Un jour de David Nicholls

Publié le par Hélène

                                                   un jour

Un mélo dont l'adaptation cinématographique sort aujourd'hui.

  

L’auteur :

 David Nicholls est un romancier et scénariste anglais.

 

L’histoire :

 Emma et Dex  passent une nuit indécise ensemble le 15 juillet 1988. Lui est issu d’un milieu aisé, séduisant, sûr de lui, quand elle est d’origine modeste, bourrée de complexes, de principes, de convictions. D’années en années, ils vont se perdre, se retrouver, s’aimer, se détester…

 

Ce que j’ai aimé :

 -La construction est intéressante : le roman est découpé en chapitres de 20 ou 30 pages chacun consacré à un 15 juillet, de 1988 à 2005, permettant ainsi au lecteur d'assister à l'évolution des personnages et de leur relation au fil du temps.

 

- Un jour est un roman très visuel, doté de nombreux dialogues vivants, si bien que les 500 pages ne se font presque pas sentir...

  

Ce que j’ai moins aimé :

Je dis "presque" parce que je pense qu'il faut être sacrément adepte des comédies romantiques pour apprécier pleinement les 500 pages en question... L'histoire est relativement banale : ils s'aiment mais n'en sont pas conscients, quand l'un pense aller vers l'autre, l'autre est pris, quand l'autre se libère, l'un se remet en couple, puis l'un quitte son conjoint, mais l'autre... bref, jusqu'au jour où... Là je dois avouer que la chute est assez surprenante, mais après réflexion, je pense aussi que c'était la seule façon de sortir la tête haute de cette histoire mélo somme toute très classique...

 Les personnages sont assez caricaturaux : le pauvre Dex englué dans la célébrité, égoïste, en mal d'amour, perdu entre le sexe et la drogue, et la sage Emma, coincée aux convictions soit disant tranchées (je cherche encore quelles sont lesdites convictions évoquées dans la quatrième de couverture…)

 Le style est très oral, pas du tout littéraire, pour preuve, ce passage d'anthologie :

  « Où tu vas ? s’enquit-il en posant une main au creux de son dos.

-         Aux chiottes », répondit-elle » (p. 19)

En résumé ce roman m’a laissé une Impression poisseuse, et pourtant, moi non plus je ne boude pas une bonne comédie romantique de temps en temps...

 

Ce qui m'amène à parler du film, qui sort aujourd'hui en salles, et qui souffre évidemment des mêmes travers que le roman.

 

 

Premières phrases :

 

« Je crois que… ce qui compte, c’est de faire bouger les choses, dit-elle. D’arriver à les changer.

-         Comment ça ? Changer le monde, tu veux dire ?

-         Pas le monde tout  entier, mais celui qui t’entoure… Si tu pouvais y changer quelque chose, ce serait déjà pas mal, non ? »

 

D’autres avis :

 

Aifelle, Saxaoul, Sophie  

 

Un jour, David NICHOLLS, Traduit de l'anglais par Karine Reignier. Belfond, 537p., 22€

 

Publié dans Littérature Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

for more information 05/03/2014 13:34

I read this book some time ago. I'd recommend you read it once. Nothing spectacular about it, nothing different about it, just a romantic book which will keep you engrossed till the end of this book. Thank you and keep posting!

juliette 31/08/2011 12:54



Effectivement, j'ai pleuré... d'ennui.


 



Hélène 31/08/2011 17:55







Theoma 31/08/2011 10:30



dommage ! j'aime bien Anne Hathaway.



Hélène 31/08/2011 17:57



Eh bien va la voir dans un autre film...



saxaoul 29/08/2011 13:40



J'ai tellement été déçue par le livre que je n'ai pas vraiment envie de voir le film !



Hélène 29/08/2011 13:47



Suis ton instinct...



gambadou 25/08/2011 15:50



un peu trop romantique pour mon gout



Hélène 26/08/2011 08:49







Yv 25/08/2011 13:44



Quelle coïncidence : hier, en voiture avec ma grande fille, nous voyons l'affiche et je lui dis :


"- typique du film que je n'irai pas voir !"


Je crois que je vais faire pareil avec le livre.



Hélène 26/08/2011 08:48



ET BIEN JE CONFIRME : passe ton chemin !!!



Caroline 25/08/2011 12:11



Quelle implication, te faire le film après une telle lecture.... J'admire la force de persévérance ! Je vais fuir, pour ma part, l'un comme l'autre !



Hélène 25/08/2011 13:22



Erreur : j'ai fait le film avant la lecture, invitée à l'avant-première, et naïvement, j'ai pensé que peut-être le livre me plairait davantage... J'ai eu tout faux !



keisha 25/08/2011 08:58



Merci de tester pour nous...



Hélène 25/08/2011 09:01



tu as vu jusqu'où va mon dévouement...537 pages et 1h47de film quand même...



Kathel 25/08/2011 07:08



Voilà qui me permet de ne pas allonger ma liste à lire !



Hélène 25/08/2011 08:33







Aifelle 24/08/2011 17:08



Aujourd'hui, j'en garde le souvenir d'un roman beaucoup trop long pour un propos très creux. Le film est peut-être plus réussi, je ne sais pas si j'irai le voir, un jour de fatigue
peut-être



Hélène 25/08/2011 08:34



Le film est comme le roman, un jour de fatigue, choisis en un autre...



juliette 24/08/2011 11:01



je ne suis pas fan de l actrice mais une comedie romantique ca ne se refuse pas...


 



Hélène 24/08/2011 11:17



Prépare tes mouchoirs alors...