Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

224 articles avec litterature europe

Impossible de Erri DE LUCA

Publié le par Hélène

♥ ♥

"La vie me fait le même effet. elle renouvelle ses répétitions et sa capacité d'agir sur les détails dans le cadre fixé au mur m'émerveille."

Impossible est le dialogue entre un jeune juge et un vieil homme, ancien révolutionnaire accusé du meurtre d'un ancien camarade de son groupe révolutionnaire ayant trahi la cause et les siens, quarante ans auparavant. En effet, les deux hommes se trouvaient en montagne au même moment, au même endroit sur un sentier escarpé des Dolomites, et l'un d'eux a basculé dans le vide. Le juge est persuadé que le meurtre était prémédité, tenant de la vengeance. Le dialogue rejoint rapidement des questions plus générales sur l'engagement, l'importance de la fraternité "sentiment politique par excellence", car "elle n'exclut personne". "C'est le sentiment qui réunit les fibres d'une communauté, en renforce l'union et produit l'énergie nécessaire afin de se battre pour la liberté et l'égalité."

Ce que j'ai moins aimé :

Je ne suis pas tombée sous le charme cette fois-ci, peut-être en raison de la forme purement dialoguée qui a eu tendance à freiner mon imagination et à transformer le récit en pur dialogue philosophique.

 

Présentation de l'éditeur : Gallimard

Du même auteur : Trois chevaux  ♥ ♥ ♥ ♥ ;  Le jour avant le bonheur ♥ ♥ ♥ ♥, Le contraire de un ♥ ♥ ♥ ♥ (Nouvelles)  ; Le poids du papillon ♥ ♥ ♥ ; En haut à gauche ♥ ♥ ♥ (Nouvelles) ;  Montedidio ♥ ♥ ; La parole contraire ♥ ♥ ♥ ; Le plus et le moins  ♥ ♥ ♥

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article

Repost0

L'été des oranges amères de Claire FULLER

Publié le par Hélène

♥ ♥ 

A 39 ans, Frances prend enfin son envol, après avoir vécu dans l'ombre de sa mère, une femme tyrannique. Elle se sent à part, laide, peu habituée à la vie sociale et n'a jamais connu de relations avec un homme. Elle accepte une mission pour faire état du jardin du domaine de Lyntons, vaste demeure à l'abandon dans la campagne anglaise. Là bas, elle rencontre Pete et Cara, Pete étant lui aussi chargé d'inspecter le manoir. Le couple semble s'intéresser à Frances qui est rapidement fascinée par eux, par leurs attentions, par la fougue de Cara, et ses emportements, elle prend plaisir à les espionner. Peu à peu ses émotions prennent le dessus.

Dans ce huis clos se déroulant durant l'été 69, mensonges et vérités se côtoient jusqu'à la folie. Si dans un premier temps la libération de Frances semble bénéfique, peu à peu, une atmosphère malsaine voit le jour, nourrie par les passions réprouvées des uns et des autres.

Ce que j'ai moins aimé :

Malgré son atmosphère particulière, le fond est noir, entre frustrations et folies.

 

Présentation de l'éditeur : Stock

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article

Repost0

La brodeuse de Winchester de Tracy CHEVALIER

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ 

"Des petites choses naît la grandeur"

Comme de nombreuses autres femmes des années 30, Violet Speedwell est restée célibataire, son promis ayant été sacrifié sur le front. Elle vient d'arriver à Winchester, fuyant une mère aigrie par la mort de son fils, et travaille en tant que sténodactylo pour une compagnie d'assurance, mais ce n'est pas là qu'elle rencontre des personnes susceptibles de la comprendre : ses jeunes collègues ne pensent qu'au mariage et regarde d'un oeil suspicieux cette femme de 38 ans restée célibataire. Mais un beau jour, Violet pousse les portes de l'abbaye de Winchester et découvre un cercle de brodeuses occupées à confectionner des coussins et agenouilloirs sous la férule de Louisa Pesel la fondatrice de ce cercle particulier. Un nouveau monde s'ouvre à elle.

En choisissant une époque précise comme toile de fond dans laquelle s'imposent des personnages marquants, Tracy Chevalier tisse une intrigue qui permet d'aborder des sujets très différents, les uns liés à l'époque comme la condition des femmes, les dégâts collatéraux liés à la guerre, les autres plus universels comme le mariage, le deuil, ou encore les rapports humains souvent complexes. Elle nous plonge dans une jolie histoire qui manque peut-être un peu d'aspérités, mais qui permet de passer un bon moment de lecture.

Présentation de l'éditeur : Editions la Table Ronde

Du même auteur : Prodigieuses créatures     ;  La dernière fugitive ♥ ♥ ♥ ; A l'orée du verger ♥ ♥ ♥  ; Le récital des anges ♥ ♥

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

 

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article

Repost0

La vie mensongère des adultes de Elena FERRANTE

Publié le par Hélène

 

♥ ♥

L'année de ses douze ans, Giovanna surprend une conversation dans laquelle son père la compare à Vittoria, une tante dont la famille s'est éloignée pour d'obscures raisons. La jeune adolescente décide alors de partir à la rencontre de cette tante tant décriée, et ce, malgré l'interdiction parentale. Elle découvre alors l'univers populaire de Naples, les quartiers pauvres si loin de l'univers intellectuel de ses parents. Elle s'interroge alors sur le monde des adultes qu'elle ne comprend plus, toutes ses certitudes vacillent à l'écoute de Zia Vittoria. les adultes deviennent pour elle une espèce qu'elle qualifie de "parmi les moins fiables des animaux, pire encore que des reptiles".

Comme dans L'amie prodigieuse, Elena Ferrante peint avec finesse les affres de l'adolescence que Giovanna résume en ses mots cinglants "Je me sens moche, j'ai un sale caractère, et pourtant, je voudrais être aimée." Elle quitte le monde naïf de l'enfance qui ne remet rien en cause pour s'éveiller à ce qui l'entoure et regarder en face la réalité jusqu'ici édulcorée. Pas après pas, elle marche vers son identité et découvre qui elle est vraiment.

Pour ceux qui ont déjà lu L'amie prodigieuse, ce roman pourra prolonger agréablement l'histoire des deux amies, même si l'on ne retrouve pas la même intensité dans l'histoire et dans les descriptions psychologiques, pour les autres, je vous conseillerais plutôt de vous lancer dans la lecture de L'amie Prodigieuse.

 

Présentation de l'éditeur : Gallimard

Du même auteur : L'amie prodigieuse ♥ ♥ ♥ ♥ ; Le nouveau nom ♥ ♥ ♥ ♥ ; Celle qui fuit celle qui reste ♥ ♥ ♥ ; L'enfant perdue ♥ ♥

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

 

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article

Repost0

La soustraction des possibles de Joseph INCARDONA

Publié le par Hélène

♥ ♥

"Le problème avec la vie qui avance, c’est qu’elle soustrait les possibles.
Justement. »

Balzac disait que derrière chaque richesse se cache un crime. Aldo le comprend rapidement quand il se retrouve pris dans une course à l'argent et au pouvoir aux côtés de la belle Svetlana. Alors qu'il n'était qu'un prof de tennis gigolo à ses heures, la rencontre avec Odile change tout, il s'insère alors dans ce monde de la fin des années 80 propice aux champions du capitalisme et de la finance. Il oublie seulement qu'il n'est pas le seul à vouloir tenter sa chance.

L'écriture dynamique colle à cette époque endiablée, sèche, directe, elle frappe plus durement qu'un uppercut.

Ce que j'ai moins aimé :

J'ai ressenti des longueurs, et les commentaires du narrateur - qui commentent absolument tout - ont fini par me lasser.

"Moi je pense, Svetlana, qu'il vient te prendre parce que tu souhaites qu'on t'emmène. Et quand on vient vous chercher, quand on vient vraiment vous chercher, il est difficile de dire non. Parfois, la vie est un de ces vieux téléphones noirs e massifs sonnant au milieu de la nuit.

Quand la vie appelle, il faut répondre.

Pas le choix."

Le ton est très cynique, désabusé, laissant peu de place au rêve et à la poésie.

Bilan :

Si l'on apprécie ces thèmes et la peinture âpre de la réalité, on ne pourra qu'être conquis. Il m'a fait penser à La fortune de Sila de Fabrice Humbert.

 

Présentation de l'éditeur : Finitude

Du même auteur : Chaleur

D'autres avis : France Inter ; Babelio

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article

Repost0

Comme une gazelle apprivoisée de Barbara PYM

Publié le par Hélène

♥ ♥

"Tendre colombe, ou gazelle apprivoisée :

Donnez-moi à aimer,oh un être à aimer !"

Les sœurs Bede, Harriet et Belinda ont deux caractères bien opposés : Harriet aime prendre soin d'elle, et avoue un faible pour les nouveaux vicaires, surtout s'ils sont jeunes, grands au teint pâle. Elle reçoit régulièrement les demandes en mariage d'un vieux comte italien Ricadro Bianco. Belinda, plus effacée, est amoureuse depuis 30 ans de l"archidiacre Hoccleve, homme marié. Cette routine de la petite ville de campagne est troublée par l'arrivée de Nathaniel Mold, et d'un évêque, Théodore Grote.

C'est un univers cocasse que celui des deux sœurs, qui épient leurs voisins, discutent de la cuisson idéale du canard, ou tricotent des chaussettes en laine pour se faire valoir aux yeux de celui qu'elles convoitent. Elles se complaisent dans leur vie douillette et préfèrent finalement choyer des vicaires ou des hommes mariés que de risquer une nouvelle vie.

Il s'agit du premier roman de Barbara Pym, paru en Angleterre en 1950, duquel il se dégage un charme et un humour indéniables !

Présentation de l'éditeur : Belfond Vintage

Du même auteur : Les ingratitudes de l'amour ♥ ♥

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article

Repost0

La saga des Cazalet tome 1 Etés anglais de Elizabeth Jane Howard

Publié le par Hélène

♥ ♥

En juillet 1937 la famille Cazalet se retrouve à Home Place, au coeur du Sussex. La Duche et son mari William accueillent leurs trois fils Hugh, Edward et Rupert ainsi que leurs femmes et enfants.

Chacun a ses préoccupations : Clary est en conflit avec sa belle-mère Zoé, Villy s'ennuie, cherchant désespérément un sens à sa vie, Polly, est apeurée par la perspective d'une guerre, Rachel, la seule fille de la Duche restée célibataire cherche comment voir son amie Sid, Sybil, enceinte, appréhende son accouchement, d'autant plus qu'on lui annonce des jumeaux... Les frères font les allers retours à Londres pour gérer l'entreprise familiale, et Rupert, peintre, se désespère de ne plus avoir le temps de peindre. Les femmes gèrent les enfants et leurs gouvernantes. Le temps s'étire, suspendu durant cet été qui voit naître des interrogations angoissantes concernant l'imminence d'une autre guerre.

Cette saga aborde par le biais de points de vue différents, des sujets très disparates liés à l'époque : la position des femmes das la société, la différence d'éducation entre les garçons et les filles, les difficultés du pensionnat pour les garçons victimes de brimades, mais aussi les choix de vie, de carrière qui nous poussent presque toujours à renoncer à autre chose...

Ce que j'ai moins aimé :

- Beaucoup de personnages mais heureusement un arbre généalogique placé en début de volume nous permet de mieux reconnaitre les protagonistes

- Le roman se concentre sur les préoccupations des personnages très bourgeois : quelle robe porter, comment voir sa maitresse sans se faire prendre par sa femme... Les domestiques apparaissent trop peu à mon goût, alors qu'il aurait été intéressant de connaitre aussi leurs points de vue.

Bilan :

J'ai peiné au commencement, je me suis attachée aux personnages au milieu du roman, puis détachée d'eux vers la fin. Il n'empêche que je lirai avec plaisir la suite, le tome 2 étant prévu pour octobre 2020, la série prévoyant 5 tomes qui couvriront une large période : de 1938 à 1958.

 

Présentation de l'éditeur : Quai Voltaire

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article

Repost0

Les hauts de Hurlevent de Emily BRONTE

Publié le par Hélène

♥ ♥

Quand Mr Lockwood devient le locataire du mystérieux Heathcliff, il décide de lui rendre visite dans sa demeure des Hauts de Hurlevent. Mais l'accueil reçu est plutôt glacial aussi bien de la part de Heathcliff, que de sa belle fille Catherine ou de son autre acolyte Hareton Earnshaw. Intrigué par cette famille particulière et fasciné par la beauté de la jeune Catherine, Lockwood demande à sa servante Nelly de lui raconter le destin des habitants de cette maison battue par les vents. C'est une histoire de vengeance terrible qu'il s'apprête alors à écouter...

Cette histoire se déroule dans climat de violence, de sauvagerie menée par Heathcliff, être mystérieux, pareil à un animal indomptable. Il n'aura de cesse de se venger sur les êtres qui lui ont volé son amour de jeunesse, et sa vengeance, calculée, froidement et sans aucun sentiments, sera terrible !

Rappelons que Emily n'a jamais rien connu à l'amour, qu'elle a tout imaginé, sans doute influencée par ses lectures ou inspirée pour le personnage de Heathcliff par Branwell son frère. Elle fait preuve ici d'un talent extraordinaire pour camper ces personnages et cette intrigue diabolique qui vous laisse terrifié par les profondeurs noires de l'âme humaine.

 

Présentation de l'éditeur : Le livre de Poche

Des autres soeurs Brontë Agnès Grey ♥ ♥ ; La dame du manoir de Wildfell Hall ♥ ♥ ♥ ♥

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article

Repost0

Sous la verte feuillée de Thomas HARDY

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ 

Dans ce roman peu connu de Thomas Hardy, nous découvrons la vie d'un petit village de campagne, sa troupe de musiciens qui prend plaisir à s'exprimer à l'église, son église autour de laquelle se concentrent les discussions, mais aussi ses coups de foudre... Fancy, l'institutrice du village, est en effet courtisée par Dick  Dewy mais également par le vicaire du village. Cette coquette ne sait lequel choisir, et, par vanité, elle a tendance à laisser espérer les deux hommes. Les saisons passent à l'ombre des feuillus, et chacun devra assumer ses choix !

Le ton est frais, même si certaines scènes sont acerbes, en raison des ambitions des uns et des autres ou du caractère entier et naturellement bon de Dick qui se heurte aux mystères de la séduction féminine.

La nature tient bien sûr une place prépondérante et ce premier roman de Thomas Hardy annonce déjà en filigrane le talent des suivants.

 

Présentation de l'éditeur : Archipoche

Du même auteur : Les forestiers ♥ ♥ ♥ ; Loin de la foule déchaînée  ♥ ; Une femme d'imagination et autres contes ♥ ♥ 

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche.

 

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article

Repost0

Les dames de Cranford de Elizabeth GASKELL

Publié le par Hélène

La narratrice Mary Smith raconte la petite vie de Cranford, dominée par des dames qui sont aussi ses amies : Mlle Matty et Mlle Jenkyns. Ce roman offre une peinture réaliste de ce village dans les années 30, entre convenances et discussions à bâtons rompus.

Ce que j'ai moins aimé :

L'absence d'intrigue m'a gênée, il s'agit de portraits décousus, d'anecdotes sans réels liens autour de cette petite communauté rurale. Cela ne permet pas de s'attacher aux personnages, nombreux de surcroît, si bien qu'il est difficile de les reconnaitre. Je me suis ennuyée !

Présentation de l'éditeur : Le livre de poche

Du même auteur : GASKELL Elizabeth Mary Barton  ♥ ♥ , Nord Sud ♥ ♥ ♥ ♥

D'autres avis : Babélio

Il s'agissait aujourd'hui de s'intéresser à une romancière anglaise

Retrouvez ce titre dans votre librairie la plus proche

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>