La part manquante de Christian BOBIN

Publié le par Hélène

                                    part manquante

 ♥ ♥

"Il y a, dans l'air chaud, comme un orage qui s'annonce, comme un amour qui s'avance." (p. 84)

 

 L'auteur :

Christian BOBIN est un écrivain français contemporain, auteur de "fragments", des textes en prose poétiques. Il a connu le succés à partir de 1991 avec Une petite robe de fête.

 

Ce que j'ai aimé :

Ceux qui apprécient le charme de Christian Bobin savent que la beauté de ses pages est indéfinissable, elle ne se laisse pas appréhender par des mots tant elle est aérienne et volatile.

Dans ces douze nouvelles, il nous parle d'amour, de solitude, d'enfance, d'écriture, de lecture : 

"Lire c'est s'apprendre soi-même à la maternelle du sang, c'est apprendre qui l'on est d'une connaissance inoubliable, par soi seul inventée. L'enfance tourne avec les pages." (p.23)

"On pourrait recenser les livres suivnat l'embarras d'en parler. il y a ceux engorgés de pensée, de savoir. Tous ces livres ensablés dans l'eau morte des idées. les gens qui vous en parlent vous sont très vite insupportables. Même quand ils lisent beaucoup ils ne lisent pas : ils confortent leur intelligence. Ils font fructifier leur or. Et il y a les livres que l'on ne sait pas dire, à peine montrer du doigt, comme la première étoile dans le ciel mauve." (p. 43)

"Nos attitudes devant la vie sont apprises durant l'enfance, et nous écoutons le chant des lumières comme un nouveau-né entend un bruit de source dans son coeur. Nos attitudes devant l'amour sont enracinées dans l'enfance indéracinable, et nous attendons un amour éternel comme un enfant espère la neige qui ne vient pas, qui peut venir." (p. 76)

La magie agit alors, comme par miracle ...

 

 Ce que j'ai moins aimé :

Les allusions à Dieu sont un peu trop présentes à mon goût...

 

Premières phrases :

"Elle est seule. C'est dans un hall de gare, à Lyon Part-Dieu. Elle est parmi tous ces gens comme dans le retrait d'une chambre. Elle est seule au milieu du monde, comme la vierge dans les peintures de Fra Angelico : recueillie dans une sphère de lumière. Eblouie par l'éclat des jardins. Les solitaires aimantent le regard." 

 

Vous aimerez aussi :

Du même auteur :  Les ruines du ciel 

Autre :  Nos cheveux blanchiront avec nos yeux de Thomas VINAU

 

La part manquante, Christian Bobin, Gallimard Folio, 4.20 euros

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Les références à Dieu chez Bobin sont tout sf des références religieuses... il s'agit bien plutôt d'une voie mystique...(je pense à Rumi, Tagore, Gandhi,..) je le dis après avoir lu pratiquement tout ses livres (sf 2...)
Et je suis dubitatif sur la largeur d'esprit de ceux qui pensent avoir l'esprit libre et qui "lorsqu'on leur parle de Dieu deviennent aussi furieux qu'un chien tirant sur sa laisse au passage d'un vagabond"...
On peut ne pas aimer son style, mais c'est être étriqué que de limiter son champs d'accueil.
Répondre
H
J'aime beaucoup Bobin mais il est vrai que sur celui-ci, j'ai livré mon ressenti et les allusions à Dieu ou à tout autre forme de mysticisme ne m'ont pas parlé. Je ne dis rien de plus. Libre à vous de penser que j'ai l'esprit étriqué !
Y

J'ai lu des livres de C. Bobin, je crois même en avoir dans ma bibliothèque, mais -et là, je vais répéter un peu les autres commentaires-, il tourne un peu en rond -fort joliment, certes- et
comme toi, je trouve ses références religieuses très -trop- présentes pour moi. Je préfère donc passer à d'autres belles écritures moins marquées de cet aspect
Répondre
H


J'ai pensé à toi quand j'ai mis mon commentaire sur les points négatifs liés à sa croyance un peu trop présente, car je me souvenais que nous en avions discuté ... Je reste quand même fan...



N

Un bon souvenir de lecture. Je me souviens aussi d'une petite robe de fête.
Répondre
H


Oui la petite robe de fête est l'un de ses romans les plus connus...



J

Encore un auteur que j'ai envie de découvrir depuis longtemps, un peu comme Modiano...
Répondre
H


Commence par ses premiers...



A

Ah, Christian Bobin, mon auteur-chouchou....
Répondre
H


A moi aussi...



C

Vu ton bémol, je préfère m'abstenir...
Répondre
H


Je pense qu'il en a écrit de bien meilleurs



K

Je ne pense pas que j'aimerais...
Répondre
H


Ah bon ?



A

J'ai beaucoup aimé ces premiers livres, et je me suis lassée, l'impression qu'il tournait un peu en rond.
Répondre
H

Oui effectivement, un peu...