Osez… 20 histoires d’amour … et de sexe

Publié le par Hélène

20-histoires-d-amour-et-de-sexe.jpg

♥ ♥ ♥ 

 

L’histoire :

 

POUR UN PUBLIC AVERTI

L’infidélité, les sex-friends, le libertinage, c’est très excitant, mais le sexe entre amoureux, ce n’est pas mal non plus, n'est-ce pas? C’est en tout cas ce qu’ont voulu nous prouver les auteurs de la collection "Osez 20 histoires" dans ce nouveau volume, exclusivement consacré à l’Amour avec un grand A, décliné sous ses formes les plus chaudes dans 20 nouvelleS avec un grand S comme Sexy, Sensuelles, Salées, Sulfureuses, Sauvages… Qu’on se le dise, les romans à l’eau de rose mielleux et nunuches n’ont pas le monopole du cœur : l’amour sa marie très bien aussi avec la littérature érotique la plus débridée. Et sous ses airs de petit ange jovial et boudiné, Cupidon se révèle être un fieffé coquin !

 

Mon avis :

 

Je dois avouer que je prends toujours autant de –hummm- plaisir à lire un titre de la collection « Osez… 20 histoires de.. ».

Seul petit bémol, le thème imposé semble être la Saint Valentin, comme si il s’agissait du seul moment de l’année où flirtent ensemble amour et sexe…

Sinon toujours autant de récits variés et excitants :

Ca chauffe en cuisine d’Octavie Delvaux : sado-masochisme soft avec dans le rôle principal une maîtresse femme qui aime les bougies…

Le vol d’Icare de Frida Ebneter : sea sex and sun sur fond d’émois adolescents. Mignon.

Tierce compagne d’Aline Tosca : une rupture qui tourne court. Un des rares récits à bénéficier d’une chute digne de ce nom.

Les amours de Malaville de Anne de Bonbecque : une femme se souvient avec ferveur de son amant italien  « quand Georges me lèche, je me concentre donc sur Gianni » et va finalement s’offrir le frisson de l’échangisme (le rapport avec Gianni ? j’sais pas …)

Fraises alla puttanesca de Julie Derussy :

« Deux pointes de chantilly neigeuse sur la cime des seins, ce n’est pas de la haute montagne, mais les collines ont des douceurs qui appellent. Une ligne blanche le long de mon ventre, histoire de donner envie de descendre, et je frissonne en pensant à la suite. »

La suite nécessite du doigté, vous vous en doutez.

Un jour tu laisseras ta brosse à dents chez moi : un titre à rallonge niais pour un récit tout aussi niaiseux.

Mon cadeau de Vincent Rieussec : une esclave sexuelle « pétrifiée de terreur » sauvée par l’amûuurr … c’est beau !

It must be love d’Octavie Delvaux : les années 80 et des ados boutonneux sur des mobs… Personnellement cela ne me fait pas fantasmer…

A une lectrice de Julie Derussy : genre épistolaire qui se veut lyrique. Raté.

Journée d’une nymphomane de Chocolatcannelle : le titre dévoile tout.

L’aphrodisiaque de Ian Cecil : du danger d’abuser des aphrodisiaques avec sa femme qui, de frigide va devenir torride, même quand son mari n’est pas là…

Imprévu de Clarissa Rivière : huis clos dans une chambre d’hôtel. 

L’amour, c’est pas simple de Adrien Carel : c’est sûr que le sexe est plus simple… encore que quand une certaine mollesse s’installe rien n’est simple.

Les petites cuillères de Eric Cécile-Parques : trop de personnages. Rien compris.

Journée de travail de Anne de Bonbecque : quand le crime s’invite au cœur du couple…

Etrange façon de clore un recueil basé sur amour et sexe… Y aurait-il un message caché ? A force de jouer avec le feu, vous finirez carbonisé ? Sainte morale nous parle ?

Dommage que le style soit toujours un peu le même et le vocabulaire relativement répétitif.

Je retiendrai cette phrase qui résume bien le recueil : « Sperme dans mon ventre, musique dans mon âme. » (amis de la poésie bonsoir…)

 

Vous aimerez aussi :

 

Littérature érotique

 

D’autres avis :

 

Yves ; Babélio

 

Osez… 20 histoires d’amour… et de sexe, La musardine, janvier 2013, 256 p., 8.20 euros

 

 

Publié dans Littérature érotique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philisine Cave 23/06/2013 21:08


Tu sais quoi ? Tu m'as bien motivée (c'est mon A qui va être content). J'adore la dernière citation, du pur bonheur lyrique.

Hélène 24/06/2013 09:18



Je t ele conseille !!!



jerome 19/06/2013 16:30


Rhaaa, des nouvelles érotiques, c'est bien ça ! L'avantage c'est que quand il y en a une un cran en dessous on peut se rattraper avec la suivante. En tout cas j'aime beaucoup le petit résumé que
tu fais de chaque nouvelle : clair, net et drôle ;)

Hélène 20/06/2013 10:22



J'aime les nouvelles..



Yv 19/06/2013 13:48


Pas mal l'avantage des nouvelles c'est qu'on peut en piocher une ici ou là qu'on aime contrarirement aux autres, pour ma part, j'avais bien aimé A une lectrice 

Hélène 20/06/2013 10:23



Exactement !!



Kikine 18/06/2013 20:04


J'adore la phrase que tu as retenu :)


Je ne suis pas fan de nouvelles mais en même temps, je lis un roman érotique, et je ne suis pas sûre que cela soit le bon format non plus ...

Hélène 19/06/2013 10:43



J'aime beaucoup de format de nouvelles, c'est très agréable à lire ...



Alex-Mot-à-Mots 18/06/2013 11:02


Ben, on n'est pas le permier mardi du mois, pourtant.

Hélène 18/06/2013 11:35



Non, chez moi pas de calendrier du plaisir