Trois fois dès l'aube de Alessandro BARICCO

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

"Elle pensait à la mystérieuse permanence de l'amour, dans le tourbillon incessant de la vie." 

Dans son roman précédent Mr Gwyn, Alessandro Baricco mettait en scène un personnage anglo indien Akash Narayan qui écrivait un petit livre intitulé Trois fois dès l'aube. Alessandro Baricco a ainsi eu envie de donner vie à ce livre imaginaire, comme il l'explique dans une note liminaire. Les deux récits peuvent se lire indépendamment, ayant chacun leur autonomie.

Deux personnages se rencontrent à trois reprises à l'aube "mais chaque rencontre est à la fois l'unique, la première, et la dernière.", le temps est  distendu, les âges se confondent. La première rencontre a lieu dans le hall d'un hôtel entre un homme désoeuvré et une femme intrigante. De fil en aiguille, ils passent leur nuit à discuter, et l'homme se confie de plus en plus, dangereusement. La deuxième rencontre met en scène une jeune fille et son petit ami, toujours dans cet hôtel. Le réceptionniste discute avec la jeune fille revenue chercher des serviettes et l'enjoint rapidement à fuir cette vie qui ne semble pas lui convenir. Dans la troisième, une policière prend en charge un jeune garçon. 

L'aube est ce moment suspendu durant lequel tout est encore possible avant que la lumière cru ne voit le jour. Il est question de tout laisser tomber, de recommencer, ailleurs, mieux, de reconquérir sa liberté, de laisser le jour s'installer après la nuit. 

"Mais la femme dit que beaucoup de gens rêvent de recommencer à zéro, et elle ajouta qu'il y a avait là-dedans quelque chose d'émouvant, non de fou. Elle dit que presque personne, en réalité, ne recommence vraiment à zéro, mais qu'on n'a pas idée du temps que les gens consacrent à ce fantasme, souvent alors même qu'ils sont noyés dans leurs problèmes, et dans la vie qu'ils voudraient laisser tomber."

"On recommence à zéro pour changer de partie, dit-elle. On a toujours cette idée qu'on est tombé à la mauvaise table. (...) Comme je vous l'ai dit, ajouta-t-elle, changer de cartes est impossible on ne peut que changer de table de jeu."

Les rencontres se concentrent autour des choix que l'on fait ou que l'on ne fait pas, des actes passés et à venir... L'hôtel est un lieu de passage, un lieu de transit dans lequel on ne reste pas non plus, déjà tourné vers un ailleurs qui sera peut-être différent.

Dans une forme très dialoguée, théâtrale, Alessandro Baricco et son Demain dés l'aube s'interrogent sur la permanence des choses et nous installent dans la magie du maintenant. 

 

Présentation chez Gallimard 

Du même auteur : Novecento

D'autres avis : Télérama ; Les Echos 

LaureCryssilda 

 

Trois fois dès l'aube, Alessandro Baricco, traduit de l'italien par Lise Caillat, Gallimard du monde entier, février 2015, 128 p., 13.50 euros

 

Publié dans Littérature Europe

Commenter cet article

Theoma 13/10/2015 16:50

Aaaaaah ! Mr Gwyn mais quel roman ! Bien sûr, j'ai déjà noté celui-ci ;-)

Hélène 14/10/2015 07:53

J'ai hâte de découvrir ce Mr Gwyn !

Laure 11/10/2015 20:43

Il me reste encore à lire Mr. Gwyn :-)

Hélène 12/10/2015 08:00

Tout comme moi !

Electra 11/10/2015 17:38

Je l'ai croisé chez Kathel .. il faut que je lise cet auteur un de ces jours !

Hélène 12/10/2015 07:58

Il vaut le détour !

Alex-Mot-à-Mots 09/10/2015 16:02

Voilà une idée intéressante !

Hélène 11/10/2015 10:56

Yes !

Kathel 09/10/2015 11:18

Nous sommes tout à fait raccord, et pour la publication du billet, et pour l'avis sur ce court roman.

Hélène 11/10/2015 10:56

Je vais lire ton avis de ce pas !

Florence 09/10/2015 11:13

J'avais hésité en bibliothèque. Ton billet et celui de Kathel m'ont donné envie de le lire, c'est noté !

Hélène 11/10/2015 10:56

Oui, note !

Bernieshoot 09/10/2015 08:38

un auteur que je connais peu, découvrir a magie du maintenant est très tentant

Hélène 11/10/2015 10:55

Exactement, c'est quelque chose que je recherche en littérature, des romans qui embellissent le maintenant comme peut le faire aussi la photo !

eimelle 09/10/2015 08:34

je n'ai pas eu le temps ce mois ci, ce sera pour une autre fois!

Hélène 11/10/2015 10:55

Baricco est à lire, je voudrais aussi relire son "océan mer" qui m'avait beaucoup marqué à ma première lecture !

Velidhu - Que Lire ? 09/10/2015 08:06

J'adore cet auteur que j'ai découvert avec "Soie". Il écrit tellement bien, je trouve ses phrases si mélodieuses. C'est étrange car je ne me souviens pas d'avoir vu ce livre chez mon libraire au début de l'année. Je le note car j'aimerais lire un autre roman de lui. Merci pour cette chronique !

Hélène 11/10/2015 10:54

J'aime aussi beaucoup cet auteur !