Sonietchka de Ludmila OULITSKAIA

Publié le par Hélène

sonietchka.jpg

 ♥ ♥ ♥

 Le doux portrait d’une femme ordinaire.

Prix Médicis étranger ex-aequo en 1996

  

L’auteur :

 

  Ludmila OULITSKAIA est une écrivain russe. Elle est l'auteur de plusieurs romans et nouvelles ainsi que de plusieurs scénarios de films.

 

L'histoire :

 

Sonietchka est une bibliothécaire passionnée par la lecture. Aussi, le jour où Robert la demande en mariage, elle n’ose y croire, trop habituée aux destins tragiques des personnages qui peuplent ses romans. Et pourtant, elle épousera ce peintre plus âgé qu’elle et aura une fille avec lui, Tania. Des années plus tard, elle n’ose toujours pas croire à son bonheur…

 

Ce que j’ai aimé :

 

-          J’ai apprécié le charme douceâtre de ce court récit. Sonietchka est émouvante dans sa simplicité. Heureuse, elle ne laisse finalement aucun aléa de la vie troubler ce bonheur planté à l’ombre de sa famille. Elle passe tel un ange sur les pages du roman, virevoltante, pour plus vite retourner à sa lecture :

 

« Le soir, chaussant sur son nez en forme de poire ses légères lunettes suisses, elle plonge la tête  la première dans ses profondeurs exquises, des allées sombres et des eaux printanières. » (p. 109)

 

Sonietchka est de ces personnages romanesques que l’on n’oublie plus après les avoir rencontrés…

 

Ce que j’ai moins aimé :

 

-          Rien.

 

Premières pages :

 

« Dès son plus jeune âge, à peine sortie de la prime enfance, Sonietchka s’était plongée dans la lecture. Son frère aîné, Ephrem, l’humoriste de la famille, ne se lassait pas de répéter la même plaisanterie, déjà démodée au moment de son invention : « A force de lire sans arrêt, Sonietchka a un derrière en forme de chaise, et un nez en forme de poire ! »

 

Vous aimerez aussi :

 

L’accompagnatrice de Nina BERBEROVA

 

 

Sonietchka, Ludmila OULITSKAIA, traduit du russe par Sophie BENECH, Gallimard, Du monde Entier, 1996, 120 p., 12.20 euros

POCHE : Sonietchka, Ludmila OULITSKAIA, traduit du russe par Sophie BENECH, Folio, mai 1998, 108 p., 4 euros

 

 

Publié dans Littérature Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anna 04/11/2010 21:51



De cette auteur, je ne connais que "Joyeuses funérailles". Je devrais peut-être noter celui-ci.



Hélène 05/11/2010 09:36



Il est très vite lu, une lecture agréable.



Kathel 04/11/2010 12:50



De cet auteur, j'avais beaucoup aimé Mensonges de femmes et j'ai lu aussi Le cas du Docteur Koukotski dont je ne me souviens guère...



Hélène 04/11/2010 13:08



Je n'ai lu que "Sonietchka" mais je pense que j'irai en lire d'autres.



Aifelle 04/11/2010 11:26



Je garde un bon souvenir de cette lecture, je n'ai pas eu l'occasion de relire l'auteure, mais je le ferai volontiers.



Hélène 04/11/2010 13:07



Je ne pense pas en avoir lu d'autres non plus, et pourtant ma soeur est fan, il faudrait que je lui demande de m'en prêter un autre..



clara 04/11/2010 09:41



Une auteure à découvrir ? Je la note...



Hélène 04/11/2010 13:05



Oui, ce petit livre est très beau, j'ai lu quelques autres d'elle, de même qualité.