Printemps des poètes - 4

Publié le par Hélène

Je crois en ceux qui marchent
à pas nus
face à la nuit

Je crois en ceux qui doutent
et face à leur doute
marchent

Je crois en la beauté oui
parce qu’elle me vient des autres

Je crois au soleil au poisson
à la feuille qui tremble
et puis meurt
en elle je crois encore
après sa mort

je crois en celui 
qui n’a pas de patrie
que dans le chant des hommes

et je crois qu’on aime la vie
comme on lutte 
à bras le corps

Jean-Pierre Siméon, Sans frontières fixes, éd. Cheyne

Publié dans Poésie française

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cathulu 17/03/2015 15:27

Un poème magnifique ! Dire que je n'ai pas encore pris le temps de lire l'anthologie consacrée à ce thème, pfff !

Hélène 17/03/2015 15:40

Oui l'anthologie me tentait aussi..

Aifelle 16/03/2015 09:54

Encore un beau poème, je n'en finis pas d'en découvrir.

Hélène 16/03/2015 10:38

Le site du printemps des poètes est une vraie mine d'or !