Tous ensemble, mais sans plus de Georges FLIPO

Publié le par Hélène

tous-ensemble-mais-sans-plus.jpg

♥ ♥

 

L’auteur :

 Georges Flipo est l’auteur de plus de soixante nouvelles pour la radio (Radio France, France Bleu) et a publié huit livres ; son dernier recueil, Qui comme Ulysse, a été applaudi par la critique et dans les blogs littéraires, avant d’être couronné par le jury du Prix Ozoir’Elles, présidé par Régine Deforges. (Présentation de l’éditeur)

 

 L’histoire :

 – Des pingouins ! Vous êtes comme des pingouins sur la banquise, tous à vous renifler, à lustrer votre plumage… Et vous vous serrez l’un contre l’autre, frissonnants, dès que souffle un vent mauvais… Malheur à l’intrus : vous lui souriez, mais vous le regardez les yeux dans les pieds, à guetter sous ses palmes la moindre fissure de la glace, en espérant qu’elle devienne fracture, béante, qu’elle l’entraîne le plus loin possible, et allez, ciao ! Tous ensemble, bien sûr, mais sans plus. Sans les trop vieux, les trop pauvres, les trop colorés, les trop moches. Sans les trop autres.

– Allons, mon ami, ce ne sont que des mots. Words, words, words…

(Extrait de la nouvelle éponyme) (Quatrième de couverture)

 

Mon avis :

George Flipo nous offre une vision éclairée de la société actuelle : il s'intéresse notamment au sort réservé à nos retraités, aux différences sociales difficilement surmontables, à l'emploi des étrangers, aux luttes de pouvoir pouvant apparaître au sein même s'une relation amicale ou sentimentale … Mais l'auteur ne se cantonne pas à notre société, son sens de l'observation et sa capacité à analyser les situations lui permettent de rejoindre l'universalité de certains thèmes comme la difficulté des relations humaines et du fonctionnement de notre monde en général, le jugement des uns sur les autres sans intelligence, les a priori, l’incommunicabilité entre les êtres...

 Le tout est percutant, servi par un style fluide orné de nombreux dialogues qui rendent le texte vivant et attrayant.

Ce petit recueil de nouvelles, sans être inoubliable, est plaisant à lire, constituant un moment agréable de lecture.

 

Premières phrases :

« Immuables. Les dîners chez les Pontignac étaient immuables jusque dans leur grain de folie. Chaque deuxième samedi du mois. Monsieur et Madame recevaient une vingtaine d’amis, tous gens de bonne compagnie, notables de Nantes dans la cinquantaine avancée, et les répartissaient en trois tables, en imposant la dissociation des couples puisqu’on était à l’âge où le verbe se libère plus volontiers en l’absence du conjoint. »

 Vous aimerez aussi :

Du même auteur : Qui comme Ulysse

Autre : La patience des buffles sous la pluie de David THOMAS

 

D’autres avis :

 Babélio 

 

Tous ensemble, mais sans plus, Georges Flipo, Anne Carrière, octobre 2012, 230 p., 18 euros

 Merci à l’auteur d’avoir fait voyager son livre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Géraldine 06/01/2013 20:46


Un auteur que j'aime beaucoup et un recueil qui me tente. Mais pour l'instant, je ne sors pas de ma PAL, parce qu'elle commence vraiment à me démoraliser et à m'oter le plaisir d'acheter ou de
recevoir de nouveaux livres.

Hélène 07/01/2013 08:39



Je sais ce que c'est... Mais moi cela ne m'empêche pas d'acheter... j'ai trovué une technique en ce moment j'achète plus des BDS, ça équilibre !



Le vieux bougon 06/01/2013 13:04


J'aime bien la présentation. J'ajouterais que le ton peut parfois se montrer assez acide mais sans jamais d'agressivité. L'écriture est parfois un peu recherchée mais reste en effet fluide et
agréable. J'apprécie surtout l'absence de leçons dans le style de la bien-pensance actuelle.

Hélène 06/01/2013 13:10



Effectivement, des nouvelles qui suggèrent plus qu'elles n'assènent des vérités...



Philisine Cave 05/01/2013 20:55


J'ai bien aimé aussi. Bisous

Hélène 06/01/2013 13:11







Noukette 05/01/2013 17:50


Je devrai le recevoir normalement...! j'espère aimer !

Hélène 06/01/2013 13:12



C'est un recueil plaisant !



jerome 05/01/2013 16:55


Je ne te sens pas assez emballée pour noter. Et pourtant ce n'est pas un polar...

Hélène 06/01/2013 13:12



Je ne me battrai pas pour te faire changer d'avis cette fois-ci !!



luocine 05/01/2013 12:46


je ne suis pas fan d enouvelels , mais tu m'as fait découvrir et apprécier "le silence du buffle sous la pluie" alors je prends bonne note


amicalement


Luocine

Hélène 05/01/2013 12:52



J'aime assez les nouvelles, et j'ai découvert dernièrement une super collection "des nouvelles de.." chez Métailié qui permet de découvrir des nouvelles d'écrivains de pays comme le Mexique,
l'Algérie... je te les conseille. j'en parle prochainement !



Yv 05/01/2013 11:51


Pas mal du tout ces nouvelles et le ton et l'humour de G. Flipo 

Hélène 05/01/2013 12:55



Oui pas mal !



clara 05/01/2013 11:50


Premier avis teinté de quelques nuances...( pas  3 ou  4 coeurs)

Hélène 05/01/2013 12:54



Oui je suis le mauvais troublion... Je n'ai pas été transportée, j'avoue, c'était plaisant, mais sans plus ..