Misere-sexuelle.com. Le livre noir des sites de rencontres de Stéphane ROSE

Publié le par Hélène

                                     misere-sexuelle.jpg

     ♥ ♥ ♥

« J’attent toujours le miracle, et il se montre récalcitrant il est vrai mais j’insiste il est bien quelque part. »

 

L’auteur :

Connu pour être un des auteurs et présentateurs de la cérémonie des Gérard sur Paris Première, Stéphane Rose est aussi journaliste dans la presse magazine et sur le web, auteur pour Nicolas Canteloup, auteur de plusieurs livres en littérature jeunesse, humour ou sexualité. Après s’être attaqué à l’épilation intime à travers un vibrant plaidoyer, Défense du poil (La Musardine, 2010), il s’en prend cette fois aux sites de rencontres avec l’ironie et la sincérité qui sont ses marques de fabrique.

http://stephanerose.com/

 

Présentation :

Les publicités pour les sites de rencontres sont unanimes : qui que vous soyez, vous  rencontrerez l’amoureux ou le sexfriend de vos rêves. Relayée par des médias souvent complaisants, cette contre-vérité ne rend que plus pénible l’expérience que s’en fera le quidam qui s’y sera laissé piégé : prix élevés voire exorbitants (qui excluent de fait les moins riches), offre sexuelle masculine démesurée par rapport à la demande féminine, zapping relationnel, communautarisme amoureux et autres joyeusetés attendent souvent les clients, dont beaucoup repartent bredouilles ou désabusés. 

Ancien utilisateur de Meetic (et autres sites), Stéphane Rose se base sur ses nombreuses rencontres « en ligne » et un important stock de témoignages pour brosser ce petit livre noir de l’internet rose. Sans nier les possibilités réelles des sites de rencontres ni émettre le moindre jugement moral à l’égard de ceux qui les fréquentent (et pour cause, il en fut longtemps le premier client !), il se contente de pointer du doigt avec humour les nombreux vices cachés qu’il y a découvert et que les publicités oublient de montrer. Passant en revue les différentes typologies d'utilisateurs des sites, multipliant les exemples et déclarations plus vraies que nature, il nous entraîne dans les méandres des très nombreux sites de rencontres. Qui, non, n'offrent pas toujours l'amour au bout du chemin... Assorti d'un lexique, d'un inventaire comparatif des multiples sites de rencontres et d'un bêtisier édifiant des messages qu'on peut y trouver, ce livre-enquête est le premier à dénoncer l'un des grands mythes amoureux du 21e siècle. 

Révolution ou misère sexuelle ? Il appartient donc à chacun d’en juger. Stéphane Rose, lui, s’est définitivement désinscrit de Meetic… et drague désormais sur Facebook. (Présentation de l'éditeur)

 

Mon avis :

Stéphane Rose se base sur sa propre expérience pour écrire ces pages puisqu'il a lui-même « pratiqué » les sites de rencontres et a également recueilli le témoignage de nombreux témoins qui lui ont raconté « anecdotes, instants glauques, moments de déprime, petites ou grosses hontes et autres pétages de plomb en tous genres vécus sur des sites de rencontres. » (p. 11)

 Son objectif est clair : tirer à vue sur les idées reçues sur les sites de rencontres, à savoir :

- On y rencontre l’amour

- On y trouve facilement des partenaires sexuels

- Avec les sites de rencontres tout le monde a sa chance

- Les sites de rencontres sont rentrés dans les mœurs

 - Les sites de rencontres élargissent le champ de nos rencontres.

Il s’attarde dans un premier temps sur l’aspect faussement démocratique des sites de rencontres et la misère sexuelle qu’on y rencontre, puis à la tradition et à l’art du mensonge qui y règnent, à l’approche consommatrice, j’menfoutiste et déshumanisée de la relation amoureuse qu’ils induisent, et enfin aux dérives névrotiques qu’ils provoquent sur nos habitudes amoureuses. En bonus il nous offre un tour d’horizon  des différents sites avec comparatif à l’appui, et quelques annonces assez cocasses :

« Je te prends le Q mais ne me prend pas la tête, t’es OK pétasse ? »

« J’attent toujours le miracle, et il se montre récalcitrant il est vrai mais j’insiste il est bien quelque part. »

Stéphane Rose dénonce « l’un des plus grands mythes amoureux du XXIème siècle » Ceux qui s’inscrivent doivent développer selon lui un goût pour « l’éthologie humaine » dans le sens où "une diversité large, exotique, inattendue, fascinante, effrayante d’êtres humains" se présentera et qu'il faudra avoir le temps de se perdre pour slalomer entre tous les profils.

Il nous démontre également que le choix par affinités est loin d'être pertinent en effet :

« L’amour, disait Lautréamont est la rencontre fortuite sur une table de dissection d’une machine à coudre et d’un parapluie. » (p. 151)

« Des personnes qui n’ont a priori aucun point commun vont s’entendre à merveille car elles ont des univers fantasmatiques inconscients similaires ou complémentaires. » (p.151) explique Sarah Chiche psychanalyste et psychologue clinicienne.

Un bilan intéressant pour ce nouveau mode de drague. Un seul bémol, nul chapitre ne semble être consacré aux bénéfices -il doit bien y en avoir- des sites, l'ensemble demeurant résolument critique. Un point de vue assumé et expliqué. Au lecteur ensuite de se faire une idée...

 

Vous aimerez aussi :

Littérature érotique

 

D’autres avis :

Interview de l'auteur 

 

Misere-sexuelle.com. Le livre noir des sites de rencontres, Stéphane Rose, La musardine, 2013, 15 euros

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yv 22/09/2013 16:30


Stéphane rose a-t-il fréquenté le minitel du même non ? Bon, facile et pas très drpole, mais je ne trouvais rien de spirituel à te dire...

Hélène 22/09/2013 20:19







MademoiselleChristelle 20/09/2013 22:05


A lire sur le meme sujet : Des souris et un homme de Nick

Hélène 21/09/2013 10:33



Je note !



Philisine Cave 20/09/2013 18:18


Tu vas gonfler tes stats de blog de façon exponentielle avec une chronique paraille. Bises

Hélène 21/09/2013 10:34



Même pas... Même si bien sûr la catégorie  littérature  érotique est la plus consultée chez moi...



Alex-Mot-à-Mots 20/09/2013 11:28


Pourtant, leurs pubs sont attrayantes.

Hélène 20/09/2013 12:53



Oui elles attirent ... certain type de public ;)



monpetitchapitre 19/09/2013 13:05


Ce qui me gêne dans ce genre d'ouvrage, c'est le parti pris qui est clairement affiché. Tu le dis d'ailleurs, aucune mention de quelque bénéfice de ce noouveau mode de rencontre. Je ne suis pas
du tout adepte moi-même de ces sites et je m'en méfie beaucoup, mais j'ai des exemples autour de moi de couples sérieux et durables qui se sont formés grâce à ces sites de rencontres. Il est donc
dommageable d'afficher tant de subjectivité.

Hélène 19/09/2013 13:21



L'auteur évoque rapidement ces rencontres possibles, mais il ne s'arrête pas vraiment dessus...



Aifelle 19/09/2013 10:23


En tout cas les clients ne doivent pas manquer puisque ce sont les publicités les plus fréquentes qui sautent aux yeux en surfant, on ne peut pas y échapper et ça m'énerve.

Hélène 19/09/2013 12:43



meetic et adpoteunmec sont en tête...