Mon salon du Livre 2012 - soirée d'inauguration

Publié le par Hélène

 

Arrivée à 17h30, j'appelle Copiiine Isabelle  qui me dit être à "maison de la radio"... "ok je t'attends". je n'avais pas de plan de métro -ni Internet sur mon téléphone- pour moi la maison de la radio c'était dans Paris, j'étais moi-même dans Paris, donc j'allais attendre quoi... 10 minutes. Paris est grand mes amis, sachez-le, j'ai attendu 1 heure. Je suis restée plantée à l'entrée, et cinq fois des gentils gens sont venus me demander des renseignements, me prenant pour une hôtesse. Deux personnes ont même cherché à profiter de mon invit pour rentrer avec moi...Et il y en a une qui a même tenté de me piquer mon invit. J'ai alors pris mon plus beau sourire d'hôtesse et je lui ai dit "chère Madame, cette soirée est strictement réservée aux invités munis d'un carton d'invitation, aussi vous invitai-je (ouais, je parle comme ça...) à revenir les jours suivants dévolus aux visiteurs grand public. Bonne journée, au revoir Madame." Cinq ans de sourire et de langage normalisé pour éviter le "casse toi pétasse, fais pas ch... ou j'appelle la sécurité"...

 

Bref 18h30 Isablle arrive, après s'être quand même perdue dans le hall 5 ...

 

SAM_1183.JPG

 

Elle est contente d'être arrivée, Isabelle !

 

Arrêt chez Zulma qui nous explique pendant une demi-heure que chaque couverture de livre est unique, choisie par l'auteur en relation avec l'histoire ou le pays d'origine de l'auteur.

 

SAM_1185.JPG

 

 

Visite à Vincent des Editions Le passage (qui fête ses 10 ans cette année), un Vincent très people entre champagne et discussions enfièvrées. Après s'être moqué de mon look de touriste avec mon appareil autour du cou, (c'est l'accessoire tendance, il n'y connait rien...) il a quand même accepté de se faire prendre en photo avec Charlotte.

 

SAM_1184.JPG

 

Nous sommes repartis à l'assaut des allées noires de monde. Notre mission : trouver le stand des écrivains du bassin du Congo qui nous avait promis 'un cocktail africain" et un concert.

 

 

Nous avons trouvé un stand "librairie du Sud" avec quelques écrivains africains, un stand noir de monde... La raison ? Des livres ??? Des écrivains ??? Non, point du tout, de délicieux accras...

 

Coup de fil à Sophie du blog SophieLit "tu es où ?" "bah je sais pas chez Gallimard" "en U ou en S ?" "je sais pas je te rappelles". 10 minutes plus tard lecture du sms arrivé 10 minutes plus tôt (un salon, c'est bruyant, on n'entend pas bien les téléphones...) (surtout les vieux téléphones tout pourris comme le mien) "en s21" ni une ni deux, nous courons. sauf  que, trop tard, Sophie n'était plus là.

 

Nous sommes revenues à notre mission première et avons décidé d'aller au point information pour trouver nos congolais. L'hôtesse avec son foulard rose autour du cou nous dirige vers l'allée Z. Sauf que l'hôtesse est la pro du blush rose assorti à son foulard, mais ne connait pas du tout sa géographie et ne savait donc pas que la Turquie n'est pas dans la bassin du Congo. Allée Z, pas l'ombre d'un congolais...

 

Naruto nous indique le chemin, et j'aurais tendance à lui faire plus confiance qu'à l'hôtesse au foulard, allez savoir pouquoi !

 

SAM_1193.JPG

 

 

Sms de Sophie : "suis en I20"

 

 

Escale au stand des Editions Attila avec un accueil en or d'Hélène Morice qui, bien que débordée, a pris le temps de discuter avec nous, et ça c'est une vraie copiiine...(une copine qui vous accueille en plus en disant "t'es toute belle dis moi" est de toute façon une bonne copine (oui, j'avais retiré l'appareil photo de mon cou, car quand même Vincent est un poil plus fashion que moi, et sur ce coup-là, je lui ai fait confiance...))

 

Sms de Sophie  : P28. On cherche, on cherche...

 

SAM_1189.JPG

 

Fin de soirée enfin nous avons trouvé le stand (H29), grâce à un téléguidage à distance de mon cher et tendre qui lui, a Internet sur son téléphone. Nous avons trouvé Huchon aussi et ô victoire nous sommes en plus arrivées à point pour le concert ! Sauf que cela faisait 2h30 que nous piétiniions (oui, avec deux ii) dans les allées et que nos dos, nos pieds et nos jambes réclamaient du repos.

 

Moralité : j'm'en fous, free ou pas free, je resignechez SFR et je prends un forfait avec Internet compris.

Moralité 2 : toujours avoir un homme à distance qui peut vous guider -et garder les enfants, et faire à manger, et faire la vaisselle, et vous accueillir avec le sourire  "et ta soirée alors?"... bref toujours avoir un homme...

Moralité 3 : les salons c'est pas pratique pour voir les copines

Moralité 4 : et les livres dans tout ça ? Ah oui, les livres bah, y'en avait plein...

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Géraldine 25/03/2012 11:27


Ah oui, tu as de bons amis, ou tu sais les choisir ! lol

Hélène 25/03/2012 14:54



nous nous sommes connus en 6ème



Géraldine 23/03/2012 21:40


J'adore ces billets sur le salon, ce qui me permet de le vivre par procuration puisque cette année non plus, je n'y suis pas venue !


Comment as tu fait pour recevoir une invitation pour la soirée d'ouverture ?

Hélène 25/03/2012 10:29



J'ai un ami qui travaille dans une maison d'édition...



Lounima 20/03/2012 21:55


J'aime beaucoup ton compte-rendu... qui est tellement vrai !! Mais comment faisait-on lorsque les portables n'existaient pas ???

Hélène 21/03/2012 08:43



A l'époque les hôtesses étaient plus efficaces



charmant-petit-monstre 20/03/2012 13:42


J'y suis allée également avec Tante et Grand Mère (3 générations folles de livres). De beaux achats, de belles rencontres dont Héléne Morice qui a pris le temps de me donner des conseils sur les
métiers du livre en me disant de ne pas perdre courage. Je n'oublierai pas ! :)  


 

Hélène 21/03/2012 08:44



cette hélène, quelle star ! Un amour...



Caroline 19/03/2012 11:40


héhéhéé ! Super compte-rendu ! Je n'y suis pas allée, car arriver à voir ce que l'on veut voir relève trop du combat acharné, sans compter que ma PAL débordante ne me réfrénerait pas suffisamment
pour éviter de la faire grossir encore plus...!

Hélène 20/03/2012 08:33



Exactement mon sentiment, j'y suis allée uniquement pour el concert africain !!!



Fransoaz 18/03/2012 10:36


Bravo pour ta ténacité et ton humour! Si l'occasion se présente un jour je suivrai tes conseils à la lettre.

Hélène 18/03/2012 11:34



Merci !



clara 16/03/2012 21:11


génialissime , j'adore ton billet!!!!!

Hélène 16/03/2012 21:54



thanks...



Aifelle 16/03/2012 21:00


Tu m'as bien fait rire avec ton compte-rendu. Y retournes-tu ce week-end ? Je n'y vais pas cette année.

Hélène 16/03/2012 21:54



Je pense y retourner demain, samedi mais ce n'est pas sûr !



Hélène Choco 16/03/2012 20:50


Tu es ressortie... sans livres???? NAN!! Alors ça c'est incroyable!   Je pensais d'ailleurs naivement que des
stands... offraient des livres... non? (oui je suis une grande rêveuse, c'est pas faux)

Hélène 16/03/2012 21:58



Eh oui, sans livres ! parce que ma pal est un salon du livre à elle toute seule...



Kathel 16/03/2012 18:01


J'aime bien la moralité 4 !

Hélène 16/03/2012 21:55



Il y en a tellement, c'est presque trop... il faut jouer des coudes pour accéder aux étals, je dis que le spectacle est ailleurs...



Sophielit 16/03/2012 17:59


J'adore !!!


(ton billet, hein, pas le fait qu'on n'ait pas réussi à se voir malgré nos tentatives acharnées)

Hélène 16/03/2012 18:01



Ce n'est que partie remise !!!



keisha 16/03/2012 17:14


Mouarf; tu te la joue people, là! Vivent les portables, au fait!


Et to nP8 coulé ça fait bataille navale.


Enjoy! (dit celle qui n'a toujours pas lu les bouquins achetés au salon 2009)

Hélène 16/03/2012 17:38



Je suis ressortie sans avoir acheté un seul livre, c'est grave docteur ?