Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1199 résultats pour “vie parfaite

Le sens de la vis tome 2 Tracer le cercle de Jean-Yves FERRI et Manu LARCENET

Publié le par Hélène

                                  sens-de-la-vis-2.jpg

  

♥ ♥ ♥

 

Les auteurs :

 

  Jean-Yves FERRI et Manu LARCENET sont des auteurs de bandes dessinées français. Ils ont déjà collaboré ensemble pour la série "Le retour à la terre".

 

L’histoire :

Ce second tome du Sens de la Vis est une hilarante remontée aux sources mystérieuses de l’impulsion créatrice. Nous retrouvons Demi-Lune guidé par son Maître Shumryu Sushiba au coeur de la forêt dans le but de fabriquer un authentique pinceau. D’abord découvrir la branche qui fournira le manche. Ensuite, traquer la martre, animal légendaire, dont la queue touffue fournira le poil qui permettra à Demi-Lune de tracer enfin le cercle parfait… (source Fnac)

 

sens-de-la-vis-3.jpg

 

Ce que j’ai aimé :

 

-   Je suis une fan inconditionnelle de l’humour des deux compères, humour absurde, intelligent, éclairé, et ici également humour philosophique et spirituel.

- Le duo improbable formé par le maître maigrelet et l'élève enrobé par des strates de civilisation fonctionne à merveille, leur décalage physique et philosophique étant source de scènes  pour le moins cocasses.

-  Les dessins sont magnifiques, le trait est fin et minutieux, les couleurs fondues,

 

photo1 

 photo2

 

Ce que j’ai moins aimé :

 

- Trop court...

 

Vous aimerez aussi :

 

Des mêmes auteurs : Le retour à  la terre

 

Le sens de la vis, tome 2 « Tracer le cercle », Ferri et Larcenet, Les rêveurs, novembre 2010, 15 euros

 

rire copie

Partager cet article
Repost0

Surface de Olivier NOREK

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Lors d'une opération anti-drogue, la capitaine Noémie Chastain de la PJ de paris est blessée en pleine tête, défigurée par un coup de feu. A son retour, ses responsables préfèrent l'éloigner et la parachutent dans un petit village de l'Aveyron, Avalone, avec comme mission de savoir si le commissariat du village doit fermer. Si la rancœur et la colère animent dans un premier temps la jeune femme, l'atmosphère franche et naturelle de la province lui réussit plutôt bien. Quand tout à coup, le squelette d'un enfant disparu depuis vingt-cinq ans refait surface... Noémie devra résoudre ce cold case avec l'aide de ses nouveaux collègues.

Ce que j'ai moins aimé :

- Une psychologie des personnages quelquefois un peu sommaire, l'aspect "gueule cassée" de Noémie passant rapidement au second plan, la bluette amoureuse s'ajoutant de façon artificielle et non nécessaire à l'intrigue.

- Un twist final sentant trop le procédé obligatoire tellement il est peu crédible.

Bilan :

Un roman policier que je n'ai pas lâché, parfait pour l'été, même s'il souffre de quelques défauts !

 

Présentation de l'éditeur : Michel Lafon

Partager cet article
Repost0

Enola Holmes de Serena BLASCO

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Enola Holmes est la soeur cadette du célèbre Sherlock Holmes, mais elle s'est éloignée de ce frère aîné, sa mère s'étant disputée avec ses deux frères.

Le jour de son anniversaire, la mère de Enola disparaît, si bien que la jeune fille appelle à la rescousse ses deux frères. Si les frères prennent au sérieux la disparition de leur mère, il décide surtout de reprendre en mains l'éducation jugée trop laxiste de la jeune Enola en l'envoyant en pension pour en faire une parfaite dame, loin de la liberté débridée dont elle jouissait  Il n'en faut pas plus pour faire fuir la jeune femme... De plus, sa recherche s'intensifie quand elle comprend que sa mère lui a laissé des messages codés à travers ses cadeaux d'anniversaire pour la lancer sur sa piste.

Cette BD est adaptée des romans de Nancy Springer, illustrée par des dessins magnifiques :

Le lecteur est non seulement ferré par une intrigue prenante autour de la disparition de la mère d'Enola et de la fugue de la jeune femme, mais il est amené à réfléchir également sur la libération des femmes à cette époque, loin des carcans incarnés par ces corsets étouffants.

Une belle découverte !

 

Présentation de l'éditeur : Editions jungle

 

Chez Stephie

Publié dans Jeunesse BD

Partager cet article
Repost0

Quatre soeurs tome 3 et 4 Bettina et Geneviève de Cati BAUR et Malika FERDJOUKH

Publié le par Hélène

 

♥ ♥

Dans le tome 3 nous suivons Bettina, la moins sympathique des soeurs Verdelaine en prise avec ses problèmes de coeur et de copine. Quant à elle, Charlie rencontre le beau Tancrède, et le printemps s"étire doucement dans la villa.

Dans le dernier tome de cette série attachante certaines des soeurs désertent pour l'été la Vill'hervé : Hortense et Enid partent à Paris pour voir leurs cousins, Bettina part camper avec ses copines. Charlie et Geneviève restent seules, Geneviève ayant trouvé un job de vendeuse de glace sur la plage et Charlie se morfondant dans la villa. Sur la plage, Geneviève rencontre le mystérieux Vigo.

Puis, toutes se retrouveront plus unies que jamais à la villa, avec quelques invités en prime...

Cette série déborde de tendresse et ces soeurs sont tellement attachantes que les jeunes lectrices s'identifieront forcément à l'une d'elles. Les différents thèmes chers à l'adolescence sont évoqués avec subtilité et pertinence. Les dessins s'harmonisent parfaitement avec cette douce atmosphère qui rappelle que quelques soient les forces adverses, il est possible d'en triompher.

A offrir encore et encore...

 

Présentation de l'éditeur : Tome 3 Rue de Sèvres

Les autres tomes : Tome 1 et 2

 

La Bd de la semaine est accueillie par Stephie

 

Partager cet article
Repost0

Décompression de Juli ZEH

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Sven est instructeur de plongée sous-marine sur l'île de Lanzarote, il a quitté l'Allemagne pour échapper à tout type de jugement et vivre libre. Arrivent sur l'île Jola et Theo, couple berlinois très glamour, l'une actrice, l'autre écrivain, que doit accompagner Sven pendant quelques semaines, aussi bien durant leur plongée que dans leurs sorties. Mais leur couple au fonctionnement particulier risque de faire basculer l'univers si calme de Sven. Se prendra-t-il dans les rets de la belle Jola ? Qui dit la vérité entre Sven qui raconte froidement les évènements, ou Jola qui se confie à son journal intime ? Quel est le rôle de Théo ? Qui manipule qui ?

Le suspens grandit au fil des pages et de la relation de ce trio amoureux. Les êtres évoluent entre perversité, narcissisme, vengeance, passion, et les cartes se brouillent, laissant des êtres démunis devant la puissance de certains sentiments.

Mes réticences :

- Il s'agit d'un roman très psychologique jouant avec la perversité des êtres et les complications nées des entrelacs de l'âme humaine torturée, la plongée peut être glauque et oppressante...

- Il me semble dommage d'avoir laissé de côté le personnage de Antje, la compagne de Sven, qui aurait peut-être pu apporter un peu d'équilibre et de lumière dans ces relations néfastes...

Bilan :

Un roman parfaitement maîtrisé mais un plongée en apnée glaçante !

 

Présentation de l'éditeur : Actes Sud

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article
Repost0

Le meurtre de Roger Acroyd d'Agatha CHRISTIE

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥

Un soir, dans sa propriété de Fernly Park, Roger Ackroyd confie à son ami le Dr Sheppard que la veuve qu’il envisageait d’épouser s’est suicidée pour échapper à un chantage. Il lui livre même les raisons pour laquelle on la faisait chanter, et révèle l'existence d'une lettre qui donne le nom du ou de la coupable. Mais ce même soir, plus tard, Roger Ackroyd est retrouvé mort, poignardé et cetet mystérieuse lettre a disparu. Le Dc Sheppard raconte alors l'enquête menée par Hercule Poirot au sein de la demeure huppée.

Ce roman est connu pour sa pirouette narrative jamais égalée à mon sens, de celle qui vous laisse pantoise (à mettre dans cette catégorie peut-être aussi Shutter Island). On pourrait donc penser que l'avoir lu une fois gâche le plaisir, mais il s'agissait pour moi d'une relecture -ayant lu les oeuvres intégrales d'Agatha Christie quand j'étais ado- et pourtant, j'ai admiré la maitrise, la précision de chaque scène qui s'agence parfaitement à l'ensemble. La minutie avec laquelle Hercule Poirot, double de l'auteur, construit son enquête force l'admiration. Ce fut un plaisir de le relire !

 

Présentation de l'éditeur : Le livre de poche

Du même auteur : Meurtre en Mésopotamie ♥ ♥ ♥ (Policier) ;  L'homme au complet marron ♥ ♥ ♥ (Policier) ; Dix petits nègres ♥ ♥ ♥ ♥ (Policier) ; Le train de 16h50 ♥ ♥ ♥ ♥ (Policier)

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche 

 

Publié dans Roman policier Europe

Partager cet article
Repost0

La faille en toute chose de Louise PENNY

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥

"Sonnez les cloches qui peuvent encore sonner

oubliez vos offrandes parfaites

Il y a une faille en toute chose

C'est ainsi qu'entre la lumière" Léonard Cohen

A l'approche de Noël, l'inspecteur-chef Gamache revient vers le célèbre village de Three Pines pour enquêter sur la disparition d'une vieille dame venue rendre visite à son amie Myrna, la libraire de Three Pines. Il s'agit en réalité de la dernière des quintuplées Ouellet. Parallèlement, Gamache continue son enquête contre Francoeur et essaie de sauver Beauvoir qui continue sa descente après le glaçant opus précédent intitulé Le beau mystère.

Ainsi, l'auteure s'interroge sur les faux semblants, qu'il s'agisse des effets de la médiatisation à outrance concernant l'enquête sur les quintuplées, qui s'inspire de l'histoire des quintuplées Dionne, ou de la corruption de certains, prêts à tout pour plus de pouvoir. Le suspens haletant monte crescendo pour un final explosif ! Une série que j'affectionne toujours autant !


Il vaut mieux avoir lu les tomes précédents pour bien comprendre les tenants et aboutissants...

Présentation de l'éditeur : Actes sud

La série dans l'ordre :

  1. Nature morte
  2. Sous la glace
  3. Le Mois le plus cruel
  4. Défense de tuer
  5. Révélation brutale
  6. Enterrez vos morts
  7. Illusion de lumière
  8. Le Beau Mystère
  9. La Faille en toute chose
  10. Un long retour
  11. La Nature de la bête
  12. Un outrage mortel
  13. Maisons de verre
  14. Au royaume des aveugles
  15. Un homme meilleur
  16. Tous les diables sont ici

 

Partager cet article
Repost0

Le vin de longue vie de Nicolas Dumitru COCEA

Publié le par Hélène

                                          vin-de-longue-vie.gif

                                                                        ♥ ♥


 L’auteur :

 Ecrivain roumain, auteur de nombreux romans, de nouvelles et de pièces de théâtre, Nicolae Dumitru Cocea (1880-1949) fut aussi traducteur français, introduisant en Roumanie les oeuvres de certains contemporains comme Anatole france ou Marguerie Audoux.

il est également connu dans son pays pour son engagement antifasciste : il fut le créateur ou le directeur de plusieurs revues, et défendit ses opinions courageuses progressistes à travers ses éecrits politiques jusqu'à la fin de sa vie.
 

L’histoire :

Roman épicurien d'amour et de vigne, le Vin de longue vie se déroule dans la campagne roumaine, sous le soleil, à l'ombre des souvenirs. Au jeune juge qui vient d'être nommé, tous les notables du village parlent de maître Manole, le boyard, propriétaire de l'immense vigne. Celui-ci attirerait des femmes dans sa demeure, dont elles ne ressortiraient jamais ; il userait également de sortilèges, et son extraordinaire longévité en serait la conséquence.

La rencontre entre le jeune homme et le vieux maître, puis l'amitié qui les unira, enfin le secret de cette jouvence que le boyard transmettra, tel est le coeur de ce roman. Un roman empli de poésie mais aussi de philosophie, sur la nature humaine et sur le sens que chacun peut donner à sa vie. (Source : Babélio)

Mon avis :

  L’action est très longue à se mettre en place, comme si le narrateur tournait volontairement autour de cet être mystérieux, Manole, sujet de toutes les conversations, envies et jalousies des alentours. Quand il finit par le rencontrer, sous l’égide de Charles Baudelaire, leurs conversations prennent un tour philosophique qui densifie tout à coup le propos et de fait le roman.

 « Vivre en harmonie ou en disharmonie avec l'univers, face à face avec l'infini, l'éternité ou le néant, qu'importe ! Mais en tous cas, loin des sots. » p. 57

 Peu à peu une amitié naît entre les deux hommes, Manole devenant le maître à penser du jeune homme, lui livrant des préceptes de vie, d’harmonie et finalement de bonheur. Fasciné, le jeune magistrat aimerait découvrir le secret d’éternelle jeunesse que semble détenir le boyart.

 Le vin de longue vie  est un récit plaisant, mais un peu long à se mettre en place.


Premières phrases :

 

 « La vigne de maître Manole Arcasch, plantée sur plus haute crête de la province de Cotnar, descendait dans la vallée jusqu’à la Fontaine aux Serfs : longue, rectangulaire, striée, ponctuée et bariolée de toutes les nuances du vert, comme un couvre-pied de Bessarabie. »

  

Le vin de longue vie, N. D. Cocea, traduit du roumain par Jean de Palacio, Editions Cambourakis, 2012, 124 p., 9 euros

 

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article
Repost0

Thoreau : la vie sublime de Maximilien LE ROY et A. DAN

Publié le par Hélène

vie-sublime-thoreau-.jpg

♥ ♥ 

Les auteurs :

 http://adanzeblog.blogspot.fr/

http://maximilienleroy.fr/

 L’histoire :

Mars 1845. Henri David Thoreau, lassé des grandes villes et d'une société trop rigoriste pour le laisser pratiquer l'enseignement tel qu'il l'entend, le poète philosophe choisit de revenir à une vie simple, proche de la nature, dans son village natal. C'est dans ce cadre qu'il écrit les essais qui feront de lui une des figures marquantes du XIXe siècle américain, dont les idées trouvent plus que jamais un écho aujourd’hui. (Source : Babélio)

 

vie-sublime-3.jpg 


Ce que j’ai aimé :

 Ce bel album permet de découvrir un homme marquant , rebelle, père de la désobéissance civile. Un homme pour qui il était inconcevable de supporter les lois esclavagistes allant à l'encontre de ses principes humanistes :

"Qu'importe une loi qui protège vos biens et qui préserve votre âme et votre corps, si elle ne vous maintient pas dans les rangs du genre humain !" (p. 55)

Thoreau était un homme profondément humain, curieux des autres, respecteux de leur culture et de leurs idées, pleinement conscient de ce que peut apporter l'enrichissement mutuel. 

Le Thoreau plus connu, celui du Walden, apparaît également en ces pages, adepte de la vie simple en harmonie avec la nature :

"Ce qu'il me faut, c'est vivre abondamment, sucer toute la moelle de la vie, vivre assez résolument, assez en spartiate, pour mettre en déroute tout de ce qui n'était pas la vie... J'ai dans ma façon de vivre au moins cet avantage sur les gens obligés de chercher leur amusement au dehors, dans la société et le théâtre... que ma vie elle-même est devenue mon amusement et jamais ne cesse d'être nouvelle." (p. 15)

"Je vous l'ai déjà dit : vouloir être connu, c'est tomber plus bas que terre. On voudra vous corrompre, vous récupérérer, exploiter votre nom... La presse bavera dans ses colonnes, et tout ça sans jamais comprendre vos mots comme il faut. Le succés est une infortune, soyez-en sûr." (p. 39)

 vie-sublime-2.jpg

Maximilien Le Roy et A. Dan nous offre donc le portrait vivant d'un homme engagé dans son siècle, et l'avant-propos rédigé par Maximilien Le Roy et l'interview de fin d'album de Michel Granger, professeur spécialiste du XIXème siècle nous en apprennent beaucoup sur cet homme dont le nom est connu, mais dont les idées le sont moins.  

Ce que j’ai moins aimé :

 Les dessins sont un peu trop classiques à mon goût, j’aurais aimé plus de poésie, plus de beauté en harmonie avec la nature, les paysages ne m'ont pas touchée. 

La trame narrative reste relativement décousue, les scènes s'enchaînent mais il leur manque un petit supplément d'âme qui leur aurait donné consistance et sens. 

D’autres avis :

Babélio

 Thoreau : la vie sublime, M. LE ROY et A. DAN, Le lombard, 2012, 88 p., 20.50 euros

 

 BD Mango bleu

Partager cet article
Repost0

Passage de l'amour de Pascale ROZE

Publié le par Hélène

♥ ♥

"On croit qu'on va dans le vide, et il y a encore quelqu'un qui est là, ou quelque chose."

 

L'auteur :

Pascale Roze a obtenu le Prix Goncourt en 1996 pour son premier roman,Le Chasseur Zéro. Elle a publié chez Stock Un homme sans larmes (2005),L’eau rouge (2006) et Itsik (2008).  

http://www.pascaleroze.fr/

 

L'histoire :

« J’ai voulu que les éléments de ma vie trouvent place dans ce recueil sous forme d’histoires : l’enfance marine, le théâtre, l’Indochine, le couple, la maladie et la mort, mais aussi ma joie et ma confiance. Que les mélodies se répondent en mode majeur ou mineur, comme dans un album de chansons. » P. R.
 

Pascale Roze propose de subtiles variations sur l’amour à travers dix-huit nouvelles rythmées par la lutte d’un couple contre la maladie. Le corps y danse autant qu’il s’épuise, s’éprend, vibre, se désespère, se souvient. On y découvre un homme en attente d’une greffe du coeur ; une femme nageant en plein océan pour gagner sa liberté ; un poète et un séducteur délicat ; un sphinx des peupliers ; le petit-fils d’un empereur d’Annam. Nouvelle après nouvelle, se déploie un monde chatoyant dont l’écriture s’attache à trouver l’harmonie. (présentation éditeur)

 

Ce que j'ai aimé :

Pascale Roze nous parle à l'oreille de la vie comme elle va, bon an mal an, avec ses coups de blues, ses coups de folie, ses coups de coeur. Elle évoque la difficulté à prendre les décisions, puis la difficulté d'assumer ses choix sans regrets ni remords. Souvent le passé vient hanter les personnages, à l'improviste il s'invite dans leur vie pendant un cours de danse, au détour d'une phrase, ou bien un soir de solitude, incarné par un fantôme.

Si les personnages marchent sur un fil, la vie finit toujours par reprendre le dessus, comme dans "En mer" ou "Kuta", nouvelles dans lesquelles les personnages frôlent la noyade, mais retrouvent la force de remonter, de continuer à nager à contre courant, pour, finalement, être sauvés. La vie apparaît comme un miracle qu'il faut choyer :

 " Vous avez ce temps, ce temps compté, pour glaner quelques renseignements personnels sur l'amour, pour augmenter le prix de la vie. Ne trainez pas." "Passage de l'amour"

AInsi, cette vie bigarrée peut offrir des surprises, comme cette rencontre inouïe avec un papillon nommé le sphinx des peupliers.

18 nouvelles qui nous parlent de rédemption et d'espoir...

 

Ce que j'ai moins aimé :

Pas sûre que ce soit un recueil qui me marque durablement...
 

Premières phrases :

"Mer plate. Nuit sans lune.Voie lactée, étoiles. Pas un souffle d'air. Si le vent ne se lève pas, ils n'atteindront Ajaccio que demain soir. Ils ont coupé le moteur pour dîner."

 

Vous aimerez aussi :

Du même auteur : Le chasseur zéro

Autre : La patience des buffles sous la pluie

 

D'autres avis :

France Inter ; Bibliobs

 

Passage de l'amour, Pascale Roze, Stock, janvier 2014, 176 p., 18 euros

 

(présentation éditeur)

 
Partager cet article
Repost0