Le sorcier fleuve de Gabriel KINSA illustré par Zaü, François Place, Dominique Beccaria

Publié le par Hélène

sorcier-du-fleuve.jpg

♥ ♥ ♥ ♥

Un livre CD à découvrir


L’auteur :

En 1974, Gabriel Kinsa décide de quitter Boko, son village natal pour l'univers cosmopolite de la capitale. À Brazzaville, il saisit la subtilité et la complexité de la diversité ethnique et linguistique des groupes qui y vivent et qui constitue toute la richesse culturelle du Congo.
Gabriel Kinsa se découvre rapidement une âme de comédien. En 1978, il fonde le Théâtre de l'Amitié à Brazzaville. Trois ans plus tard, il quitte le Congo pour la France. Au gré des rencontres et des amitiés, notamment avec le musée Dapper où il conte au milieu des pièces des expositions, il se confronte à de nouveaux modes de création qui donneront naissance à divers spectacles.

Gabriel Kinsa est reconnu aujourd'hui comme étant l'un des conteurs les plus talentueux désireux de faire partager son patrimoine culturel qu'il contribue fortement à préserver grâce à ses spectacles comme Malaki (1990), fondé sur l'esprit de la fête, Luzolo (1994), voyage au c?ur des traditions ancestrales.

C'est plus particulièrement le lien avec le monde des morts qui lui inspire Bileko (1996), et les récits mythologiques Muezi (1998). Le souvenir de certains faits d'histoire traverse également l'inspiration de Gabriel Kinsa avec Zikita, (1999) qui évoque l'esclavage.
Les albums constituent par ailleurs, un excellent moyen d'échapper à l'oubli. Se succèdent plusieurs albums, dont Contes, berceuses, musiques kongo (Mots et merveilles) en 1999, Graines de sortilèges (Acoria) en 2001 ou La légende de Kala en 2007. (Africultures)

Son site : http://www.gabrielkinsa.com/

 

Extrait :

 "Il y a longtemps, très longtemps, le crocodile était le seul habitant du fleuve Congo.
Il ne sortait jamais des profondeurs.
Pour profiter des bienfaits du soleil, il venait quelquefois flotter tel un bois mort, à la surface de l'eau.
Un jour, porté par le courant, il échoue sur la berge.
Là, il entend un chant harmonieux...
Surpris, il se dirige vers l'endroit d'où vient l'étrange mélodie.
Perché "wana muinga", un oiseau chante...."Enfants 5 à 11 ans

 

Mon avis :

 Il faut absolument découvrir Gabriel Kinsa notamment dans son spectacle "Métamorphoses" pour pénétrer son univers si fascinant. En deux mots, deux phrases, il nous emmène sur les rives du fleuve Congo aux côtés de ses ancêtres aux récits enchanteresques. Il est de ces conteurs hors pair qui savent jouer avec le large spectre des émotions.

gabriel-kinsa-8.JPG

Ce sorcier fleuve, livre CD, permet de le découvrir pour un premier contact qui ne pourra que vous plaire. Il s'agit d'un conte enchanteur avec une morale discrète, comme souvent chez l'auteur qui, subtilement, fait passer ses messages de respect des autres et de respect de l'identité des êtres. 

 

Vous aimerez aussi :

 Du même auteur : Graines de sortilèges

 

D’autres avis :

 Presse : http://www.gabrielkinsa.com/kinsa-presse.html


Le sorcier fleuve, Gabriel Kinsha, illustré par Zaü et François Place et Dominique Beccaria, Autoprod, 13 euros

 

Publié dans Jeunesse Album

Commenter cet article

gambadou 15/04/2013 19:01


Je sens qu'on doit voyager en écoutant ce conte

Hélène 16/04/2013 08:55



Oui c'est un vol direct pour le Congo !