Police de Hugo BORIS

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

« On n’est pas les sœurs de Bon Secours, merde ! On est la police ! »

Ils font équipe pour une soirée : Virginie, Erik et Aristide, gardiens de la paix, sont chargés d'une mission particulière : reconduire à l'aéroport Charles de Gaulle un étranger en situation illicite. Virginie comprend rapidement que ce retour au pays signifie pour leur passager la mort certaine. Dans ce cas précis, préservent-ils réellement la paix ? Cette mesure est-elle juste ? Qui en prend l'entière responsabilité ?

« La responsabilité est dispersée entre la Préfecture, les gardiens, les escorteurs, la Police aux frontières, les pilotes, les hôtesses, les stewards, pour que chacun ait le confort de penser : ce n’est pas moi, c’est l’autre. »

Dans un récit ramassé particulièrement efficace, Hugo Boris s'interroge sur le droit, la morale, responsabilité. En deux phrases, deux mots, deux silences, il heurte ses personnages et les pousse dans leurs retranchements, créant une intensité percutante. A travers leurs contradictions et hésitations, l'humanité de ces hommes et femmes malmenés transparaît et nous frappe par sa pureté...

"Chacun veut la loi pour les autres et la liberté pour soi, pas vrai ? L'ensemble compte plus que l'individu."

 

Présentation de l'éditeur : Grasset ; Pocket

D'autres avis : Manou ; Kathel

 

En lice pour le Prix Polar Sncf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 19/11/2018 10:12

Une lecture marquante. Un auteur passionnant.

athalie 18/11/2018 10:25

Je note, malgré le sujet qui ne m'aurait pas retenu sans ta note et les commentaires, car j'ai souvent du mal avec les romans qui traitent de l'actualité immédiate.

manou 17/11/2018 09:32

Je l'avais beaucoup aimé et d'ailleurs il m'a beaucoup marqué ! Merci pour le clin d'oeil :)

maggie 16/11/2018 20:24

Je n'en ai pas entendu parler ou je n'ai pas fait attention à ce roman. Je note.

eimelle 16/11/2018 18:25

il m'a laissé un souvenir très positif!

Annie 16/11/2018 08:23

Le meilleur moyen de ne pas prendre sa part de responsabilité : la diluer ! Très efficace. Je ne connais pas cet auteur. A noter.

clara 15/11/2018 16:20

De cet auteur Trois grand fauves m'avait laissé sur ma faim, mais celui-là a tout pour me plaire !

Titine 15/11/2018 13:09

Je suis entièrement d'accord avec toi, c'est un roman qui explore finement l'humanité des personnages dans une situation de crise. C'est court, sec et parfaitement efficace.

Kathel 15/11/2018 09:30

Oui, je me souviens de l'écriture, particulièrement bien mise au service du sujet... L'auteur n'a rien publié depuis, je crois ?

keisha 15/11/2018 07:46

Tiens, je ne connaissais pas le contenu du roman (et bonne photo!)