Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas JONASSON

Publié le par Hélène

                                               vieux qui ne voulait pas

♥ ♥ ♥ ♥

 « Quand la vie joue les prolongations, il faut bien s’autoriser quelques caprices. »

 

L’auteur :

 

Jonas Jonasson est un écrivain et journaliste suédois. Ce roman est son premier.  

 

L’histoire :

 

Le jour de ses cent ans, alors que tous les notables de la ville l'attendent pour célébrer l'événement, Allan Karlsson s'échappe par la fenêtre de sa maison de retraite quelques minutes avant le début de la fête organisée en son honneur. Ses plus belles charentaises aux pieds, le vieillard se rend à la gare routière, où il dérobe une valise dans l'espoir qu'elle contienne une paire de chaussures. Mais le bagage recèle un bien plus précieux chargement, et voilà comment Allan se retrouve poursuivi par la police et par une bande de malfrats…

 

Ce que j’ai aimé :

 

-          La narration est originale  et dynamique : elle oscille entre le présent d’Allan et ses aventures rocambolesques suite au recel de cette valise volée par inadvertance, et entre son passé d’artificier, jalonné de rencontres notoires et improbables.

 

-          La vivacité et la vie du vieil homme sont impressionnantes. Il a survolé l’histoire politique de plusieurs pays (sans toutefois se résoudre à adopter une idéologie) : il fut sympathisant de Franco, puis a voulu combattre le camarade Mao, a sauvé la vie de Churchill, a séjourné en Iran, et a, par mégarde, mis la formule de la bombe atomique entre les mains des Etats-Unis… Ce parcours a-typique nous permet de survoler quelques évènements majeurs de notre siècle avec le point de vue naïf d’un homme qui ne comprend pas vraiment les tenants et aboutissants de ce à quoi il participe. En effet, c’est un homme pragmatique aux idéaux très simples –et sains - :

 

 « Allan Karlsson n’attendait rien d’extraordinaire de l’existence. Il voulait un lit pour dormir, de la nourriture à volonté, de quoi s’occuper, et un bon coup  à boire de temps à autre. Si tout cela lui était acquis, il se sentait capable de supporter presque n’importe quoi. » (p. 273)

 

« Allan avait appris tout jeune à se méfier des gens qui refusent un coup à boire. Il devait avoir à peine six ans quand son père lui avait posé une main sur l’épaule et lui avait dit : «  Mon fils, méfie-toi des prêtres, et des gens qui ne boivent pas d’alcool. Les pires de tous sont les prêtres qui ne boivent pas d’alcool. » (p.161)

 

- Ses compagnons de cavale sont tout aussi fantasques que lui : Mabelle par exemple n’a pas hésité à adopter une éléphante arrivée dans son jardin par hasard, éléphante qui trouvera tout naturellement sa place dans la joyeuse bande qui se forme autour d’Allan, aimant indéniablement attirant…

 

-          C’est un roman délirant que nous offre Jonas Jonasson, un roman passionnant aux ramifications étonnantes… Un vieil homme qui gagne à être connu…

 

Ce que j’ai moins aimé :

 

-          Rien.

 

Premières phrases :

« On se dit qu’il aurait pu se décider avant et qu’il aurait dû au moins avoir le courage de prévenir son entourage de sa décision. Mais Allan Karlsson n’avait jamais été du genre à réfléchir longtemps avant d’agir. »

 

Vous aimerez aussi :

 

Fantasia chez les ploucs de Charles WILLIAMS

 

 

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, Jonas Jonasson, traduit du suédois par Caroline Berg, Presses de la cité, mars 2011, 454 p., 21 euros

 

capture-d ecran-2010-07-15-a-12-49-41[1]

 challenge voisins voisines 

 rire copie

Publié dans Littérature Europe

Commenter cet article

cathulu 06/04/2011 17:54



Enfin un senior masculin !:)



Hélène 07/04/2011 08:36



Oui ça change des jeunes héros ou héroïnes !



clara 05/04/2011 10:57



La couverture est  TOP !



Alex-Mot-à-Mots 05/04/2011 08:58



Rien que le titre et la couverture sont drôles.



Hélène 05/04/2011 09:02



j'ai lu un billet chez Emeraude qui disait qu'elle détestait la couverture. Comme quoi, l'humour n'est pas universel !



keisha 05/04/2011 08:23



Du givré qui vient du nord, ça a l'air bien, dis donc!



Hélène 05/04/2011 09:02



Oh oui, c'est bien, tu vas adorer ce petit vieux !



Anne 04/04/2011 18:47



Je viens juste de repérer cette sortie littéraire mais il ne m'attirait pas plus que cela au premier abord, peut-être dû au titre, mais tu as l'air d'avoir adoré. J'attends donc avec curioité
d'autres avis pour avoir une bonne impression de ce roman.



Hélène 05/04/2011 09:01



Oui je l'ai beaucoup aimé, c'est gai, intéressant, il correspond à l'humour que j'aime.



mam'Schmocker 04/04/2011 12:26



J'aime bien l'humour grinçant, les histoires cocasses. Je le note pour moi... à moins que je le conseille pour la biblio ?! ^_^



Hélène 05/04/2011 09:01



Tu peux faire les deux aussi...



Ys 04/04/2011 11:03



ça ressemble un peu à l'humour grinçant de Paasilinna, non ?



Hélène 04/04/2011 12:38



Je n'aime pas trop Paasilinna, c'est moins déjanté, moins particulier je trouve.



Kathel 04/04/2011 09:49



Moi aussi je pensais l'avoir vu chez Cathulu mais je n'en trouve pas trace... ce doit être ailleurs ! Quoiqu'il en soit, il est noté, mais plutôt pour un emprunt en bibli.



Hélène 04/04/2011 12:36



Chez Emeraude (là où les livres sont chez eux) peut-être...



Aifelle 04/04/2011 09:21



C'est l'enthousiasme ce matin  Déjà noté chez Cathulu (merci les filles de lire les même, ma LAL s'en sort
bien), je pense le trouver à la bibliothèque assez vite.



Hélène 04/04/2011 12:35



je l'ai peu vu sur les blogs pourtant...