Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sous la verte feuillée de Thomas HARDY

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ 

Dans ce roman peu connu de Thomas Hardy, nous découvrons la vie d'un petit village de campagne, sa troupe de musiciens qui prend plaisir à s'exprimer à l'église, son église autour de laquelle se concentrent les discussions, mais aussi ses coups de foudre... Fancy, l'institutrice du village, est en effet courtisée par Dick  Dewy mais également par le vicaire du village. Cette coquette ne sait lequel choisir, et, par vanité, elle a tendance à laisser espérer les deux hommes. Les saisons passent à l'ombre des feuillus, et chacun devra assumer ses choix !

Le ton est frais, même si certaines scènes sont acerbes, en raison des ambitions des uns et des autres ou du caractère entier et naturellement bon de Dick qui se heurte aux mystères de la séduction féminine.

La nature tient bien sûr une place prépondérante et ce premier roman de Thomas Hardy annonce déjà en filigrane le talent des suivants.

 

Présentation de l'éditeur : Archipoche

Du même auteur : Les forestiers ♥ ♥ ♥ ; Loin de la foule déchaînée  ♥ ; Une femme d'imagination et autres contes ♥ ♥ 

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche.

 

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article

Repost0

Les dames de Cranford de Elizabeth GASKELL

Publié le par Hélène

La narratrice Mary Smith raconte la petite vie de Cranford, dominée par des dames qui sont aussi ses amies : Mlle Matty et Mlle Jenkyns. Ce roman offre une peinture réaliste de ce village dans les années 30, entre convenances et discussions à bâtons rompus.

Ce que j'ai moins aimé :

L'absence d'intrigue m'a gênée, il s'agit de portraits décousus, d'anecdotes sans réels liens autour de cette petite communauté rurale. Cela ne permet pas de s'attacher aux personnages, nombreux de surcroît, si bien qu'il est difficile de les reconnaitre. Je me suis ennuyée !

Présentation de l'éditeur : Le livre de poche

Du même auteur : GASKELL Elizabeth Mary Barton  ♥ ♥ , Nord Sud ♥ ♥ ♥ ♥

D'autres avis : Babélio

Il s'agissait aujourd'hui de s'intéresser à une romancière anglaise

Retrouvez ce titre dans votre librairie la plus proche

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article

Repost0

Sherlock Holmes - Le chien des Baskerville de Conan DOYLE

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ 

Quand le docteur Mortimer rend visite au célèbre Sherlock Holmes et à son célèbre acolyte Watson, c'est pour leur raconter une histoire flirtant avec le surnaturel : selon une vieille légende de plusieurs siècles, un chien géant et démoniaque errerait sur la lande près de Dartmoor, dans le sud-ouest de l'Angleterre, s'attaquant aux membres  de la famille des Baskerville. Justement, SIr Charles de Baskerville vient de succomber mystérieusement, comme s'il avait été effrayé par quelque chose. Holmes et Watson se doivent maintenant de protéger Sir Henry, le dernier descendant de la famille, et ont surtout comme mission de démêler les fils de cette affaire aux accents surnaturels...

Lors d'une visite dans le Dartmoor en 1901, Sir Conan Doyle avait été fasciné par l'atmosphère particulière qui émanait de ce lieu hanté par le brouillard. Reprenant la légende des chiens fantômes chère au folklore britannique, il fait revivre son détective préféré qui avait trouvé la mort dans son opus précédent Le dernier problème, et allie avec intelligence cette atmosphère fantomatique à son intrigue. Nombreux sont les êtres à se cacher sur la lande, fuyant un passé condamnable...

Ce que j'ai moins aimé :

- Au début du roman Sherlock Holmes se plait à donner des leçons de logique à son cher Watson, et ce discours trop ouvertement didactique m'a semblé trop maniéré manquant de naturel.

- Une fois sur la lande, le coupable apparait assez rapidement, même si on ignore encore les tenants et aboutissants.

Bilan :

Un classique que j'ai eu plaisir à relire, mais qui ne fait pas partie de mes coups de coeur.

Présentation de l'éditeur : Le livre de poche

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article

Repost0

Du bout des doigts de Sarah WATERS

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Susan est une jeune orpheline élevée par une nourrice qui veille sur une troupe de receleurs à Londres dans les années 1862. Quand Richard Rivers, alias "Genleman" lui propose de s'allier à lui pour escroquer une jeune femme nommée Maud Lilly, Susan n'hésite pas longtemps : cela lui permettra peut être de sortir des bas fonds londoniens. Le plan est simple : Richard avec l'aide de de Susan doit séduire Maud, l'épouser, récupérer ainsi sa fortune avant de la faire enfermer dans un asile d'aliénés. La jeune Susan part alors pour la grande propriété de Maud, à la rencontre de son destin.

Le roman suit alternativement le point de vue de Susan, puis celui de Maud et le lecteur se fait sans cesse surprendre par les jeunes femmes. La vie n'est pas tendre avec elles, être démunis, sans véritable famille, sans contacts, elles apprennent à se débrouiller seule dans ce Londres des bas fonds et découvrent l'ignominie humaine, que ce soit dans ces asiles dans lesquels il est tellement facile d'enfermer une femme indésirable, ou dans ces quartiers taudis de Londres, mais aussi dans ces milieux plus nobles aux côtés de ce vieil homme passionné de littérature érotique mise à l'index. Les deux jeunes femmes se réconfortent mutuellement et s'éveillent peu à peu au plaisir des amours saphiques. 

Ce roman aux multiples rebondissements s'inspire de l'univers de Dickens ou des romans gothiques pour mener son lecteur par monts et par vaux et le laisser essoufflé, soufflé par tant de retournements de situation et par tant de noirceur dans l'âme humaine. Quelques lueurs s'allument néanmoins, mais si peu que c'en est glaçant !

 

Présentation de l'éditeur : 10/18

Lu pour le Mois anglais consacré aujourd'hui à Londres.

Réservez ce roman dans votre librairie la plus proche

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article

Repost0

La route sanglante du jardinier Blott de Tom SHARPE

Publié le par Hélène

♥ ♥ 

Si Sir Giles s'est marié à Lady Maud, ce fut principalement pour sa fortune. Leur mariage s'avère décevant, Sir  Giles ayant des pratiques sexuelles particulières qu'il assouvit avec sa maitresse. Il envisage de divorcer mais cherche une solution pour récupérer l'argent de sa femme. Lady Maud, quant à elle voudrait un héritier qu'est incapable de lui donner son mari. Les conflits vont se cristalliser autour d'un projet d'autoroute qui doit traverser leur propriété. Et le jardinier Blott dans tout ça ? Il observe, écoute les conversations, imite son maître, et son rôle va crescendo...

Auteur satirique à l'humour pinçant, Tom Sharpe vise aussi bien le couple, que la politique et ses manigance: "Quand vous aurez été aussi longtemps que moi dans l'administration, vous comprendrez que les enquêtes publiques, les commissions royales et autre commissions d'arbitrage n'existent que pour justifier des décisions déjà prises par les experts."

A travers des personnages loufoques, il fait preuve de cet humour so british, auquel, je l'avoue, je suis restée assez hermétique...

 

Présentation de l'auteur : Folio

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

 

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article

Repost0

Le train de 16h50 d'Agatha CHRISTIE

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥ 

Alors qu'elle voyage à bord d'un train à destination de Brackhampton après un séjour à Londres, Mrs McGillicuddy assiste à un meurtre en direct : son train côtoie un instant un train allant dans la même direction que le sien, et elle aperçoit alors un homme de dos étranglant une femme. A son arrivée en gare, personne ne semble accorder de crédit à ce qu'ils prennent pour des élucubrations d'une vieille dame, d'autant plus qu'aucun cadavre n'est retrouvé. Mrs McGillicuddy fait alors appel à Miss Marple, son amie, et cette dernière ne doute pas un instant de la véracité de ses dires. Elle décide alors d'enquêter sur place, pour retrouver ce cadavre volatilisé ainsi que son dangereux assaillant et, pour ce faire, elle s'adjoint l'aide de la dynamique Lucy Eyelessbarrow  qui se fait embaucher comme gouvernante au sein de la famille Crakenthorpe qui possède une propriété le long des voies de chemin de fer. 

Pas un instant de répit dans cette merveille de roman : tout s'enchaîne dans cette enquête, tout s'emboite petit à petit pour le plus grand plaisir du lecteur. Quelques fausses pistes se dessinent pour tromper son impatience, les personnage ne sont pas toujours ceux que l'on croit, bref, ce petit roman est pour l'heure mon préféré de l'auteur !

 

Du même auteur : Meurtre en Mésopotamie ♥ ♥ ♥ (Policier) ;  L'homme au complet marron ♥ ♥ ♥ (Policier) ; Dix petits nègres ♥ ♥ ♥ ♥ (Policier)

Présentation de l'éditeur : Le Masque

Réservez cette série dans votre librairie la plus proche

Lu dans le cadre du Mois anglais consacré aujourd'hui à un roman d'Agatha 

 

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article

Repost0

Le mois anglais 2020

Publié le par Hélène

Retour du mois anglais organisé par Lou , Titine et Lamousmé.

Il consiste à partager tout ce que vous souhaitez autour de l’Angleterre (lectures, films, photos, recettes…) au cours du mois de juin.

Au programme :

3 juin : Un roman policier d’Agatha… Christie ou Raisin Pour moi ce sera Agatha Christie
6 juin : Londres, en littérature mais pas que ! J'ai trouvé un titre de Sarah Waters parfait pour cette catégorie
9 juin : Romancière anglaise au choix J'ai choisi de continuer à explorer l'univers de Elizabeth Gaskell
11 juin : Epoque victorienne (roman victorien, néo-victorien, essai…) Thomas Hardy pour moi
13 juin : Lecture jeunesse
15 juin : Vintage novel (Cluny Brown, Angela Thirkell, romans Persephone…) Il parait que Daphné du Maurier en fait partie, donc ce sera mon choix
18 juin : Essai ou biographie
21 juin : Tessa Hadley J'avais apprécié Le passé, donc pourquoi ne pas continuer ?
23 juin : Cosy mystery  Je vais continuer ma découverte des Détectives du Yorkshire
26 juin : Une bande-dessinée
29 juin : Barbara Pym peut-être avec Une gazelle apprivoisée
 
En plus de ce programme, j'aimerais lire un David Lodge, relire un Wilkie Collins car je les ai lus avant l'ouverture de mon blog et je voudrais les partager ici avec vous, relire Les hauts de Hurlevent et peut-être Jane Eyre, un de mes romans préférés d'adolescente.
J'ai aussi dans ma PAL Barry Lindon, Le chien des Baskerville, La route sanglante du jardinier Blott et Etés anglais.
J'entends parler depuis longtemps de cet inspecteur Cormoran donc je pense lire enfin L'appel du coucou.
 

En 2015 j'avais eu trois coups de coeur : Jack Rosenblum rêve en anglais de Natasha Solomons ; Les forestiers de Thomas Hardy et L'été solitaire de Elizabeth Von Arnim

 

Partager cet article

Repost0

Déception et abandon du mois

Publié le par Hélène

Présentation de l'éditeur :

Depuis l'arrivée du couple Daniels, la petite bourgade de Winsville, en Virginie, est en émoi. L'intense beauté de Vienna, sa déroutante culture, sa passion immodérée pour les arbres suscitent l'admiration des uns, l'effroi des autres, les commérages de tous. Un jour, Willard s'en va, laissant Vienna élever seule leurs enfants, Willa et Elliott, deux sauvageons pétris de curiosité et de connaissances. Dès lors, les rumeurs enflent. Jalousies et désirs se multiplient, se cristallisent. Puis le destin commence à s'acharner sur les Daniels. Forte de sa foi païenne, de son appétit de vivre, de l'amour qu'elle porte à Willa et Elliott, Vienna entre éperdument en résistance.

Mon avis :

Gênée par les changements d'époque, j'ai à peine eu le temps de m'attacher à Willa et Elliott que nous repartions en arrière pour découvrir le destin -ô combien malheureux de leur mère Vienna.

Voici le deuxième point qui m'a déplu : l'impression que tout s'acharne contre la pauvre Vienna, qui ne peut même pas bénéficier d'une amitié durable sans que le destin la trahisse.

Si j'ai été éblouie par le style au début du roman, cette noirceur a fini par me lasser.

D'autres avis : Babélio

Partager cet article

Repost0

Sixtine tome 3 de Frédéric Maupomé et Aude Soleilhac

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Depuis la disparition de son père, la jeune Sixtine vit seule avec sa maman. Heureusement, son père a dépêché trois drôles de pirates qu'elle est seule à voir pour veiller sur elle. Elle peut aussi compter sur ses amis Sophie et Martin. Malgré les réticences de sa mère, elle a décidé d'enquêter sur ses origines. A ses risques et périls.

Ce que j'ai aimé : j'ai apprécié de retrouver la jeune adolescente en quête d'identité avec son caractère bien trempé et cette impression de se battre seule contre le monde entier.

Dans cet épisode, elle découvre que ses amis pirates en savent plus qu'ils ne voulaient le dire, et elle leur retire alors sa confiance, interrogeant ainsi sur ces mensonges que l'on peut pratiquer pour ne pas blesser l'autre.

Ce que j'ai moins aimé : J'ai fait l'erreur de lire ce tome 3 sans avoir relu les précédents, et je l'ai trouvé moins fort. Etait-ce parce que cette série forme un tout appréciable en tant que tel et non pas tome à tome ? Ou parce que je ne me souvenais plus de tous les détails ?

Quoi qu'il en soit je vous conseille de lire cette série dans son intégralité

 

Présentation de l'éditeur : Editions de la Gouttière

Les autres tomes : Tome 1 et 2

D'autre avis : Mo

Du même auteur : Anuki  ; SuperS

Réservez cette série dans votre librairie la plus proche

Publié dans Jeunesse BD

Partager cet article

Repost0

Rien dans la nuit que des fantômes de Chanelle BENZ

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

"Dans ce pays, un homme noir sait qu'il risque à tout moment de mourir d'une mort violente sans aucune raison concrète, et qu'une bonne partie des gens diront qu'il a sans doute fait quelque chose pour mériter ça."

Billie hérite de la maison dans laquelle a vécu son père enfant, au fin fond du Mississippi. Elle y retourne avec comme seul compagnon Rufus, son chien, pour remettre en état cette bicoque délabrée. L'accueil est distant, comme si planait un mystère autour de la mort de son père, poète noir de renom ayant trouvé brusquement la mort de façon - a priori - accidentelle. Billie décide d'en savoir plus.

Elle rencontre alors les anciens "propriétaires" de ses ancêtres esclaves, ses voisins, et tente de sonder son oncle ou sa cousine pour en connaitre plus sur son passé et comprendre qui elle est vraiment. Il semblerait en effet qu'elle ait assisté à la mort de son père, ce dont elle ne garde aucun souvenir. Mais son chemin dans ce Sud profond au racisme lancinant ne sera pas simple...

Dés les premières pages, l'auteure nous plonge dans cette atmosphère particulière du Sud Profond, aux côtés d'une héroïne qui ne connait peut-être pas pleinement les coulisses de son histoire et les découvrent peu à peu. Les ombres du passé et de la ségrégation planent au-dessus d'elle, mais elle n'a de cesse de les combattre pour avancer vers sa lumière. La puissance du roman tient aussi entre ce décalage avec un sujet grave et profond et cette Billie, plus lègère et moderne. Une belle réussite !

Cette lecture fait écho à de nombreuses affaires actuelles qui montrent que les choses évoluent très lentement en termes de lutte raciale...

Présentation de l'éditeur : Seuil 

Réservez ce roman dans votre librairie la plus proche ou téléchargez-le sur leslibraires.fr

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>