Chasse au trésor de Molly KEANE

Publié le par Hélène

♥ ♥ 

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, après la mort de Sir Roderick, du patriarche du domaine de Ballyroden, le bilan n'est guère reluisant : les héritiers sont ruinés et doivent reconcer au champagne, aux courses, aux mets raffinés. Son fils Sir Philip décide de reprendre les choses en main et pour cela choisit une option qui se veut salvatrice : transformer le château en maison d'hôtes.

Aidé par sa fidèle cousine Véronica, il reçoit donc ses premiers hôtes, trois londoniens fortunés, un homme, sa soeur et sa fille qui veulent goûter au charme de la campagne irlandaise. Mais les autres habitants du château, Consuelo et Hercules, frères et soeurs de Sir Roderick, sont bien décidés à contrecarrer les projets de Philip et ils vont s'organiser pour tenter de chasser les nouveaux locataires et retrouver leur ancien train de vie dispendieux. Pour cela ils intercepteront les télégrammes, proposeront gentiment des bouillotes qui fuient aux locataires, se lieront d'amitié avec les souris et chatons envahissants, feront agoniser les feux de cheminée et soustraieront toute forme de biscuit appétissant. Consuelo et Hercules sont en effet deux adultes agissant comme des enfants, prenant plaisir à patauger dans les flaques pour faire enrager la gouvernante, et fomentant des plans fumeux pour s'échapper aux courses.

Envers et contre tout les locataires résisteront : Eustace est en effet fasciné par tante Anna Rose qui continue d'arpenter le monde en avion privé, recluse dans son univers. Elle soutient de surcroît qu'elle a caché des rubis dans la maison sans se souvenir de l'emplacement de la cachette, ce qui intrigue notre londonien. Quant à sa soeur Dorothy et sa fille Yvonne, elles ont formé des projets de mariage depuis qu'elles ont découvert que Sir Philip est répertorié dans l'annuaire de la noblesse et dans le Bottin Mondain. Yvonne va ainsi mettre beaucoup de bonne volonté pour s'intéresser au calendrier de gestation des animaux de la ferme pour espérer enserrer le bel noble héritier dans ses filets. 

Les personnages cocasses campés par Molly Keane illuminent ces pages vivifiantes. Une fraîcheur souffle sur ce château délabré au lendemain de la seconde guerre mondiale et le rythme endiablé de l'intrigue réchauffe une atmosphère humide d'Irlande hivernale. Molly Keane porte un regard ironique sur son monde : elle-même élevée dans une grande demeure isolée de la campagne irlandaise, son destin était tout tracé : « On attendait de moi que je remplisse mon rôle de jeune fille de la maison, prenne soin des vases de fleurs et m'estime heureuse de chasser à courre trois fois par semaine. » Pour lutter contre l'ennui, elle écrivit des petits romans charmants ainsi que des pièces de théâtre, d'abord en adoptant le pseudonyme de M. J. Farell. Elle porte un regard décalé et écrit ainsi des pages réjouissantes qui reflètent le plaisir d'écrire de leur auteur !

 

Présentation de l'éditeur : Quai Voltaire

Du même auteur : Fragiles serments

D'autres avis : Télérama ; Jérôme ; Clara

 

Chasse au trésor, Molly Keane, traduit de l'anglais (Irlande) par cécile Arnaud, Quai Voltaire,  mai 2014, 272 p., 14.98 euros

Publié dans Littérature Europe

Commenter cet article

cathulu 21/08/2015 15:58

pourquoi pas quand il sera en poche !:)

Hélène 21/08/2015 18:53

Je te le conseille !

zarline 21/08/2015 15:48

L'histoire a l'air sympa donc pourquoi pas. Molly Keane semble être une auteure assez prolifique. En as-tu lu d'autres?

Hélène 21/08/2015 18:54

Oui je l'ai découverte avec "fragiles serments", un peu moins déjanté, plus grave mais tout aussi bien !

Cryssilda 21/08/2015 12:01

Oh tout ce que tu en dis me tente bien, rien que l'Irlande paumée ;-) et puis la couverture est tellement belle ! Je le note pour l'hiver !

Hélène 21/08/2015 18:56

Exactement il conviendra bien à cette saison !

Ariane 20/08/2015 21:15

Tout à fait le genre qui pourrait me plaire.

Hélène 21/08/2015 07:49

Il est très plaisant

jerome 20/08/2015 13:50

C'est un peu foutraque, un peu barré, bref j'avais beaucoup aimé ;)

Hélène 21/08/2015 07:50

Je te rejoins !

Electra 20/08/2015 12:06

Jamais entendu parler ! Une lecture bien estivale .. et le charme irlandais ;-)

Hélène 20/08/2015 13:25

oui une lecture rafraichissante !

luocine 20/08/2015 09:58

je mets moins de commentaires su ton blog , non pas que les livres chroniqués aient moins d'intérêt mais sur ma tablette (celle que j'emmène partout en voyage) ton blog comme quelques autres , je n'y arrive pas. Bref je vais noter ce roman qui me plaît bien

Hélène 20/08/2015 10:20

Je connais bien ça les aléas des commentaires... Merci d'être là malgré tout...

Valérie 20/08/2015 09:20

Je l'ai lu et j'avoue qu'il ne m'en reste pas grand chose.

Hélène 20/08/2015 09:21

J'ai aimé cette atmosphère pluvieuse ! As tu eu mon commentaire sur ton blog ? J'ai galéré pour le valider ?