Les lieux infidèles de Tana FRENCH

Publié le par Hélène

                                            lieux-infideles.jpg

 

Une déception...

   

L’auteur :

 

Tana French est une romancière irlandaise. Son premier roman La mort dans les bois a connu un très grand succès.

 

L’histoire :

 

L'existence de Frank Mackey bascula par une nuit de décembre 1983. Il avait dix-neuf ans et attendait Rosie Daly au bout de sa rue, à deux pas du halo brumeux et jaune du réverbère. L'air était froid comme du verre, chargé d'un délicieux parfum de houblon brûlé venu de la brasserie Guinness. Ils avaient prévu de fuir ensemble leur quartier natal dublinois, pour vivre d'amour et de musique à Londres. Mais cette nuit-là, Frank patienta en vain. Rosie ne le rejoignit pas.

Vingt-deux ans plus tard, devenu flic spécialisé dans les missions d'infiltration, Frank vit toujours à Dublin. Il a coupé les ponts avec sa famille et n'a jamais eu de nouvelles de son premier amour. Puis un jour, sa sœur l'appelle, affolée : on a retrouvé la valise de Rosie dans un immeuble désaffecté de Faithful Place. Forcé de revenir chez les siens, Frank revisite son passé, ses blessures de jeunesse, et toutes ses certitudes : Rosie est-elle jamais partie ? (Source : Librairie Dialogues)

 

Ce que j’ai aimé :

 

-         La description de ce quartier populaire de Dublin : ses habitants n’ont pas d’échappatoire et tous savent qu’ils finiront comme leurs parents à travailler à l’usine pour un salaire de misère, définitivement catalogués en raison de leur appartenance à ce quartier, tenté par l’oubli dans l’alcool…

 

Ce que j’ai moins aimé :

 

-         Le coupable est très prévisible, ce qui est tout de même un comble pour un roman policier…Le suspense n’est que très léger.

-         Le personnage principal n’est pas crédible, sa personnalité est abordée de façon trop grossière, sans finesse. Les autres personnages sont à l’avenant, dotés d’une psychologie assez caricaturale…

 

Premières phrases :

 

« Au cours d’une vie, seuls quelques instants sont décisifs. La plupart d’entre nous les oublient aussitôt, jusqu’à ce qu’ils resurgissent sans crier gare bien des années plus tard et , avec le recul, prennent tout leur sens : celui où l’on a décidé ou non d’aborder cette fille, de ralentir dans ce virage sans visibilité, de s’arrêter pour acheter un préservatif. »

 

Vous aimerez aussi :

 

Du même auteur : Comme deux gouttes d’eau

 Autre : Sept jours à River Falls de Alexis AUBENQUE

 

D’autres avis : Pimprenelle,Isa, CathuluThéoma

 

Les lieux infidèles, Tana FRENCH, Traduit de l’anglais (Irlande) par François Thibaux, Calmann-Lévy, janvier 2011, 432 p., 20.90 euros

  

capture-d ecran-2010-07-15-a-12-49-41[1] 

challenge voisins voisines

Publié dans Roman policier Europe

Commenter cet article

Miss Alfie 05/04/2011 14:41



J'ai lu ses deux romans précédents et j'avais bien apprécié, mais je crains que celui là ne soit un peu redondant dans l'idée...



Hélène 06/04/2011 09:48



Les autres étaient moyens mais tenaient le route à cause du suspens surtout, ici, point de suspens...



Isa 05/04/2011 09:57



Ah je ne suis plus seule ! moi non plus je n'ai pas aimé malgré ce très bon portait de Dublin et de ses habitants.


 



Hélène 05/04/2011 12:26



On ne nous y reprendra plus...



Yv 30/03/2011 14:28



Je n'ai rien lu de cet auteur mais ce que tu en dis et ce que j'ai lu sur ses livres confirment mon impression



Hélène 31/03/2011 08:33



Passe ton chemin...



Alex-Mot-à-Mots 30/03/2011 11:43



Un auteur qui m'a déçu aussi, trop prévisible.



Hélène 31/03/2011 08:33



Et caricatural, le héros m'a profondément énervé !



juliette 29/03/2011 22:02



Tes billets négatifs sont tellement rares que ça doit être sérieux! je me tiendrai bien loin de ce roman!



Hélène 31/03/2011 08:32



Oui, fuis-le... Il n'est quand même pas dans mes "déceptions et abandons" mais il était moins une...



Kathel 29/03/2011 12:04



J'ai lu Ecorces de sang il y a un an ou deux, pas mal mais pas inoubliable... Je me passerai des suivants au vu de plusieurs avis allant du mitigé à la déception.



Hélène 31/03/2011 08:32



Tu peux allègrement te passer des suivants...