son charme suffira à inscrire cette œuvre de façon durable dans ma mémoire, mais j’aurai au moins passé un bon moment de lecture, ce qui est déjà très bien…

Vous aimerez aussi :

Le ver dans la pomme de John CHEEVER  

 

Je remercie le service de presse des Editions Christian Bourgois pour cette belle découverte.

 

L’autre jardin, Francis WYNDHAM, Christian Bourgois Editeur, avril 2010, 140 p., 14 euros

Publié dans Littérature Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aifelle 31/08/2010 08:39



Plutôt à prendre comme une lecture d'été distrayante peut-être ?



Hélène 31/08/2010 14:10



Voilà, un souffle léger pas inoubliable mais de saison...