Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

litterature europe

La ville de vapeur de Carlos RUIZ ZAFON

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Dans ces nouvelles aux accents fantastiques, nous retrouvons l'univers onirique de Carlos Ruiz Zafon, nimbé d'une atmosphère mystérieuse, entre ombre et brouillard, avec des labyrinthes, des fantômes, des secrets, un monde à la fois envoûtant et fascinant. Tel un conteur ancestral, l'auteur, maître dans l'art de conter, nous rappelle les pouvoirs de l'écriture et de la création.

"Il raconta, parce que dans ses veines coulait le vin de la narration, et le ciel avait voulu que son expérience eût été de se raconter d'abord à lui-même les choses du monde afin de pouvoir les comprendre et ensuite les conter aux autres, parées de la musique et de la lumière littéraire, car il pressentait que si la vie n'était pas un songe, elle était tout du moins une pantomine où la cruelle absurdité du récit coulait toujours en privé, et qu'il n'existait entre ciel et terre une meilleure ni plus efficace vengeance que de modeler la beauté et l'esprit à coups de mots pour trouver du sens dans la folie des choses." (Le prince du parnasse)

Dans ces pages embrumées, nous croisons de grands noms comme Cervantès, Gaudi, errant dans une Barcelone fantasmée.

A découvrir pour aborder l'univers de cet écrivain notoire, en attendant de lire son roman L'ombre du vent si ce n'est pas déjà fait !

Présentation de l'éditeur : Actes Sud

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article
Repost0

L'amour dans l'âme de Daphné DU MAURIER

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

En 1830, la famille Coombe est installée à Plyn, un port de la côte sud des Cornouailles et Janet se sent irrémédiablement attirée par la mer, marquant ainsi plusieurs générations : tout comme elle, son fils Joseph ressentira cet appel et ses enfants après lui. Janet, Joseph, Christopher et Jennifer sont "tous unis par un étrange et même amour, par un même esprit d'inquiétude et de souffrance, par une semblable intolérable passion pour la beauté et l'indépendance."

L'amour dans l'âme est le premier roman de Daphné Du Maurier publié en 1950 sous le titre La chaîne d'amour.  Cette saga familiale s'étend sur cent ans : de 1830 à 1930, quatre générations se succèdent permettant de présenter une vaste fresque des passions humaines. Les sentiments forts s'affrontent, entre amour et incompréhension, le destin des personnages est souvent marqué par le passé, par cette chaîne sans fin se perpétuant au fil des générations. Mais chacun se bat pour asseoir sa place et tenter de trouver un semblant de bonheur dans cette histoire familiale tourmentée.

"Elle conçut l'horreur que l'on doit éprouver à grandir, l'horreur de ne plus rire des choses vraiment drôles, de ne plus courir à perdre haleine, de marcher tristement au lieu de battre les arbres au passage avec une baguette. Elle pensa qu'un jour elle ne trouverait plus délicieux de donner des coups de pied dans les feuilles que l'automne rassemble dans les caniveaux, de construire des campements avec des chaises, de faire des dînettes de brindilles d'herbes ou d'effeuiller les marguerites. Plus de promenades les mains dans les poches, en sifflotant une chanson et en cherchant l'aventure au coin de la rue. " p 410

Une très belle saga familiale !

 

Présentation de l'éditeur : Le livre de poche

Du même auteur : Mary Anne ♥ ♥  ; Ma cousine Rachel ♥ ♥ ♥ ♥ ; Rebecca ♥ ♥ ♥ ♥

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article
Repost0

La petite boulangerie du bout du monde de Jenny COLGAN

Publié le par Hélène

♥ ♥

L'entreprise créée par Polly et son mari fait faillite, et son mariage coule également. Polly décide alors de repartir à zéro en trouvant refuge dans un petit port de Cornouailles, sur une île. Dans ce petit village rythmé par les allers venues des marins, elle essaie tant bien que mal de faire sa place et décide de se lancer dans la confection de pains.

Ce que j'ai aimé :

J'ai apprécié l'ambiance du bord de mer, les embruns, les pêcheurs, l'activité de ce petit port de pêche qui est bien mis en scène, comme préservé des défauts de la ville, même si, peu à peu, il assiste à l'afflux progressif de nouveaux habitants en quête "d'authenticité".

L'autrice se serait inspirée du Saint Michael's Mount situé en Cornouailles pour écrire son roman.

© Valery Egorov/123RF

Les dialogues sont dynamiques, assez truculents.

Ce que j'ai moins aimé :

Les bluettes amoureuses restent des bluettes sans grand intérêt, nous sommes résolument dans de la chick lit, il ne faut pas s'attendre à beaucoup de profondeur dans l'analyse des personnages et de leur psychologie... Même les drames s'effacent rapidement et ne laissent que peu de stigmates...

Bilan :

Une lecture légère dont il ne faut pas trop attendre.

 

D'autres tomes suivent Une saison à la petite boulangerie et Noël à la petite boulangerie

 

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article
Repost0

La pelouse de camomille de Mary WESLEY

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Chaque été neveux et nièces se rendent chez Richard et Héléna, au bord des falaises de Cornouailles, dans leur grande maison qu'agrémente une pelouse de camomille. Cet été là, la jeune Sophy est amoureuse d'Oliver, lui-même fasciné par Calypso qui, elle, virevolte à droite et à gauche. Nous sommes en 1939 et tout risque bientôt de basculer.

Par la suite tous se souviendront de cet été et de cette pelouse comme du temps de l'insouciance.

La narration superpose deux époques : quarante ans plus tard, certains des cousins et tantes se rendent à un enterrement, et se remémorent ces périodes troublées, et les relations décomplexées créées par la guerre et ses conséquences. Les couples sont libres, trouvant un équilibre bienheureux hors des schémas classiques, personne ne juge, car tous sont habités par l'urgence de vivre.

Un roman qui m'a fait pensé à la saga des Cazalet, mais en plus ramassé et intense. J'ai apprécié le vent de liberté qui court en ces pages !

A conseiller !

Présentation de l'éditeur : J'ai Lu

Du même auteur : Sucré, salé, poivré ♥ ♥ ♥

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article
Repost0

Le festin de Margaret KENNEDY

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Cornouailles, 1947. Le père Bott se prépare pour une oraison funèbre bien particulière : l'hôtel Pendizack situé sur la falaise s'est effondré avec l'éboulement de la falaise et a disparu avec sept résidents.

L'histoire revient alors quelques jours en arrière pour présenter les locataires et propriétaires de cet hôtel.

Ce que j'ai aimé :

-Le suspens : qui de tous ces protagonistes sera épargné ? Comment évitera-t-il la catastrophe ?

- Les personnalités sont très différentes : de nombreux couples, ceux qui se forment, ceux qui se quittent, ceux qui ne se supportent plus, ceux qui sont ensemble par obligation, ceux qui se cherchent, mais aussi des enfants, aimés, moins aimés.

Ce que j'ai moins aimé :

- Beaucoup de personnages au début.

Bilan :

Une lecture très agréable !

 

Présentation de l'éditeur : Editions de la table ronde

Thème du jour : Margaret Kennedy

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article
Repost0

Le portrait de Dorian Gray de Oscar WILDE

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

"C'est l'incertitude qui nous charme. Tout devient merveilleux dans la brume."

Basil Hallward est tombé sous le charme du jeune Dorian Gray et il lui offre son portrait. Emporté par son enthousiasme, le jeune homme formule le voeu de ne jamais vieillir et de laisser le portrait vieillir à sa place. Et de fait, alors que le jeune Dorian est emmené sur une pente noire, le portrait seul subit les changements dus au temps et au mode de vie dépravé de Dorian. En reprenant le mythe de la jeunesse éternelle, l'auteur se penche ainsi sur les influences sur le destin d'un homme : il aura suffit de la lecture d'un roman, d'une rencontre avec Lord Henry pour que Dorian bascule...

Lorsqu'il parut, en 1890, ce conte philosophique, social, noir et fantastique, fut considéré comme immoral. Réflexion sur l'art, sur la morale, ce roman d'une richesse incroyable demande plusieurs lectures pour en bien comprendre toute l'intensité...

Présentation de l'éditeur : Le livre de poche

Thème du jour : Art

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article
Repost0

Il suffit d'une nuit de William Somerset MAUGHAM

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥

"Ma chérie, c'est pour cela que la vie est faite : courir des risques."

Mary est une jeune veuve courtisée par un futur vice roi des Indes et par Rowley, homme beaucoup moins recommandable. En effet, cette femme remarquable ne laisse pas les hommes indifférents. De séjour à Florence, elle devra faire des choix déterminants...

Ce que j'ai aimé :

- Les descriptions de la Toscane sont magnifiques :

"Il y a quelque chose dans cet air léger de la Toscane qui vous émeut au point que toute impression physique met en branle des correspondances spirituelles. Vous ressentez la même émotion que, par exemple, en écoutant la musique de Mozart, mélodieuse et gaie avec un arrière-fond de mélancolie, qui vous remplit d'un si parfait contentement que vous vous trouvez comme affranchi de l'empire de la chair. Pendant quelques minutes bénies, toute grossièreté temporelle est épurée, toute confusion s'ordonne en une harmonieuse perfection"

- Paradoxalement, le format resserré donne de l'ampleur aux sentiments des personnages, pris dans une urgence liée à l'intrigue. Ils doivent agir vite, prendre des décisions rapidement, décisions qui impacteront leur vie future.

- Si Rowley m'a semblé quelque peu contradictoire, Mary apparait comme un personnage touchant, entre errance et ennui, victime de ses élans.

Bilan :

Une première découverte de cet auteur très réussie ! Je vais sans tarder me pencher sur d'autres œuvres de lui !

 

Présentation de l'éditeur : Editions de la table ronde

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article
Repost0

Rebecca de Daphné DU MAURIER

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥

"Le bonheur n'est pas un objet à posséder, c'est une qualité de pensée, un état d'âme."

La jeune narratrice rencontre Max de Winter alors qu'elle séjourne à Monte Carlo comme dame de compagnie de Mme Van Hopper. Max a 42 ans et vient de perdre sa jeune femme accidentellement. Malgré leur différence d'âge (elle a 20 ans et lui 42), ils se rapprochent, et à l'issue de son séjour, Max lui propose de l'épouser et de l'emmener vivre à Manderley, son magnifique manoir situé en Cornouailles. La jeune fille, conquise, accepte même si elle sait qu'elle devra prendre sur elle pour s'adapter à un milieu qui n'est pas le sien. Arrivée à Manderley, elle se heurte surtout au souvenir de Rebecca, la première femme de Max, qui semble avoir laissé un souvenir idéal dans l'esprit de tout un chacun. La narratrice, jeune et timide, jalouse cette femme sui semble tellement parfaite.

Après avoir fait la connaissance de la narratrice et de Max, sachez-le, vous ne pourrez plus les quitter avant de connaitre leurs sorts respectifs. Vous vous attacherez à la jeune narratrice, innocente, peinte de façon tellement subtile et intelligente, vous vibrerez de timidité à ses côtés, vous douterez, vous jalouserez Rebecca, comme elle, vous vous ferez surprendre... Sachez-le, vous tomberez indéniablement sous le charme de cette grande demeure, Manderley, et les descriptions somptueuses, sensibles, vous enchanteront. Le style vous emportera, et vous n'aurez qu'un regret : avoir terminé votre lecture trop vite. 

Un seul conseil : précipitez-vous sur ce roman et savourez-le !

"J'aurais voulu rester ainsi, sans parler, sans écouter les autres, retenant ce précieux moment pour toujours, parce que nous étions tous paisibles, satisfaits, et même un peu somnolents comme l'abeille qui bourdonnait autour de nous. Dans quelques instants, ce serait différent ; demain viendrait, puis après-demain, puis l'année prochaine. Et nous serions changés peut-être, nous ne nous retrouverions jamais plus assis exactement ainsi. Les uns s'en iraient, ou seraient malades, ou mourraient ; l'avenir s'étendait devant nous, inconnu, invisible, autre peut-être que ce que nous désirions, que ce que nous prévoyions. Mais cet instant était assuré, on ne pouvait pas y toucher. Nous étions assis ensemble, Maxim et moi, la main dans la main, et le passé et le futur n'avaient aucune importance. "

 

Présentation de l'éditeur : Le livre de poche

Du même auteur :  Mary Anne ♥ ♥  ; Ma cousine Rachel ♥ ♥ ♥ 

Il fallait présenter aujourd'hui son "A favourite book"

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article
Repost0

La poursuite de l'amour de Nancy MITFORD

Publié le par Hélène

♥ ♥

"L'amour c'est pour les grandes personnes"

Deux cousines grandissent ensemble dans l'entre-deux-guerres en Angleterre : Fanny est raisonnable et posée , fille de "la Trotteuse" femme qui court de relation amoureuse en relation amoureuse si bien que Fanny est confiée aux bons soins de sa tante pour plus de stabilité. Elle est élevée avec Linda, jeune fille aventureuse et romanesque. Linda court après le bonheur et tombe facilement amoureuse également, persuadée à chaque fois que son mariage sera éternel. La narratrice suit ses multiples aventures avec bienveillance.

Ce que j'ai moins aimé :

J'ai trouvé la première partie plus longue sur l'enfance et l'adolescence des jeunes filles, préférant la deuxième partie consacrée aux amours de Linda.

Bilan :

Un roman plutôt décevant...
 

Du même auteur : L'amour dans un climat froid ♥ ♥

Thème du jour : les soeurs Mitford

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article
Repost0

Une enquête des soeurs Brontë tome 1 La Mariée disparue de Bella ELLIS

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥

Dans leur petit village du Yorkshire, les sœurs Brontë entendent parler d'une disparition mystérieuse : la jeune Elisabeth Chester s'est volatilisée, laissant derrière elle une chambre baignée de sang. Où est passée cette jeune mère qui jamais n'aurait abandonné ses enfants en bas âge ? Les sœurs Brontë décident de mener l'enquête, découvrant peu à peu un homme violent sous les traits du mari de la jeune femme. Elles se heurtent aux préjugés des habitants peu enclins à se confier à des femmes, mais restent pourtant bien décidées à devenir les porte paroles de celles qu'on réduit au silence.

L'autrice fait preuve d'un talent indéniable pour entremêler savamment l'intrigue policière et les aspects biographiques de la vie des trois sœurs et de leur frère Branwell. Aucun des aspects n'est sacrifié au profit de l'autre, ils se côtoient intelligemment. De plus, l'intrigue se concentre sur la liberté des femmes, peignant les multiples injustices qu'elles peuvent subir, et dans ce contexte, les trois sœurs font figure de proue.

Pour finir, l'atmosphère mystérieuse de la lande nous fait pressentir le monde des esprits qui semblent l'habiter...

Une très belle découverte ! J'ai déjà récupéré le tome suivant !

 

Présentation de l'éditeur : Editions Hauteville

Des soeurs Brontë :

BRONTE Anne Agnès Grey ♥ ♥ ; La dame du manoir de Wildfell Hall ♥ ♥ ♥ ♥

BRONTE Charlotte Jane Eyre ♥ ♥ ♥

BRONTE Emily Les Hauts de Hurlevent ♥ ♥ ♥

Thème du jour : Cosy mystery

Publié dans Littérature Europe

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>