Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

selections et prix litteraires

Mon top 100

Publié le par Hélène

Français :

Bobin au choix  Les ruines du ciel  L’homme-joie Eloge du rien  ; La dame blanche  ; L'épuisement 

Besson L'arrière saison

Brunel Contes zen

Choplin La nuit tombée

Chamoiseau Le papillon et la lumière

Dugain La chambre des officiers

Fermine Neige

Ferney Grâce et dénuement

Gaudé Le soleil Scorta

Gallay Les déferlantes

Giono Que ma joie demeure

Humbert L'origine de la violence

Hunzinger La survivance

Carole Martinez Coeur cousu

Léon Mazzella Les bonheurs de l'aube

Martin Pavloff Matin brun

Marcel Proust A la recherche du temps perdu

Raymond Queneau Zazie dans le métro

Pascal Quignard Des solidarités mystérieuses

Vallejo Les soeurs brelan

Théâtre : 

Anouilh Antigone

 

Européens :

 

Royaume-Uni :

Austen Persuasion 

Wilkie Collins Armadale

Durrell Ma famille et autres animaux

Follett Les piliers de la terre

Fletcher Un bûcher sous la neige 

Von Arnim L'été solitaire

Wood Le complexe d'Eden Bellwether

Nuala O'Faolain Best love Rosie (Irlande)

Agus Battements d'ailes (Italie)

De Luca Trois chevaux (Italie)

Mario Rigoni Stern En attendant l'aube (Italie)

Franceschini Dans les veines ce fleuve d'argent (Italie)

Henrichs La joueuse d'échecs (Allemagne)

Patrick Suskind Le parfum (Allemagne)

Flemming Jensen Imaqa (Danemark)

Jorn Riel Les racontars celtiques (Danemark)

Andrei Kourkov Laitier de nuit (Ukraine)

Charles Lewinsky Melnitz (Suisse)

Henning Mankell Comedia infantil (Suède)

Vilhelm Moberg La saga des émigrants (Suède)

Audur Ava Olafsdottir Rosa candida (Islande)

Sofi Oksanen Purge (Finlande)

Rosa Montero La fille du cannibale (Espagne)

Jorge Le vent qui siffle dans les grues (Portugal)

 

Asiatiques : 

Adiga Le tigre blanc (Inde)

Wajdi Mouawad Anima (Liban)

Tschinag La fin du chant (Mongolie)

Zoya Pirzad Le jour avant Pâques (Iran)

 

Américains

Bass Là où se trouvait la mer

Dean Moore Petit traité de philosophie naturelle 

Fromm Indian creek

Golden Geisha

Guthrie La captive aux yeux clairs

Hubbell Une année à la campagne

Kressmann Taylor Inconnu à cette adresse

Harper Lee Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Jack London Smoke Bellew

Norman MacLean La rivière du sixième jour

Larry McMurtry Lonesome dove

Dan O'Brien Brendan prairie

Eden Robinson Les esprits de l'océan

Glendon Swarthout Homesman

Canada : 

Dupont La fiancée américaine 

Jacques Poulin La tournée d'automne 

Lucie Lachapelle Rivière Mékiskan 

 

Jacques Roumain Gouverneurs de la rosée (Haïti)

 

Amérique du Sud :

Elsa Osorio Luz ou le temps sauvage (Argentine)

Antonio Skarmeta Une ardente patience (Chili)

 

Australiens :

Cook Le koala tueur

 

Africains

Koffi Kwahule Les recluses (Côte d'ivoire)

Chimamanda Ngozi Adichie L'hibiscus pourpre (Rwanda)

Karel Schoeman En étrange pays (Afrique du Sud)

 

Récit de voyage :

David Lefevre Solitudes australes

Tesson Dans les forêts de Sibérie

 

Policiers :

Bard La frontière

James Lee Burke Swan Peak

Chesbro Bone

Carr La chambre ardente

Edwardson Un cri si lointain

Ferey Mapuche

Tony Hillerman

Harvey De chair et de sang

Indridason La rivière noire

Lehane Gone baby gone

Lansdale Le mambo des deux ours

Mithell La morsure du lézard

Meyer L'âme du chasseur

Manook Yeruldelgger

Niel Ce qui reste en forêt

Staalesen Pour le meilleur et pour le pire

Sylvain Passage du désir

Stone Tonton clarinette

Jack Trevor Story Mais qui a tué Harry

Truc Le dernier lapon

Tapply Casco bay

Vargas

Williams Fantasia chez les ploucs

Westlake Pierre qui roule

 

et à part Thomas La patience des buffles sous la pluie

 

Partager cet article
Repost0

Les dix ans de Gallmeister...

Publié le par Hélène

ça se fête !

Avant il y avait les 10/18, la collection "Terres d'Amérique" chez Albin Michel. La claque de "Là où se trouvait la mer", le serrement de coeur à la lecture de "Dalva", l'univers indien vu de l'intérieur avec Sherman Alexie...  Des grands espaces, des hommes aux valeurs fortes, une nature-refuge.

Puis en 2006, miracle, une maison d'édition se crée, entièrement consacré à ces récits de "L'Amérique grandeur nature" 

Depuis 2006, les éditions Gallmeister se consacrent à la découverte des multiples facettes de la littérature américaine, devenant ainsi l'unique éditeur français à se spécialiser exclusivement dans ce domaine. D’est en ouest, les auteurs américains décrivent et interrogent les beautés et les contradictions de leur immense territoire et de ses habitants. Détectives privés de la côte ouest ou guides de pêches de la côte est, traders new-yorkais ou cow-boys mélancoliques sont autant de représentations d'une Amérique plurielle. Ces icônes mythiques, sous la plume d’auteurs rompus à l’observation d’un monde en perpétuelle mutation, deviennent des compagnons de choix pour la découverte de ce fascinant continent. 

Dans la lignée de Thoreau ou d'Emerson, des auteurs comme Edward AbbeyRick Bass ou Pete Fromm se font les observateurs subtils du monde naturel. Leurs écrits ne prennent pas simplement la nature pour cadre : ils en font un élément central de la narration, qui marque profondément le destin des hommes. D’autres auteurs comme Craig Johnson, Trevanian ouBenjamin Whitmer représentent la part d’ombre de cette littérature et nous guident dans les dédales obscurs de la société américaine à travers leurs romans policiers. Dignes héritiers de Kerouac ou de Vonnegut, certains écrivains comme Tom Robbins ou William Wharton portent quant à eux un regard frondeur et critique sur l’american way of life, pointant les failles du rêve américain."

Mes premières lectures fébriles  Ma famille et autres animaux Petit traité de philosophie naturelle  ; Indian creek ; L'or des fous  Toutes des coups de foudre...

La claque de Sukkwan island et de sa page 113, roman qui m'a permis de rencontré Oliver Gallmerister en 2010 dans le cadre du Prix des lecteurs de l'Express. Un homme bienveillant, accueillant, accessible qui m'a conseillé de lire Le gang de la clé à mollette, un de ses préférés de son catalogue. A noter que c'est aussi après cette soirée que j'ai décidé d'ouvrir mon propre blog. 

Plus tard Lonesome dove  qui a marqué le début de ma passion pour les Cow-boys partagée par Keisha. 

Les débats passionnés avec Juliette the first pour savoir qui de Stoney (Dérive sanglante et Casco bay)  ou de Dahlgren (La rivière de sang) était le plus sexy (Dahlgren for ever)

Les fous rire avec d'autres blogueurs-lecteurs à la lecture du Le signal  parce qu'on ne comprenait rien à cette histoire de balise

Les cow-boys encore et toujours avec les excellents  Contrée indienne ; Le tireur ;  Homesman ; La colline des potences 

La découverte de Johnson après plusieurs essais infructueux  (Dark horse)

Les autres McMurtry en espérant retrouver le frisson de Lonesome Dove : La dernière séance ; Texasville ; Et tous mes amis seront des inconnus de Larry McMURTRY ; Saloon des derniers mots doux 

Les Ross McDonald et leur univers surranné : La côte barbare ; Cible mouvante ; Noyade en eau douce

Et les autres aimés :  Alaska ;Montana 1948 ;Avant la nuit de Pete Fromm ; moins aimés : Désolations ; Animaux solitaires ; Même les truites ont le vague à l'âme Totally killer de Greg Olear 

 

Y revenir comme on revient au port, pour se ressourcer, retrouver les siens et un monde connu avec des valeurs auxquelles on s'identifie comme avec  Lettres pour le monde sauvage

 

Et j'ai quand même fini par suivre de conseil du grand chef et découvert l'univers déjanté du 

Le gang de la clé à mollette 

 

Au total 31 titres lus, il était donc simple pour moi de m'inscrire au challenge de Lea Touch Book, d'autant plus que ma PAL regorge bien sûr de titres qui m'attendent sagement :

La dernière frontière (Lu, billet prévu demain) ;

Sortilèges de l'ouest de Schultheis ;

L'homme qui marchait sur la lune ;

Testament d'un pêcheur à la mouche ;

Rencontres avec l'archidruide  ;

Rêves arctiques ;

En vol de Tennant ;

Le livre de yaak de Rick Bass ;

Truites de cie de Gierach ;

Le camp des morts de Johnson

 

Pour conclure je n'aurai qu'un seul mot : merci Oliver ! et merci à son équipe, Marie-Anne, Ekaterina toujours à l'écoute !

Partager cet article
Repost0

Mon top 2015

Publié le par Hélène

Des inclassables 

Petit miracle et autres essais de Barbara Kingsolver  parce que "Les trésors que je porte au plus près de mon coeur sont des choses que je ne peux pas posséder : la courbe du front d'une petite fille de cinq ans, de profil, et l'espérance vulnérable de la main qui prend la mienne pour traverser la rue. Le chant matinal des oiseaux dans une forêt. L'intensité de la lumière un quart d'heure avant la fin du jour ; la nuance d'un coucher de soleil sur la montagne ; la sphère mûre de ce même soleil bas dans un ciel poussiéreux, dans une photographie saisissante prise en Afghanistan." p;  37

Dans l'oeil du faucon de Kathleen Jamie  parce qu'elle nous apprend à regarder le monde qui nous entoure d'un oeil neuf.

 

@lecturissime

@lecturissime

L'épuisement de Christian Bobin  parce qu'une année sans lui serait inachevée...

L'été solitaire d'Elisabeth Von Arnim parce que "Ne serait-ce pas délicieux, ne serait-ce pas merveilleux, un été de solitude ? Pendant des semaines, quel bonheur de se réveiller en sachant qu'on est à soi, rien qu'à soi et à personne d'autre ?"

Voyage vers le nord de Karel Capek parce que "Je sais que tout cela ne mérite pas d'être raconté, et que d'autres que moi en ont vu cent fois plus : mais je suis patriote européen et si je ne devais plus jamais rien voir, je dirais jusqu'à ma mort : "J'ai vu la grandeur du monde." Peut-être que notre planète refroidira un jour - ou que nous nous en chargerons, nous les hommes ; nous mettrons alors une telle pagaille qu'il n'y aura même plus de mouettes pour crier au-dessus des mers. Mais, quand bien même nous découperions les uns les autres en petits morceaux nous ne pourrions pas entamer la grandeur du monde. Je sais, ce n'est pas d'un grand réconfort ; nous vivons des heures sombres, et notre coeur est empli d'inquiétude ; mais le monde est grand." 

 

Des romans :

Quelques classiques : Ma cousine rachel de Daphné du Maurier et Que ma joie demeure de Giono "Pourtant, des fois, le soir, seul au bord des routes, assis à côté de mon petit sac, en regardant venir la nuit, regardant s'en aller le petit vent dans la poussière sentant l'herbe, écoutant le bruit des forêts, j'avais parfois presque le temps de voir mon bonheur. C'était comme le saut de la puce : elle est là, elle est partie, mais j'étais heureux et libre."

Des québécois : Champagne de Monique Proulx et Rivière Mékiskan de Lucie Lachapelle

Des chouchous : Seule Venise de Claudie Gallay et Chemins de Michèle Lesbre  "La vie était ainsi, pleine de dangers, mais aussi de moments radieux qu'il fallait saluer comme tels."

Une belle surprise islandaise : Karitas de Kristin Marja Baldursdottir 

 

Des bulles :

Un océan d'amour

Le grand méchant renard

Nouvelles graphiques d'Afrique 

Quatre soeurs

Moby dick 

 

De la poésie pour enchanter le quotidien :

Bleu de travail de Thomas Vinau parce que "Rien n'est promis à part la nuit. Mais la lumière a mille peaux. Je viens de voir à l'instant un lapin qui joue du piano. Alors.

A l'orient de tout de François Cheng 

"Ne laisse en ce lieu, passant

Ni les trésors de ton corps

Ni les dons de ton esprit

Mais quelques traces de pas

 

Afin qu'un jour le vent fort

A ton rythme s'initie

A ton silence à ton cri

Et fixe enfin ton chemin"

 

Des policiers pour s'évader intelligemment :

Ce qui reste en forêt de Colin Niel

Swan peak de James Lee Burke 

 

De la jeunesse pour passer le flambeau de la passion :

Je m'ennuie de Black et Ridpath Ohi

Mon ami  Jim de Crowther 

Max et les poissons de Sophie Adriansen

 

Et pour finir... de l'art 

parce que "L'art sauvera le monde" (Dostoïevski) :

Hokusai 

Partager cet article
Repost0

Mois du Québec - Bilan

Publié le par Hélène

 

Dans le cadre du mois du Québec organisé par Karine et Yueyin, voici mes découvertes - assez mitigées :

J'ai souhaité inspecter de plus près l'univers de Monique Proulx dont j'avais tant apprécié le Champagne. Malheureusement, je n'ai pas retrouvé le charme qui m'avait tant plus dans Les aurores montréales ni dans Le coeur est un muscle involontaire. 

Je me suis alors tournée vers une valeur sûre, Jacques Poulin qui m'enchante avec son univers poétique peuplé de marées et de chats. Mais là encore, une déception m'attendait car ses grandes marées m'ont semblé bien plus pessimiste que ses autres écrits...

J'ai ensuite lu des roman glanés ici et là et estampillés "coups de coeur" :

- Coup de coeur Renaud Bray avec La foi du braconnier. Echec.

- Coup de coeur de Karine avec Un ange cornu de Michel Tremblay, une belle découverte.

- Coup de coeur des lecteurs des éditions Points avec Chercher le vent de Guillaume Vigneault, un road movie agréable.

 

Mais pas de véritables coups de coeur pour moi cette année. je vous renvoie donc : 

- à mes chouchous de Jacques Poulin : La tournée d'automne et Le vieux chagrin  

- à mon pavé de l'an dernier, véritable plaisir de lecture La fiancée américaine ; 

- à mes deux coups de coeur québecois Champagne de Monique Proulx et Rivière Mékiskan de Lucie Lachapelle 

 

Découvrez d'autres titres avec les autres participants ICI  ainsi que sur la méga liste de Québec ô trésors 

 

Merci aux organisatrices ! 

 

Partager cet article
Repost0

Le mois italien - Bilan et coups de coeur

Publié le par Hélène

Bilan des lectures de ce mois italien :

Seule Venise de Claudie Gallay

La parole contraire de Erri DE LUCA

Trois fois dés l'aube de Alessandro BARICCO

La petite lumière de Antonio MORESCO

Aurora Guerrera de Anna Maria ORTESE

 

Coups de coeur italiens :

Mes auteurs italiens préférés : 

Silvia Avallone D'acier de Silvia AVALLONE  ; Le lynx  ; Marina Bellezza 

Erri DE LUCA Le jour avant le bonheur de Erri DE LUCA ; Montedidio de Erri DE LUCA ; Trois chevaux de Erri DE LUCA ; Le contraire de un d’Erri DE LUCA ; Le poids du papillon de Erri DE LUCA ; En haut à gauche de Erri DE LUCA ; 

Alessandro BARICCO : Novecento : pianiste d’Alessandro BARICCO

 

Mario RIGONI STERNLes saisons de Giacomo de Mario RIGONI STERN ; Hommes, bois, abeilles de Mario RIGONI STERN

 

Milena AGUSBattements d’ailes de Milena AGUS ; Quand le requin dort de Milena AGUS

 

D'autres : 

Le soleil des Scorta de Laurent GAUDE ;

Pietra viva de Leonor de Recondo

Dans les veines ce fleuve d’argent de Dario FRANCESCHINI 

L'Italie si j'y suis de Philippe FUSARO

 

Côté policiers :

Le matériel du tueur de Gianni BIONDILLO

Gilda PIERSANTI Rouge abattoir de Gilda PIERSANTI  ; Vert Palatino de Gilda PIERSANTI  Bleu catacombes de Gilda PIERSANTI 

Andréa CAMILLERI : La concession du téléphone d’Andréa CAMILLERI ;  La voix du violon  

Donna LEONLa petite fille de ses rêves de Donna LEON

 

Côté BD

Come prima d'ALFRED ; Venise de Taniguchi

 

Divers : Eaux lentes sur Venise de Françoise CRUZ ; 

 

Partager cet article
Repost0

Livres de l'été

Publié le par Hélène

Petite sélection de livres pour l'été :

 

Des sagas inoubliables :

MOBERG  Vilhelm La saga des émigrants

DUPONT Eric La fiancée américaine

 

Des romans prenants :

WOOD Benjamin Le complexe d'Eden Bellwether 

APPACHANA Anjana  L’année des secrets 

AVALLONE Silvia Marina Bellezza 

GALLAY Claudie Les déferlantes 

 

Des westerns entraînants :

GUTHRIE AB The big Sky tome 1 La captive aux yeux clairs

McMURTRY Larry  Lonesome Dove 

 

Des road-movies dépaysants :

LARSEN Reif L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet

Philippe FUSARO L'Italie si j'y suis

 

Des livres estivaux :

Barbara Kingsolver Un été prodigue

Eric Orsenna Deux étés 

JANSON Tove Le livre d'un été

VON ARNIM Elizabeth L'été solitaire 

 

Des policiers haletants :

BURKE James Lee  Swan peak

STONE Nick Tonton clarinette

 

D'autres coups de coeur ici : http://www.lecturissime.com/page-6013015.html

Et si vous avez envie de nature c'est ici : http://www.lecturissime.com/nature.html

 

Lectures de l'été des années passées : 2013 ; 2012 ; 2011

 

Partager cet article
Repost0

Ceux qui restent - Mars

Publié le par Hélène

Une fable marquante dans un village africain qui hésite entre moeurs ancestrales et modernité.

 

Des nouvelles au coeur de l'Inde en pleine évolution.

 

Un classique qui reste inoubliable.

 

Une réécriture du mythe d'Antigone parfaitement maîtrisée.

 

Un album jeunesse touchant.

 

Un roman policier scandinave passionnant.

 

Un récit très original autour d'un concours de "guetteurs de plumes"

 

Un album jeunesse très drôle avec une pointe d'écologie.

Un roman policier au charme durable.

 

Un classique !

 

Une de mes premières lectures de cette auteure islandaise que j'apprécie beaucoup.

 

Un court roman que je ne me lasse pas d'offrir !

 

Une de mes plius belles découvertes poétiques !

 

Une Bd que la vie mouvementée du Quai d'Orsay.

 

Partager cet article
Repost0

Coups de coeur en poche

Publié le par Hélène

Partager cet article
Repost0

Ceux qui restent - Février

Publié le par Hélène

Partager cet article
Repost0

Ceux qui restent - Janvier

Publié le par Hélène

2014

Le petit grumeau illustré de Nathalie JOMARD : ou comment ne pas être une mère parfaite

La descente de Pégase de James Lee Burke : un policier fort et marquant 

Au revoir là-haut de Pierre LEMAITRE  : un prix Goncourt bien mérité ! Le destin atypique de deux rescapés de la guerre 14-18

2013

Le voleur de mort de Tess GERRITSEN  : A travers la traque d'un tueur en série adepte du bistouri, Tess Gerritsen brosse un tableau captivant des débuts de la police scientifique.  

Le dernier lapon de Olivier TRUC  : L'alliance subtile entre ethnologie et intrigue policière

Arrive un vagabond de Robert GOOLRICK 

Anuki de Frédéric MAUPOME et Stéphane SENEGAS : Ma première rencontre avec ce petit indien si attachant. Un album muet à conseiller à tous les petits !

Le héron de Guernica de Antoine CHOPLIN  : un texte magnifique !

Le tireur de Glendon SWARTHOUT : un western profondément humain

Le singe de Hartlepool de Wilfried LUPANO et Jérémie MOREAU   : une histoire cocasse et vraie sur les méfaits de la haine ordinaire !

 2012

Les vagues de Virginia WOOLF : un voyage aux portes de la conscience

Hokusaï de Shotaro ISHNOMORI : une BD qui nous permet de redécouvrir l'univers de ce peintre japonais

La fille du cannibale de Rosa MONTERO : un très beau roman à savourer

2011 :

Poulet aux prunes de Marjane SATRAPI : prix du meilleur album à Angoulême en 2005

Nonnonba de Shigeru MIZUKI : prix du meilleur album à Angoulême en 2007

Un autre monde de Barbara KINGSOLVER : un roman riche, intelligent 

L'homme inquiet de Henning MANKELL : où Wallander tire sa révérence

Antigone de Jean ANOUILH : un personnage pur et fort

Une vie à coucher dehors de Sylvain TESSON : un recueil de nouvelles marquant

Broderies de Marjane SATRAPI : des portraits de femmes fortes 

 

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>