L'exception de Audur Ava OLAFSDOTTIR

Publié le par Hélène

♥ ♥

"Nous voulons être les poètes de notre vie et d'abord dans les choses les plus modestes et les plus quotidiennes." Nietzsche Le gai savoir

 

Ce que j'ai aimé :

Un soir de réveillon, le mari de Maria lui annonce qu'il la quitte. Pour un autre homme. Sonnée, elle va alors tenter de se reconstruire tout en assurant le quotidien pour ses deux petits jumeaux. Elle espère un temps le retour de Floki, envisage un conseiller conjugal, mais sa voisine et amie Perla, l'en dissuade rapidement, l'enjoignant à tourner la page :

"Crois-en mon expérience, quand un couple va voir un conseiller, c'est que l'un des deux a déjà décidé de divorcer. Ca n'est qu'un simulacre destiné à apaiser la mauvaise conscience de celui qui s'en va."

Perla, naine, psy, écrivant des romans policiers dans l'ombre et pour le compte d'auteurs connus apporte gaieté et humour dans la vie de la jeune maman nouvellement célibataire, entre réflexions philosophiques et d'autres bien plus prosaïques :

"Une femme qui sait faire le tiramisu ne reste jamais seule bien longtemps."

Peu à peu, jour après jour, rien après rien, la vie reprend le dessus, la beauté du monde s'impose à nouveau à Maria et le soleil fait timidement son apparition dans un monde crépusculaire.

"Ce n'est pas simple d'être adulte. Et puis on prend pas des décisions éclairées à tous les moments de sa vie."

Par touches discrètes et ouatées, Audur Ava Olafsdottir nous offre le portrait doucereux d'une renaissance. Un roman lumineux fascinant sur le couple, les aléas de la vie et ce qui donne de la valeur aux choses. 

Ce que j'ai moins aimé :

- Rien

Premières phrases :

"Il n'y a que trois pieds entre le corbeau et mon mari et au moment où celui-ci dénoue le fil de cuivre du bouchon de champagne, l'oiseau déploie ses ailes d'un noir d'encre sur la balustrade du balcon et prend son essor dans l'obscurité polaire."

Infos sur le livre :

Chez l'éditeur

Vous aimerez aussi :

Du même auteur : Rosa Candida ; L'embellie

Autre : Les déferlantes de Claudie Gallay

D'autres avis :

Séverine ; Jostein ; Clara ; Cathulu

 

L'exception, Audur Ava Olafsdottir, traduit de l'islandais par Catherine Eyjólfsson, Zulma, mars 2014, 352 p., 20 euros

Publié dans Littérature Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Electra 10/07/2015 12:08

Oh l'avis totalement à l'opposé de Gambadou ! Vu que je n'avais pas du tout accroché à Rosa Candida (style trop froid) je passe mon chemin mais je trouve intéressant de voir deux avis si divergent !

Exquimots 15/02/2015 19:36

Que j'aime cet auteur, on est pas souvent déçu ;)

Hélène 15/02/2015 21:58

C'est vrai je n'ai jamais été déçue !

Liliba 01/05/2014 18:31

"Ce que j'ai moins aimé : rien" j'adore !!!! Je note ! J'avais beaucoup aimé le 1er, et pas lu le second vu les avis plutôt négatifs chopés ici ou là sur blogo... mais je retenterais bien...

Nadael 01/05/2014 17:44

Il m'attend...j'ai tellement aimé les deux premiers!

Lysia 30/04/2014 01:03

Je connaissais pas du tout mais ce livre va rejoindre ma PAL très bientôt!!

Noukette 28/04/2014 22:31

Je n'ai toujours pas lu cet auteur... Pourtant j'avais acheté son premier roman...

hélène 29/04/2014 08:50

Tu peux commencer par "Rosa Candida" effectivement...

Géraldine 28/04/2014 21:45

Merde, je ne sais pas faire le tiramissu ! En même temps, j'ai une amie qui le fait admirablement bien et qui est autant célibataire que moi ! Trêve de plaisanterie, ce roman me semble bien tentant !

hélène 29/04/2014 08:49

Je t'apprendrai à faire le tiramisu si tu veux ;)

dasola 28/04/2014 18:47

Bonsoir Hélène, en lisant ton billet, je pense que j'apprécierais mieux ce roman que L'embellie qui m'avait déçue alors que j'avais été enthousiasmée par Rosa Candida. Bonne soirée.

hélène 29/04/2014 08:48

Je l'ai préféré aussi à "L'embellie".

Yv 28/04/2014 09:08

Comme beaucoup, j'avais beaucoup aimé son premier, mais depuis, je ne l'ai pas relue, je devrais sûrement surtout que là, j'ai l'impression que ce roman est très bon

hélène 29/04/2014 08:48

Oui je t'encourage à la relire.

keisha 28/04/2014 08:37

Je n'ai pas lu L'embellie, mais je pourrais retrouver l'univers de l'auteur, tiens...

hélène 29/04/2014 08:47

Je te le conseille !

Athalie 27/04/2014 18:38

J'avais beaucoup aimé "Rosa Candida" pour la fraîcheur du récit, la naïveté assumé du regard, et l'éblouissement simple .... Le second m'avait laissée méfiante de la répétition, mais celui-là me tentait, tu confirmes, la première phrase emporte ma conviction !

hélène 29/04/2014 08:47

J'ai effectivement préféré celui ci au précédent.

clara 27/04/2014 18:31

J'aime de plus en plus cette auteure !

hélène 29/04/2014 08:47

Idem pour moi !

Kathel 27/04/2014 18:01

J'ai aimé les deux précédents, j'imagine d'avance le plaisir à retrouver cet univers...

hélène 29/04/2014 08:47

Un vrai plaisir !