Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

45 articles avec selections et prix litteraires

Sélection lectures de l'été

Publié le par Hélène

Voici quelques idées pour égayer votre été

 

Tout d'abord, c'est le moment où jamais d'investir dans une liseuse, personnellement j'ai choisi la Kobo et j'en suis très satisfaite !

 

Mes meilleurs souvenirs :

Quand j'avais 20 ans j'ai passé un merveilleux été à lire toute La Recherche de Proust, j'en garde un souvenir touchant.

Un autre été j'ai lu tous les Agatha Christie.

Et l'été dernier je me suis plongée avec délices dans Le comte de Monte Cristo

 

Sinon, je vous conseille :

 

Des sagas qu'on ne peut pas lâcher :

Vilhelm Moberg La saga des émigrants

Charles Lewinsky Melnitz

Fletcher Un bûcher sous la neige 

Larry McMurtry Lonesome dove

Dupont La fiancée américaine 

Karitas de Kristin Marja Baldursdottir 

 

Des récits pour illuminer votre été :

Gaudé Le soleil Scorta

Giono Que ma joie demeure

Carole Martinez Coeur cousu

Pascal Quignard Des solidarités mystérieuses

Audur Ava Olafsdottir Rosa candida 

A noter que vient de sortir en poche l'excellent En attendant Bojangles

 

Des policiers prenants  :

Niel Ce qui reste en forêt

Stone Tonton clarinette

Tapply Casco bay

 

Et quelques idées de voyage -ou de repos ...- :

L'été solitaire d'Elisabeth Von Arnim 

Voyage vers le nord de Karel Capek

 

En fonction de votre destination n'hésitez pas à consulter les titres chroniqués ici par pays

 

Mes futures lectures de l'été :

Cet été j'ai décidé de me tourner vers un autre classique incontournable  Les misérables, ainsi que vers quelques textes du Moyen-Age comme Lancelot du lac et Perceval... Si vous souhaitez me rejoindre...

 

Mes autres sélections estivales :

2015 ; 2013 ; 2012 ; 2011

 

Vous pouvez aussi piocher dans mon top 100 et mes coups de coeur en toute saison...

 

Partager cet article

Repost 0

Coups de coeur 2016

Publié le par Hélène

Partager cet article

Repost 0

Idées cadeaux de Noël - Livres

Publié le par Hélène

En première ligne mes coups de coeur de cette rentrée :

- Petit Pays de Gaël Faye, à conseiller également ses albums Pili-Pili sur un croissant au beurre et celui avec le groupe Milk Coffee and Sugar

- The girls de Emma Cline

- Des hommes de peu de foi de Nickolas Butler ou Retour à Little Wing   de lui aussi le magnifique

- Sur les chemins noirs de Sylvain Tesson, et je vous conseille aussi ses autres livres notamment : Une vie à coucher dehors ♥ ♥ ♥ ♥ (Nouvelles) ; Dans les forêts de Sibérie ♥ ♥ (Récit de voyage)Géographie de l’instant ♥ ♥ ♥ ♥ (Récit de voyage)

- Le rouge vif de la rhubarbe de Audur Ava Olafsdottir et ses autres romans : Rosa candida ;  L’embellie L'exception

- Le plus et le moins de Erri De Luca (et ses autres romans aussi : Trois chevaux  ♥ ;  Le jour avant le bonheur , Le contraire de un ♥ (Nouvelles)  ; Le poids du papillon ; En haut à gauche ♥ (Nouvelles) ;  Montedidio ♥ ♥ ; La parole contraire ♥ ♥  ; Le plus et le moins

 

Lus cette année et appréciés :

Romans :

- Les maraudeurs de Tom Cooper

- En Attendant Bojangles de Olivier Bourdeaut

- Nord sud de Elizabeth Gaskell

- Tristesse de la terre de Eric Vuillard

- Suite française de Irène Némirovsky

- Une femme simple et honnête de Robert Goolrick

- Mansfield Park de Jane Austen

- En étrange pays de Karel Schoeman

 

Policiers :

- Surf City de Kem Nunn

- Carnaval de Ray Célestin

- Défense de tuer de Louise Penny

 

BD :

- Les beaux étés de Zidrou et Jordi Lafebre

- Va'a, une saison aux Tuamotu de benjamin Flao et Troubs

- Les équinoxes de Cyril Pedrosa

 

Poésie :

- La poésie sauvera le monde de Jean-Pierre Siméon

- L'inespérée de Christian Bobin et ses autres livres toujours merveilleux (ou presque) : Les ruines du ciel  ♥ ♥ ♥ ; La part manquante ♥ ♥ ; L’homme-joie ♥ ♥ ♥ ;  Eloge du rien ♥ ♥ ♥ ; La dame blanche ♥ ♥ ♥ ; La grande vie ♥ ♥ ; L'épuisement  ♥ ♥ ♥ ♥  

 

Jeunesse :

- Une journée parfaite de Danny Parker

- Sentimento de Carl Norac et Rebecca Dautremer

 

Voyage :

- Grizzly park de Arnaud Devillard

 

Essai :

- Propos sur le bonheur de Alain

 

D'autres idées dans Mes coups de coeur et Idées cadeaux

Partager cet article

Repost 0

Idées cadeaux de Noël - Liseuse

Publié le par Hélène

Je profite de cette liste de Noël pour vous parler de mon expérience avec ma liseuse, que j'ai depuis quelques mois déjà.

Jusqu'ici, j'avais un discours assez vindicatif sur la liseuse, et puis par hasard (#colleguegeek), je me suis retrouvée avec ma première liseuse Kobo Aura.Par la suite j'ai eu la chance de tester la Kobo Aura 2 en septembre grâce à la Fnac, et je suis définitivement conquise.

Avantages :

- L'atout numéro 1 pour moi est le confort de lecture : tout d'abord il est possible de choisir la police, sa taille :

Le modèle de la Kobo Aura 2 est rétro-éclairé, ce qui permet de lire dans l'obscurité sans gêner quiconque.

Ensuite, l'encombrement est moindre, la liseuse est facilement maniable, ce qui est plus qu'appréciable quand on veut partir en vacances avec plusieurs livres sans se retrouver avec une seule paire de tongs pour tout le séjour. Avec sa mémoire interne de 4 Go la Kobo peut contenir jusqu'à 3000 livres, ce qui laisse le temps de voir venir ...

Elle bénéficie d'une autonomie de 2 mois (si on n'utilise pas le Wifi et pour 30 minutes de lecture par jour).

Après, certains gadgets peuvent être appréciables comme la recherche dans le dictionnaire.

Ou encore la recherche dans le livre par mot :

La Kobo offre aussi des recommandations de lecture en fonction de nos goûts : elle m'a proposé Etre ici est une splendeur de Marie Darrieussecq, je ne connaissais pas du tout, je suis assez tentée... Autre gadget, il est possible de consulter ses statistiques de lecture :

Je n'ai pas testé toutes les fonctionnalités, notamment le catalogue en ligne et la possibilité d'acheter directement.

Inconvénients :

Mon seul regret tient au prêt difficile, j'apprécie beaucoup de faire circuler les écrits que j'ai aimés et malheureusement, avec la liseuse, cela reste réduit...

Le prix des livres numériques également peut être un frein, car si l'achat numérique est intéressant pour un livre broché, il ne l'est pas pour un poche...

Bilan :

Je vous la conseille !

 

Voici la présentation officielle de la Kobo Aura 2 :

Faites l’expérience d’une lecture numérique simple et naturelle avec Kobo Aura

Compact et confortable.

Faites l’expérience d’une lecture numérique simple et naturelle avec Kobo Aura et perdez-vous dans votre livre grâce à son écran tactile Carta E Ink de 6 pouces. Le design léger de la Kobo Aura assure un confort de lecture pendant des heures, vous ne voudrez jamais la poser.

Lisez nuit et jour, dans le noir ou en pleine lumière.

Comme vous le feriez avec un livre papier, lisez en plein soleil sans gêne ni reflet ou améliorez votre expérience de lecture en lisant dans l’obscurité complète grâce à l’éclairage ComfortLight réglable intégré. Quelle que soit l’heure de la journée, continuez votre lecture sans vous fatiguer les yeux.

Le compagnon de voyage idéal.

La Kobo Aura est compacte et facile à transporter : vous pouvez l’emmener absolument partout. Grâce à sa capacité de stockage de 3 000 eBooks, vous ne serez jamais à cours de lecture. Avec une autonomie pouvant aller jusqu’à deux mois, vous pouvez lire un eBook en entier sans recharger et profiter de la liberté de laisser votre chargeur à la maison.

Découvrez des possibilités de lecture infinies.

Grâce au Wi-Fi intégré, vous avez accès aux plus de 3 millions de titres de la librairie en ligne Kobo by Fnac. Ainsi, vous trouverez toujours votre nouveau titre préféré à portée de doigts. Recevez des recommandations personnalisées en fonction de vos habitudes et de vos évaluations de lecture ainsi que de critiques de bibliophiles comme vous.

Une liseuse ouverte

Par ailleurs, Kobo Aura est une liseuse numérique ouverte. Vous pouvez lire un nombre incroyable de types de fichiers. Contrairement à d'autres modèles concurrents pour lesquels vous êtes contraints d'acheter dans la libraire du constructeur, les liseuses Kobo by Fnac vous laissent libre de choisir l'origine de vos fichiers et de la librairie (sous réserve que le format soit compatible).

 

Pour des tests plus techniques : http://www.lesnumeriques.com/liseuse/kobo-aura-edition-2-p34957/test.html

 

Partager cet article

Repost 0

Un mois, un éditeur. Les éditions Cambourakis

Publié le par Hélène

Sandrine de Tête de Lecture nous a proposé de nous intéresser chaque mois à des éditeurs peu représentés sur nos blogs. Pour ce mois d'octobre, elle a choisi la maison d'édition Cambourakis. Je la rejoins avec plaisir dans cette initiative qui met en lumière des maisons d'édition sans doute plus discrètes, mais néanmoins de qualité.

Cambourakis est une maison d'édition française proposant des bandes dessinées, de la littérature adulte et jeunesse et des ouvrages en sciences humaines. Elle a été fondée en 2006 à Paris par Frédéric Cambourakis, ancien libraire.

Ainsi je vous parlerai prochainement de deux bandes dessinées de cet éditeur : Bookhunter de Jason Shiga et Tristes cendres de Mikel Begona et Inaket

Voici les autres titres que vous trouverez déjà sur Lecturissime, par ordre de préférence (cliquez sur les couvertures pour lire mon billet !) :

Alors qu’il vadrouille en forêt par un beau jour d’été, Abie, petit garçon de quatre ans, bute sur le corps d’un homme étendu au milieu des fougères et des rhododendrons, en ce charmant coin de campagne anglaise. Harry est mort, et son cadavre est bien encombrant pour les membres de la petite communauté qui peuple la lande de Sparrowswick. Plusieurs fois découvert, caché, enterré, exhumé au cours d’une même journée, le défunt déclenche une série de quiproquos, et sera le révélateur des turpitudes secrètes des villageois, qui tous ont de bonnes raisons de craindre d’être accusés de meurtre. Mais l’incident, cause de beaucoup d’angoisse, encouragera également le rapprochement de quelques êtres, les situations aigues stimulant semble-t-il sentiments et passions...

 

A la manière du Je me souviens de Perec, Zeina Abirached évoque des scènes de son enfance et de son adolescence à Beyrouth, dans un Liban en guerre, jusqu'à son départ pour Paris en 2006.

 

Orphelin, Titou est recueilli par son grand-père, solitaire et excentrique, porté sur le jeu et la bouteille, réfractaire à toutes les contraintes sociales, travail et impôts en premier lieu.
Malgré quelques divergences de caractère - Titou a la passion des clôtures, Pépé Jake les déteste - le duo fonctionne bien, et mieux encore du jour où déboule Canadèche, canard boulimique hautement sympathique, qui devient leur inséparable compagnon.

 

Roman épicurien d'amour et de vigne, le Vin de longue vie se déroule dans la campagne roumaine, sous le soleil, à l'ombre des souvenirs. Au jeune juge qui vient d'être nommé, tous les notables du village parlent de maître Manole, le boyard, propriétaire de l'immense vigne. Celui-ci attirerait des femmes dans sa demeure, dont elles ne ressortiraient jamais ; il userait également de sortilèges, et son extraordinaire longévité en serait la conséquence.

 

Partager cet article

Repost 0

Mes coups de coeur anglais

Publié le par Hélène

Voici une petite sélection de mes coups de coeur pour le Mois anglais :

 

 A quand les bonnes nouvelles de Kate ATKINSON Un roman drôle et profond à la fois, dans lequel chacun peut trouver les réponses à certaines des questions qu'il se pose.  

 

Lady Susan de Jane AUSTEN Le portrait d'une manipulatrice hors pair 

 

Expiation de Ian McEWAN Un chef d'oeuvre appelé à devenir un classique !

 

Pourquoi être heureux quand on peut être normal ? de Jeanette WINTERSON : Jeanette Winterson revient ici sur son enfance passée auprès d'une mère adoptive rigoriste obsédée par sa religion, l'Enfer, le Mal et toute leur bande... Une mère qui l'a mise à la porte parce qu'elle préférait les filles aux garçons.

 

 Sucré, salé, poivré de Mary Wesley Une satire sociale de la société anglaise des années 70 menée tambour battant. 

 

La chute du British Museum  Un roman très drôle

 

 Ma cousine Rachel de  Daphné du Maurier et  Mary Anne

 

GASKELL Elizabeth Nord Sud  Mon premier roman industriel !

 

HARDY Thomas Les forestiers ; Loin de la foule déchaînée de Thomas Hardy A travers de beaux portaits simples et sincères, Thomas Hardy nous mène vers une réflexion profonde sur les fondements de l'être, sur le mariage et ses vicissitudes, et sur les valeurs que l'on porte en soi.

 

 Jack Rosenblum rêve en anglais de Natasha Solomons Un véritable enchantement que ce petit roman. conte de fée loufoque et savoureux !

 

HUTH Angela Les filles de Hallows Farm  Un beau roman sur cette période de l'histoire vue du point de vue de ceux qui restent à terre ...

 

 

Ecosse :

 

http://www.akaoka.com/

 

Un bûcher sous la neige de Susan FLETCHER : un roman ensorcelant se déroulant dans l'Ecosse du XVIIèe siècel

Un monde ouvert de Kenneth WHITE : un recueil de poésie 

Dans l'oeil du faucon de Kathleen Jamie

 

BD :

 

 Le singe de Hartlepool de Wilfrid LUPANO et Jérémie MOREAU

 

POLICIERS : 

 

Les John HARVEY : De chair et de sang de John HARVEY ;  Le deuil et l’oubli de John HARVEY ; Lignes de fuite de John Harvey ;Cold in hand de John HARVEY  

Les Peter ROBINSON : Bad Boy de Peter ROBINSON ; 

WADDELL Dan Code 1879

 

 

Partager cet article

Repost 0

Les coups de cœur de Denis Cheissoux- Littérature jeunesse

Publié le par Hélène

Denis Cheissoux officie notamment sur France Inter : 

"Vélo, sac à dos, magnéto, radio... les passions de Denis Cheissoux riment sur France Inter, où depuis plus de 30 ans l’amoureux de la nature nous donne rendez-vous ("L’oreille en coin", "L’as tu lu mon p’tit loup", "Hexagonale poursuite", "Chassez le naturel", "Tout s’explique"…). Membre des Journalistes Ecrivains pour la Nature et l’Environnement, Président de la Commission Nationale de Terminologie de l’Environnement, Denis entre deux cyclo reportages, sillonne les chemins de traverse de la télévision et collabore à "Terre Sauvage". "CO2 mon amour" a reçu le Prix 2008 de la meilleure émission de la Communauté des Radios Francophones Publiques."

En 2014, il proposait ses coups de coeur de l’émission L’as-tu lu mon p’tit loupVoici sa sélection (oui je sais je vous la présente deux ans après mais comme ce sont des classiques inconditionnels, le temps n'a pas de prise sur eux...) 

Les coups de cœur de Denis Cheissoux :

Partager cet article

Repost 0

Mon top 100

Publié le par Hélène

Français :

Bobin au choix  Les ruines du ciel  L’homme-joie Eloge du rien  ; La dame blanche  ; L'épuisement 

Besson L'arrière saison

Brunel Contes zen

Choplin La nuit tombée

Chamoiseau Le papillon et la lumière

Dugain La chambre des officiers

Fermine Neige

Ferney Grâce et dénuement

Gaudé Le soleil Scorta

Gallay Les déferlantes

Giono Que ma joie demeure

Humbert L'origine de la violence

Hunzinger La survivance

Carole Martinez Coeur cousu

Léon Mazzella Les bonheurs de l'aube

Martin Pavloff Matin brun

Marcel Proust A la recherche du temps perdu

Raymond Queneau Zazie dans le métro

Pascal Quignard Des solidarités mystérieuses

Vallejo Les soeurs brelan

Théâtre : 

Anouilh Antigone

 

Européens :

 

Royaume-Uni :

Austen Persuasion 

Wilkie Collins Armadale

Durrell Ma famille et autres animaux

Follett Les piliers de la terre

Fletcher Un bûcher sous la neige 

Von Arnim L'été solitaire

Wood Le complexe d'Eden Bellwether

Nuala O'Faolain Best love Rosie (Irlande)

Agus Battements d'ailes (Italie)

De Luca Trois chevaux (Italie)

Mario Rigoni Stern En attendant l'aube (Italie)

Franceschini Dans les veines ce fleuve d'argent (Italie)

Henrichs La joueuse d'échecs (Allemagne)

Patrick Suskind Le parfum (Allemagne)

Flemming Jensen Imaqa (Danemark)

Jorn Riel Les racontars celtiques (Danemark)

Andrei Kourkov Laitier de nuit (Ukraine)

Charles Lewinsky Melnitz (Suisse)

Henning Mankell Comedia infantil (Suède)

Vilhelm Moberg La saga des émigrants (Suède)

Audur Ava Olafsdottir Rosa candida (Islande)

Sofi Oksanen Purge (Finlande)

Rosa Montero La fille du cannibale (Espagne)

Jorge Le vent qui siffle dans les grues (Portugal)

 

Asiatiques : 

Adiga Le tigre blanc (Inde)

Wajdi Mouawad Anima (Liban)

Tschinag La fin du chant (Mongolie)

Zoya Pirzad Le jour avant Pâques (Iran)

 

Américains

Bass Là où se trouvait la mer

Dean Moore Petit traité de philosophie naturelle 

Fromm Indian creek

Golden Geisha

Guthrie La captive aux yeux clairs

Hubbell Une année à la campagne

Kressmann Taylor Inconnu à cette adresse

Harper Lee Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Jack London Smoke Bellew

Norman MacLean La rivière du sixième jour

Larry McMurtry Lonesome dove

Dan O'Brien Brendan prairie

Eden Robinson Les esprits de l'océan

Glendon Swarthout Homesman

Canada : 

Dupont La fiancée américaine 

Jacques Poulin La tournée d'automne 

Lucie Lachapelle Rivière Mékiskan 

 

Jacques Roumain Gouverneurs de la rosée (Haïti)

 

Amérique du Sud :

Elsa Osorio Luz ou le temps sauvage (Argentine)

Antonio Skarmeta Une ardente patience (Chili)

 

Australiens :

Cook Le koala tueur

 

Africains

Koffi Kwahule Les recluses (Côte d'ivoire)

Chimamanda Ngozi Adichie L'hibiscus pourpre (Rwanda)

Karel Schoeman En étrange pays (Afrique du Sud)

 

Récit de voyage :

David Lefevre Solitudes australes

Tesson Dans les forêts de Sibérie

 

Policiers :

Bard La frontière

James Lee Burke Swan Peak

Chesbro Bone

Carr La chambre ardente

Edwardson Un cri si lointain

Ferey Mapuche

Tony Hillerman

Harvey De chair et de sang

Indridason La rivière noire

Lehane Gone baby gone

Lansdale Le mambo des deux ours

Mithell La morsure du lézard

Meyer L'âme du chasseur

Manook Yeruldelgger

Niel Ce qui reste en forêt

Staalesen Pour le meilleur et pour le pire

Sylvain Passage du désir

Stone Tonton clarinette

Jack Trevor Story Mais qui a tué Harry

Truc Le dernier lapon

Tapply Casco bay

Vargas

Williams Fantasia chez les ploucs

Westlake Pierre qui roule

 

et à part Thomas La patience des buffles sous la pluie

 

Partager cet article

Repost 0

Les dix ans de Gallmeister...

Publié le par Hélène

ça se fête !

Avant il y avait les 10/18, la collection "Terres d'Amérique" chez Albin Michel. La claque de "Là où se trouvait la mer", le serrement de coeur à la lecture de "Dalva", l'univers indien vu de l'intérieur avec Sherman Alexie...  Des grands espaces, des hommes aux valeurs fortes, une nature-refuge.

Puis en 2006, miracle, une maison d'édition se crée, entièrement consacré à ces récits de "L'Amérique grandeur nature" 

Depuis 2006, les éditions Gallmeister se consacrent à la découverte des multiples facettes de la littérature américaine, devenant ainsi l'unique éditeur français à se spécialiser exclusivement dans ce domaine. D’est en ouest, les auteurs américains décrivent et interrogent les beautés et les contradictions de leur immense territoire et de ses habitants. Détectives privés de la côte ouest ou guides de pêches de la côte est, traders new-yorkais ou cow-boys mélancoliques sont autant de représentations d'une Amérique plurielle. Ces icônes mythiques, sous la plume d’auteurs rompus à l’observation d’un monde en perpétuelle mutation, deviennent des compagnons de choix pour la découverte de ce fascinant continent. 

Dans la lignée de Thoreau ou d'Emerson, des auteurs comme Edward AbbeyRick Bass ou Pete Fromm se font les observateurs subtils du monde naturel. Leurs écrits ne prennent pas simplement la nature pour cadre : ils en font un élément central de la narration, qui marque profondément le destin des hommes. D’autres auteurs comme Craig Johnson, Trevanian ouBenjamin Whitmer représentent la part d’ombre de cette littérature et nous guident dans les dédales obscurs de la société américaine à travers leurs romans policiers. Dignes héritiers de Kerouac ou de Vonnegut, certains écrivains comme Tom Robbins ou William Wharton portent quant à eux un regard frondeur et critique sur l’american way of life, pointant les failles du rêve américain."

Mes premières lectures fébriles  Ma famille et autres animaux Petit traité de philosophie naturelle  ; Indian creek ; L'or des fous  Toutes des coups de foudre...

La claque de Sukkwan island et de sa page 113, roman qui m'a permis de rencontré Oliver Gallmerister en 2010 dans le cadre du Prix des lecteurs de l'Express. Un homme bienveillant, accueillant, accessible qui m'a conseillé de lire Le gang de la clé à mollette, un de ses préférés de son catalogue. A noter que c'est aussi après cette soirée que j'ai décidé d'ouvrir mon propre blog. 

Plus tard Lonesome dove  qui a marqué le début de ma passion pour les Cow-boys partagée par Keisha. 

Les débats passionnés avec Juliette the first pour savoir qui de Stoney (Dérive sanglante et Casco bay)  ou de Dahlgren (La rivière de sang) était le plus sexy (Dahlgren for ever)

Les fous rire avec d'autres blogueurs-lecteurs à la lecture du Le signal  parce qu'on ne comprenait rien à cette histoire de balise

Les cow-boys encore et toujours avec les excellents  Contrée indienne ; Le tireur ;  Homesman ; La colline des potences 

La découverte de Johnson après plusieurs essais infructueux  (Dark horse)

Les autres McMurtry en espérant retrouver le frisson de Lonesome Dove : La dernière séance ; Texasville ; Et tous mes amis seront des inconnus de Larry McMURTRY ; Saloon des derniers mots doux 

Les Ross McDonald et leur univers surranné : La côte barbare ; Cible mouvante ; Noyade en eau douce

Et les autres aimés :  Alaska ;Montana 1948 ;Avant la nuit de Pete Fromm ; moins aimés : Désolations ; Animaux solitaires ; Même les truites ont le vague à l'âme Totally killer de Greg Olear 

 

Y revenir comme on revient au port, pour se ressourcer, retrouver les siens et un monde connu avec des valeurs auxquelles on s'identifie comme avec  Lettres pour le monde sauvage

 

Et j'ai quand même fini par suivre de conseil du grand chef et découvert l'univers déjanté du 

Le gang de la clé à mollette 

 

Au total 31 titres lus, il était donc simple pour moi de m'inscrire au challenge de Lea Touch Book, d'autant plus que ma PAL regorge bien sûr de titres qui m'attendent sagement :

La dernière frontière (Lu, billet prévu demain) ;

Sortilèges de l'ouest de Schultheis ;

L'homme qui marchait sur la lune ;

Testament d'un pêcheur à la mouche ;

Rencontres avec l'archidruide  ;

Rêves arctiques ;

En vol de Tennant ;

Le livre de yaak de Rick Bass ;

Truites de cie de Gierach ;

Le camp des morts de Johnson

 

Pour conclure je n'aurai qu'un seul mot : merci Oliver ! et merci à son équipe, Marie-Anne, Ekaterina toujours à l'écoute !

Partager cet article

Repost 0

Mon top 2015

Publié le par Hélène

Des inclassables 

Petit miracle et autres essais de Barbara Kingsolver  parce que "Les trésors que je porte au plus près de mon coeur sont des choses que je ne peux pas posséder : la courbe du front d'une petite fille de cinq ans, de profil, et l'espérance vulnérable de la main qui prend la mienne pour traverser la rue. Le chant matinal des oiseaux dans une forêt. L'intensité de la lumière un quart d'heure avant la fin du jour ; la nuance d'un coucher de soleil sur la montagne ; la sphère mûre de ce même soleil bas dans un ciel poussiéreux, dans une photographie saisissante prise en Afghanistan." p;  37

Dans l'oeil du faucon de Kathleen Jamie  parce qu'elle nous apprend à regarder le monde qui nous entoure d'un oeil neuf.

 

@lecturissime

@lecturissime

L'épuisement de Christian Bobin  parce qu'une année sans lui serait inachevée...

L'été solitaire d'Elisabeth Von Arnim parce que "Ne serait-ce pas délicieux, ne serait-ce pas merveilleux, un été de solitude ? Pendant des semaines, quel bonheur de se réveiller en sachant qu'on est à soi, rien qu'à soi et à personne d'autre ?"

Voyage vers le nord de Karel Capek parce que "Je sais que tout cela ne mérite pas d'être raconté, et que d'autres que moi en ont vu cent fois plus : mais je suis patriote européen et si je ne devais plus jamais rien voir, je dirais jusqu'à ma mort : "J'ai vu la grandeur du monde." Peut-être que notre planète refroidira un jour - ou que nous nous en chargerons, nous les hommes ; nous mettrons alors une telle pagaille qu'il n'y aura même plus de mouettes pour crier au-dessus des mers. Mais, quand bien même nous découperions les uns les autres en petits morceaux nous ne pourrions pas entamer la grandeur du monde. Je sais, ce n'est pas d'un grand réconfort ; nous vivons des heures sombres, et notre coeur est empli d'inquiétude ; mais le monde est grand." 

 

Des romans :

Quelques classiques : Ma cousine rachel de Daphné du Maurier et Que ma joie demeure de Giono "Pourtant, des fois, le soir, seul au bord des routes, assis à côté de mon petit sac, en regardant venir la nuit, regardant s'en aller le petit vent dans la poussière sentant l'herbe, écoutant le bruit des forêts, j'avais parfois presque le temps de voir mon bonheur. C'était comme le saut de la puce : elle est là, elle est partie, mais j'étais heureux et libre."

Des québécois : Champagne de Monique Proulx et Rivière Mékiskan de Lucie Lachapelle

Des chouchous : Seule Venise de Claudie Gallay et Chemins de Michèle Lesbre  "La vie était ainsi, pleine de dangers, mais aussi de moments radieux qu'il fallait saluer comme tels."

Une belle surprise islandaise : Karitas de Kristin Marja Baldursdottir 

 

Des bulles :

Un océan d'amour

Le grand méchant renard

Nouvelles graphiques d'Afrique 

Quatre soeurs

Moby dick 

 

De la poésie pour enchanter le quotidien :

Bleu de travail de Thomas Vinau parce que "Rien n'est promis à part la nuit. Mais la lumière a mille peaux. Je viens de voir à l'instant un lapin qui joue du piano. Alors.

A l'orient de tout de François Cheng 

"Ne laisse en ce lieu, passant

Ni les trésors de ton corps

Ni les dons de ton esprit

Mais quelques traces de pas

 

Afin qu'un jour le vent fort

A ton rythme s'initie

A ton silence à ton cri

Et fixe enfin ton chemin"

 

Des policiers pour s'évader intelligemment :

Ce qui reste en forêt de Colin Niel

Swan peak de James Lee Burke 

 

De la jeunesse pour passer le flambeau de la passion :

Je m'ennuie de Black et Ridpath Ohi

Mon ami  Jim de Crowther 

Max et les poissons de Sophie Adriansen

 

Et pour finir... de l'art 

parce que "L'art sauvera le monde" (Dostoïevski) :

Hokusai 

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 > >>