Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La route sanglante du jardinier Blott de Tom SHARPE

Publié le par Hélène

♥ ♥ 

Si Sir Giles s'est marié à Lady Maud, ce fut principalement pour sa fortune. Leur mariage s'avère décevant, Sir  Giles ayant des pratiques sexuelles particulières qu'il assouvit avec sa maitresse. Il envisage de divorcer mais cherche une solution pour récupérer l'argent de sa femme. Lady Maud, quant à elle voudrait un héritier qu'est incapable de lui donner son mari. Les conflits vont se cristalliser autour d'un projet d'autoroute qui doit traverser leur propriété. Et le jardinier Blott dans tout ça ? Il observe, écoute les conversations, imite son maître, et son rôle va crescendo...

Auteur satirique à l'humour pinçant, Tom Sharpe vise aussi bien le couple, que la politique et ses manigance: "Quand vous aurez été aussi longtemps que moi dans l'administration, vous comprendrez que les enquêtes publiques, les commissions royales et autre commissions d'arbitrage n'existent que pour justifier des décisions déjà prises par les experts."

A travers des personnages loufoques, il fait preuve de cet humour so british, auquel, je l'avoue, je suis restée assez hermétique...

 

Présentation de l'auteur : Folio

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

 

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article

Repost0

Le train de 16h50 d'Agatha CHRISTIE

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥ 

Alors qu'elle voyage à bord d'un train à destination de Brackhampton après un séjour à Londres, Mrs McGillicuddy assiste à un meurtre en direct : son train côtoie un instant un train allant dans la même direction que le sien, et elle aperçoit alors un homme de dos étranglant une femme. A son arrivée en gare, personne ne semble accorder de crédit à ce qu'ils prennent pour des élucubrations d'une vieille dame, d'autant plus qu'aucun cadavre n'est retrouvé. Mrs McGillicuddy fait alors appel à Miss Marple, son amie, et cette dernière ne doute pas un instant de la véracité de ses dires. Elle décide alors d'enquêter sur place, pour retrouver ce cadavre volatilisé ainsi que son dangereux assaillant et, pour ce faire, elle s'adjoint l'aide de la dynamique Lucy Eyelessbarrow  qui se fait embaucher comme gouvernante au sein de la famille Crakenthorpe qui possède une propriété le long des voies de chemin de fer. 

Pas un instant de répit dans cette merveille de roman : tout s'enchaîne dans cette enquête, tout s'emboite petit à petit pour le plus grand plaisir du lecteur. Quelques fausses pistes se dessinent pour tromper son impatience, les personnage ne sont pas toujours ceux que l'on croit, bref, ce petit roman est pour l'heure mon préféré de l'auteur !

 

Du même auteur : Meurtre en Mésopotamie ♥ ♥ ♥ (Policier) ;  L'homme au complet marron ♥ ♥ ♥ (Policier) ; Dix petits nègres ♥ ♥ ♥ ♥ (Policier)

Présentation de l'éditeur : Le Masque

Réservez cette série dans votre librairie la plus proche

Lu dans le cadre du Mois anglais consacré aujourd'hui à un roman d'Agatha 

 

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article

Repost0

Le mois anglais 2020

Publié le par Hélène

Retour du mois anglais organisé par Lou , Titine et Lamousmé.

Il consiste à partager tout ce que vous souhaitez autour de l’Angleterre (lectures, films, photos, recettes…) au cours du mois de juin.

Au programme :

3 juin : Un roman policier d’Agatha… Christie ou Raisin Pour moi ce sera Agatha Christie
6 juin : Londres, en littérature mais pas que ! J'ai trouvé un titre de Sarah Waters parfait pour cette catégorie
9 juin : Romancière anglaise au choix J'ai choisi de continuer à explorer l'univers de Elizabeth Gaskell
11 juin : Epoque victorienne (roman victorien, néo-victorien, essai…) Thomas Hardy pour moi
13 juin : Lecture jeunesse
15 juin : Vintage novel (Cluny Brown, Angela Thirkell, romans Persephone…) Il parait que Daphné du Maurier en fait partie, donc ce sera mon choix
18 juin : Essai ou biographie
21 juin : Tessa Hadley J'avais apprécié Le passé, donc pourquoi ne pas continuer ?
23 juin : Cosy mystery  Je vais continuer ma découverte des Détectives du Yorkshire
26 juin : Une bande-dessinée
29 juin : Barbara Pym peut-être avec Une gazelle apprivoisée
 
En plus de ce programme, j'aimerais lire un David Lodge, relire un Wilkie Collins car je les ai lus avant l'ouverture de mon blog et je voudrais les partager ici avec vous, relire Les hauts de Hurlevent et peut-être Jane Eyre, un de mes romans préférés d'adolescente.
J'ai aussi dans ma PAL Barry Lindon, Le chien des Baskerville, La route sanglante du jardinier Blott et Etés anglais.
J'entends parler depuis longtemps de cet inspecteur Cormoran donc je pense lire enfin L'appel du coucou.
 

En 2015 j'avais eu trois coups de coeur : Jack Rosenblum rêve en anglais de Natasha Solomons ; Les forestiers de Thomas Hardy et L'été solitaire de Elizabeth Von Arnim

 

Partager cet article

Repost0

Déception et abandon du mois

Publié le par Hélène

Présentation de l'éditeur :

Depuis l'arrivée du couple Daniels, la petite bourgade de Winsville, en Virginie, est en émoi. L'intense beauté de Vienna, sa déroutante culture, sa passion immodérée pour les arbres suscitent l'admiration des uns, l'effroi des autres, les commérages de tous. Un jour, Willard s'en va, laissant Vienna élever seule leurs enfants, Willa et Elliott, deux sauvageons pétris de curiosité et de connaissances. Dès lors, les rumeurs enflent. Jalousies et désirs se multiplient, se cristallisent. Puis le destin commence à s'acharner sur les Daniels. Forte de sa foi païenne, de son appétit de vivre, de l'amour qu'elle porte à Willa et Elliott, Vienna entre éperdument en résistance.

Mon avis :

Gênée par les changements d'époque, j'ai à peine eu le temps de m'attacher à Willa et Elliott que nous repartions en arrière pour découvrir le destin -ô combien malheureux de leur mère Vienna.

Voici le deuxième point qui m'a déplu : l'impression que tout s'acharne contre la pauvre Vienna, qui ne peut même pas bénéficier d'une amitié durable sans que le destin la trahisse.

Si j'ai été éblouie par le style au début du roman, cette noirceur a fini par me lasser.

D'autres avis : Babélio

Partager cet article

Repost0

Sixtine tome 3 de Frédéric Maupomé et Aude Soleilhac

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Depuis la disparition de son père, la jeune Sixtine vit seule avec sa maman. Heureusement, son père a dépêché trois drôles de pirates qu'elle est seule à voir pour veiller sur elle. Elle peut aussi compter sur ses amis Sophie et Martin. Malgré les réticences de sa mère, elle a décidé d'enquêter sur ses origines. A ses risques et périls.

Ce que j'ai aimé : j'ai apprécié de retrouver la jeune adolescente en quête d'identité avec son caractère bien trempé et cette impression de se battre seule contre le monde entier.

Dans cet épisode, elle découvre que ses amis pirates en savent plus qu'ils ne voulaient le dire, et elle leur retire alors sa confiance, interrogeant ainsi sur ces mensonges que l'on peut pratiquer pour ne pas blesser l'autre.

Ce que j'ai moins aimé : J'ai fait l'erreur de lire ce tome 3 sans avoir relu les précédents, et je l'ai trouvé moins fort. Etait-ce parce que cette série forme un tout appréciable en tant que tel et non pas tome à tome ? Ou parce que je ne me souvenais plus de tous les détails ?

Quoi qu'il en soit je vous conseille de lire cette série dans son intégralité

 

Présentation de l'éditeur : Editions de la Gouttière

Les autres tomes : Tome 1 et 2

D'autre avis : Mo

Du même auteur : Anuki  ; SuperS

Réservez cette série dans votre librairie la plus proche

Publié dans Jeunesse BD

Partager cet article

Repost0

Rien dans la nuit que des fantômes de Chanelle BENZ

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

"Dans ce pays, un homme noir sait qu'il risque à tout moment de mourir d'une mort violente sans aucune raison concrète, et qu'une bonne partie des gens diront qu'il a sans doute fait quelque chose pour mériter ça."

Billie hérite de la maison dans laquelle a vécu son père enfant, au fin fond du Mississippi. Elle y retourne avec comme seul compagnon Rufus, son chien, pour remettre en état cette bicoque délabrée. L'accueil est distant, comme si planait un mystère autour de la mort de son père, poète noir de renom ayant trouvé brusquement la mort de façon - a priori - accidentelle. Billie décide d'en savoir plus.

Elle rencontre alors les anciens "propriétaires" de ses ancêtres esclaves, ses voisins, et tente de sonder son oncle ou sa cousine pour en connaitre plus sur son passé et comprendre qui elle est vraiment. Il semblerait en effet qu'elle ait assisté à la mort de son père, ce dont elle ne garde aucun souvenir. Mais son chemin dans ce Sud profond au racisme lancinant ne sera pas simple...

Dés les premières pages, l'auteure nous plonge dans cette atmosphère particulière du Sud Profond, aux côtés d'une héroïne qui ne connait peut-être pas pleinement les coulisses de son histoire et les découvrent peu à peu. Les ombres du passé et de la ségrégation planent au-dessus d'elle, mais elle n'a de cesse de les combattre pour avancer vers sa lumière. La puissance du roman tient aussi entre ce décalage avec un sujet grave et profond et cette Billie, plus lègère et moderne. Une belle réussite !

Cette lecture fait écho à de nombreuses affaires actuelles qui montrent que les choses évoluent très lentement en termes de lutte raciale...

Présentation de l'éditeur : Seuil 

Réservez ce roman dans votre librairie la plus proche ou téléchargez-le sur leslibraires.fr

Partager cet article

Repost0

Ascension de Ludwig HOHL

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Repris, corrigé et réécrit six fois entre 1916 et 1940, avant de recevoir sa forme définitive (et un succès critique sans précédent) en 1975, Ascension est le récit d’une ascension en montagne. Deux hommes se lancent à l'assaut d'un glacier : Ull et Johann, le premier plus aguerri en terme d'alpinisme que le deuxième. labyrinthe de glace, séracs, abîmes , mauvais temps lancinant, certains choix s'avèrent définitifs. Les deux hommes se heurtent à des conditions extrêmes, à une nature qui n'épargne pas et qu'il faut apprendre à écouter et connaître. La chute du récit sonne comme un avertissement, et toute l'histoire peut être interprété comme une parabole de la vie.

Toute la force du récit tient dans ses silences, dans ces interstices dans lesquels les deux hommes risquent de tomber.

Un court récit à découvrir !

Présentation de l'éditeur : Le Nouvel Attila

Réservez ce roman dans votre librairie la plus proche

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article

Repost0

Le grand sommeil de Raymond CHANDLER

Publié le par Hélène

♥ ♥

Philip Marlowe, détective privé, se rend dans la demeure des Sternwood pour y rencontrer le général, le père de famille paraplégique, qui souhaite l'engager pour mettre fin à une affaire de chantage touchant l'une de ses filles, Carmen. Là-bas, il rencontre aussi Vivian, la deuxième fille du général qui pense qu'il est ici pour enquêter sur la disparition de son mari, Rusty Regan, disparu depuis un mois.

Côtoyer les deux jeunes femmes, l'une droguée et l'autre adepte des boissons fortes et des jeux d'argent, ne sera pas de tout repos pour Marlowe !

L'atmosphère de romans noirs éclairée par l'humour dévastateur de Marlowe est jubilatoire. Le mouvement est rapide, les répliques fusent intelligemment, les types louchent s'accumulent et même s'il essuie quelques coups de feu, Marlowe ne se départit pas un instant de son calme et de sa classe légendaire !

Si l'on rajoute que de surcroit, la traduction est celle de Boris Vian, vous comprendrez qu'il est urgent de découvrir ce classique de la littérature policière si ce n'est pas déjà fait !

 

Présentation de l'éditeur : Folio

Ce roman célèbre a été adapté au cinéma en 1946 par Howard Hawks avec dans les rôles principaux  le couple mythique, formé par Humphrey Bogart et Lauren Bacall.

Partager cet article

Repost0

Visa transit de Nicolas de CRECY

Publié le par Hélène

♥ ♥

À l’été 1986, Nicolas de Crécy et son cousin ont à peine 20 ans quand ils décident de se lancer dans un voyage sans réelle destination, vers le nord de l'Italie, puis la Yougoslavie, la Bulgarie, la Turquie... Ils retapent une vieille guimbarde qu'ils emplissent de livres, de cigarettes et partent vers l'aventure, à la rencontre du monde et d'eux-mêmes.

Henri Michaux fait quelques apparitions à leurs côtés par l'intermédiaire de l'esprit quelquefois troublé du narrateur, fortement influencé dans son voyage par le recueil du poète.

Les paysages et les rencontres se succèdent...

Ce que j'ai moins aimé :

- L'histoire est mince

- L'auteur parle de Tchernobyl mais sans aller plus avant, comme de nombreux autres sujets traversés rapidement

- Je n'ai pas trop apprécié la manière de dessiner les visages, les paysages sont magnifiques, mais les personnages m'ont moins plu

- J'ai été déçue de mettre 22 euros dans un album qui m'a tant déçue, mais je suis consolée au moins en me disant que j'ai contribué à faire vivre mon libraire...

Bilan : Inutile de vous dire que je ne lirai pas les tomes suivants....

 

Présentation de l'éditeur : Gallimard

 

Partager cet article

Repost0

N'en faites pas une histoire de Raymond CARVER

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

"Le talent, ou même le génie, est aussi la faculté de voir des choses que tout le monde voit, mais en les voyant plus  clairement, sous tous les angles à la fois."

N'en faites pas  une histoire est une édition posthume de divers textes de Raymond Carver : des nouvelles de la première heure, quelques poèmes, des préfaces d'anthologie de nouvelles dont il était éditeur, des critiques de livre, des courts textes sur l'amitié ou sur Hemingway... De ce bric à broc littéraire, émane un esprit supérieur, une intelligence scintillante qui nous parle de ces éclairs, ces moments où l'être humain se sent profondément vivant et où il est transcendé par une lumière, une pureté du moment. Carver savait retranscrire ce moment, ce dénuement soudain de la réalité qui s'offre à l'écrivain dans toute sa fraicheur, cette fusion soudaine du sentiment et de l'intellect.

S'il apprécie les récits réalistes, c'est parce qu'ils sont "Un reflet de notre propre vie, ou de celle d'individus que nous côtoyons quotidiennement : des hommes et des femmes exerçant le métier de vivre, un métier banal mais où il y a parfois des moments extraordinaires, et qui, comme nous, ont une conscience aiguë de leur mortalité. "

Il partage ses coups de coeur, ses déceptions littéraires, nous explique ce qu'il recherche dans un récit, et derrière chacun de ses mots, brille la puissance de la littérature, l'amour inconditionnel pour l'art capable de nous transcender.

"Avec la grand littérature, nous éprouvons toujours un choc au moment où la signification humaine de l'oeuvre se révèle à nous, car nous y reconnaissons, inévitablement,  quelque chose de nous-même."

Une belle rencontre avec un grand monsieur...

 

Présentation de l'éditeur : Editions de L'olivier

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>